Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIronfist › Sexcalibur

Ironfist › Sexcalibur

cd • 6 titres • 24:52 min

  • 1Succubus slaughter05:37
  • 2Sexorcised in semen - Bukkakke whorerriors ride out03:10
  • 3Sexaholik war03:17
  • 4One night in whorehouse04:09
  • 5Tyrannikal adversaries05:23 [live]
  • 6Tormentor03:16 [live - reprise de W.A.S.P.]

enregistrement

Titres 1 à 4 enregistrés au R.P.H.R. Studios en 2006. Titre 5 enregistré live en première partie de Mayhem le 29 janvier 2006 en Thaïlande. Titre 6 enregistré live à Singapour le 17 mai 2003.

line up

Rape 'The Mad' Alhazred (chant), Psycho Fai (guitares, basse)

remarques

chronique

Styles
metal
heavy metal
metal extrême
thrash metal
Styles personnels
heavy/thrash metal

Voilà une chronique qui, limite, ne sert pas à grand chose, et pour cause : ce MCD-R est strictement limité à 100 malheureuses copies ! Donc pour le dénicher, à moins de contacter directement le groupe et de payer un max de frais de port, va falloir se lever tôt le matin !! De mon côté, j'ai eu de la chance de le trouver sur une liste de distro perdu au milieu de pleins de trucs plus inconnus les uns que les autres... Donc, ce "Sexcalibur" (quel nom poétique) de nos pervers sexuels asiatiques nous propose pas moins de 6 morceaux presque tous inédits de thrash/black/heavy metal avec toujours ce concept très porté en dessous la ceinture (et pas que ça, dans toutes les positions possibles, visez un peu ces noms de chansons d'une finesse digne du Goncourt...). Concrètement, je trouve leur style vraiment bon, un véritable mélange de heavy metal et de thrash metal, à la Sabbat, à la fois agressif et mélodique, pas directement extrême, même si quelques blasts sont là pour nous dire que le groupe ne fait pas dans la dentelle (ah ça non, ils sont plutôt attirés par le cuir à mon avis...). Les compos sont bien écrites et le tout est bien intense même si le son laisse vraiment à désirer. Il faut bien se mettre dans l'idée que le groupe est totalement underground jusqu'au bout des ongles (et du reste aussi d'ailleurs...). J'accroche vraiment à leur style bien énergique avec un chanteur très vindicatif et totalement metal. Le concept est totalement assumé avec un morceau dédié à un star porno locale, ainsi que quelques bons samples bien choisis issus de vidéos de la demoiselle, à l'image de ce qu'a pu réaliser à l'époque Gods Of Hell (parmi d'autres). La reprise du W.A.S.P. (bah forcément, entre pervers sexuels, on se soutient) est très honnête, avec un bon feeling général. A noter un packaging un peu particulier pour ce CD-R avec une pochette et un artwork au format 7" mais proposant un CD et non pas un vinyl. Franchement, il ne faut pas rester derrière cette image de jeunes metalleux dont la musique serait un prétexte pour faire du porno-metal tant la qualité de leur musique est est grande. Les singapouriens prouvent encore une fois qu'il faut compter sur eux dans le paysage metallique mondial. Un groupe à suivre de près...

note       Publiée le vendredi 19 mars 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sexcalibur".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sexcalibur".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sexcalibur".