Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnaal Nathrakh › Domine Non Es Dignus

Anaal Nathrakh › Domine Non Es Dignus

cd • 10 titres • 41:22 min

  • 1I Wish I Could Vomit Blood on You... ...People01:51
  • 2The Oblivion Gene03:06
  • 3Do Not Speak05:33
  • 4Procreation of the Wretched04:35
  • 5To Err Is Human, to Dream - Futile03:47
  • 6Revaluation of All Values04:09
  • 7The Final Destruction of Dignity03:33
  • 8Swallow the World03:59
  • 9This Cannot Be the End06:24
  • 10Rage, Rage Against the Dying of the Light04:25

line up

Irrumator (tous instruments), V.I.T.R.I.O.L. (chant)

remarques

Version vynil sortie en 2005, limitée à 500 copies sur Agonia Records

chronique

"Domine Non Es Dignus" représente la première marche de l'évolution d'Anaal Nathrakh. Ne vous attendez plus dorénavant à avoir uniquement ce black metal ultra brutal et malsain issu de "The Codex Necro", vous allez au contraire découvrir quelques éléments nouveaux depuis les riffs jusqu'aux vocaux. En effet, si la base reste la même avec du blast la majorité du temps, des vocaux hurlés à gorge bien déployée et des parties de grattes toujours aussi agressives, vous découvrirez du chant clair, des parties de guitare ou de chant plus death metal, parfois une rythmique plus lourde et même quelques solos. L'ensemble est plutôt bien monté, avec une belle cohérence malgré la profusion qui en ressort comparé à un "Codex Necro" beaucoup plus uniforme. Si ce dernier m'avait vraiment emballé, j'ai plus de mal à apprécier "Domine Non Es Dignus". En fait, ça me rappelle le ressenti que j'avais eu en écoutant "IX Equilibrium" d'Emperor à sa sortie. Une musique bien foutue, des éléments qui s'emboitent bien, des musiciens talentueux, pour autant ça ne décolle pas. La comparaison me parait d'autant plus intéressante que vocalement, le chant est similaire en de nombreux points à celui d'Ihsahn, et que les inspirations plus death metal sont présentes sur les deux albums. Au delà de ce rapprochement, je crois que ce qu'il manque le plus ici, c'est une ambiance totalement nihiliste qui, sans disparaitre complètement au regard des précédentes œuvres, se fait plus discrète. Peut-être la faute à une production un peu plus lisse et neutre. L'intégration de solos rapides ou plus mélodiques vient rajouter du relief en revanche, mais au final, cela ne compense pas les nombreux reproches que je formule. Je suis d'autant plus sévère qu'un groupe qui a sorti un album comme "The Codex Necro" est capable de faire beaucoup mieux. Heureusement, tout n'est pas à jeter non plus sur "Domine Non Es Dignus". Les parties agressives sont toujours des perles du genre et les vocaux arrachés de V.I.T.R.I.O.L permettent de garder une touche de folie non négligeable. Un album qui annonce une transition, mais qui se cherche encore un peu trop à mon gout.

note       Publiée le mercredi 17 mars 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Domine Non Es Dignus".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Domine Non Es Dignus".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Domine Non Es Dignus".

Demonaz Vikernes › mardi 13 décembre 2016 - 11:28  message privé !

Des gros relents Death qui me gênent beaucoup sur cet album. Ça fait très "métal extrême" généraliste sans saveur bon à être balancé sur une page de pub chez Metallian. Cela étant dit, Do Not Speak est excellente.

Note donnée au disque :       
yog sothoth › mercredi 17 mars 2010 - 16:58  message privé !
avatar

Je pense qu'il pourraient atteindre à nouveau ce niveau d'ultra-brutalité (on en retrouve disséminé sur les albums récents, genre "Castigation & betrayal, ça broie !), après, une fois qu'on a posé un mètre-étalon genre "Codex necro", je peux comprendre la volonté de faire autre chose... tout ça pour dire que Domine non es dignus n'est pas leur meilleur disque, en effet.

Bernard › mercredi 17 mars 2010 - 13:36  message privé !

En parfait accord avec la chro. Après cet album je n'ai plus rien acheté d'eux, persuadé qu'ils ne pourront plus jamais atteindre le nihilisme de Codex Necro et When Fire... Impression confirmée avec leur sorties suivantes.

Hallu › mercredi 17 mars 2010 - 13:00  message privé !

Mouais pour moi c'est leur meilleur album, un vrai feeling dans les riffs, une boîte rythmique ultra bien programmée, rien à redire...

Note donnée au disque :