Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSlowdive › Slowdive

Slowdive › Slowdive

cd | 3 titres | 18:27 min

  • 1 Slowdive [5:17]
  • 2 Avalyn I [4:56]
  • 3 Avalyn II [8:14]

enregistrement

Enregisré au White House Studio, Weston Super Mare

line up

Rachel Goswell (chant, guitare), Nick Chaplin (basse), Neil Halstead (chant, guitare), Ian McCutcheon (batterie), Christian Savill (guitare)

chronique

Styles
pop
shoegaze
Styles personnels
shoegazing

Ah, Slowdive... Ouais, je vous vois venir, il faudra bien un jour que je me décide à parler en long et en large du mouvement shoegazing et de ses enfants , loin d'être circonscrit à la brumeuse Angleterre, d'ailleurs... Mais le problème, c'est que se mettre à écouter du shoegazing revient à tomber dans un abîme de guitares rêveuses et de voix d'anges égarés, et qu'il devient ainsi par la suite très difficile d'écouter autre chose (et à fortiori de chroniquer autre chose). Je me limiterai donc pour l'instant à ce single, toute première sortie du groupe, et déjà sur le prestigieux label Creation d'Alan McGee, aux côtés des mentors de toute une génération, je parle bien sûr de My Bloody Valentine. Certains, cependant, pensent que Slowdive était un groupe encore plus grand. S'il est indéniable qu'ils ont en tout cas sorti plus de LP (plus de musique, ça reste à voir), ils n'en adoptent pas moins les travers : ce single n'est autre qu'une démo, les sessions studios prévues pour "professionnaliser" les chanson n'ayant rien donné de satisfaisant ! Sincérité avant tout ? Peut-être, mais léthargie typique du genre aussi, sûrement. Le morceau qui donne son titre au groupe, inspiré d'un rêve du leader Neil Halstead, nous plonge direct, sans intro ni tentative de "vraie chanson", dans le bain éthéré shoegaze. Comme chez MBV, on retrouve une voix féminine diaphane, seul fil d'ariane dans ce maelström duveteux. Déjà manifeste du son si unique de Slowdive, Avalyn, en deux parties, nous emmène encore plus profond dans la rêverie, nous submerge sans fin sous ces guitares d'une douceur absolue, cette basse mélodique... Raaaah, allez, c'est bon, 5/6, laissez moi tranquille, j'ai des révisions à faire ! (Règle numéro 1 du fan de Shoegaze : ne pas être encore dans l'age adulte). Ouf, juste à temps. Saloperie de sirènes.

note       Publiée le samedi 6 mars 2010

partagez 'Slowdive' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Slowdive"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Slowdive".

ajoutez une note sur : "Slowdive"

Note moyenne :        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Slowdive".

ajoutez un commentaire sur : "Slowdive"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Slowdive".

Richard › jeudi 11 mai 2017 - 08:08  message privé !

Entièrement d'accord. Les Anglais nous proposent encore un bien bel album. Il y a la touche Slowdive (le magnifique "Slomo") et un petit peu plus ("Go Get It" et "Falling Ashes"). J’espère juste ne pas attendre encore 22 ans pour le prochain !

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › mercredi 10 mai 2017 - 21:02  message privé !

Il est magnifique le nouvel album de Slowdive en 2017. Comme pour le "3" de Portishead, l'attente a été largement récompensée

22goingon23 › vendredi 20 janvier 2017 - 18:18  message privé !

Shoegaze abyssal. Quand Ride déferle Slowdive suspend et fige. Excellente leur reprise Golden Hair de Barrett.

Note donnée au disque :       
Richard › samedi 14 mai 2016 - 06:50  message privé !

Sensation délicieuse de rêve éveillé dont on émerge toujours un peu à contre coeur.

Note donnée au disque :       
Seijitsu › samedi 2 novembre 2013 - 11:54  message privé !

D'accord avec Fry et il faut parler de Ride aussi.

Note donnée au disque :