Vous êtes ici › Les groupes / artistesMPat Metheny › Orchestrion

Pat Metheny › Orchestrion

  • 2010 • Nonesuch 7559-79847-3 • 1 CD digipack

cd • 5 titres • 52:01 min

  • 1Orchestrion 15:52
  • 2Entry point 10:28
  • 3Expansion 8:37
  • 4Soul search 9:20
  • 5Spirit of the air 7:44

enregistrement

Legacy/MSR Studio New York, États-Unis, octobre 2009

line up

Pat Metheny (guitare, orchestrionics)

remarques

http://www.patmetheny.com/

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
orchestrion

Nul besoin de présenter Pat Metheny, guitariste jazz émérite touche à tout que des choix esthétiques ont parfois menés bien au-delà de son univers académiquement circonscrit. Capable du meilleur comme du pire, l’américain nous revient cette fois chez Nonesuch avec un concept fumeux qui cadre bien avec la ligne directrice du label, très concernée par les musiques dites contemporaines. Le titre de son nouvel album rend hommage à un nouvel appareillage créé pour l’occasion : l’Orchestrion, vaste assemblage d’instruments, comprenant percussions, cymbales, piano, vibraphone, marimba, le tout dirigé mécaniquement de façon à ce qu’ils puissent être joués de manière autonome ! Sur le principe, notre Pat Mecanic remet au goût du jour la boîte à musique et l’orgue de barbarie dans une version aussi vaste et étendue que l’ambition du bonhomme. On ne remettra pas en doute les talents de compositeur du guitariste qui se donne ici les moyens d’interpréter la musique qu’il a dans la tête par un large orchestre fantôme. Le résultat reste néanmoins très troublant ; ses compositions relativement longues, qu’il accompagne de sa guitare toujours si fluide, donnent le champ libre à l’exploration d’un vaste panel d’harmonies et de timbres, de variations de rythme et d’hauteur de tons. Si c’est techniquement bluffant, c’est heureusement aussi fort agréable à l’oreille et, n’en déplaise à ses détracteurs, le produit fini est tout bonnement remarquable.

note       Publiée le samedi 6 mars 2010

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Ntnmrn
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Orchestrion" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Orchestrion".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Orchestrion".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Orchestrion".

Aladdin_Sane Envoyez un message privé àAladdin_Sane

Réécouté hier, je décroche toujours après le premier morceau comme si le concept avait du mal à tenir sur la longueur d'un album (ce n'est que mon avis). Par contre, je plonge dans la discographie solo et en groupe du guitariste, et là, il y a vraiment de très bon albums (je pense notamment au premier Pat Metheny Group).

Ntnmrn Envoyez un message privé àNtnmrn
avatar

Le premier titre éponyme est un enchantement de bout en bout!

Message édité le 24-12-2021 à 12:43 par Ntnmrn

Trimalcion Envoyez un message privé àTrimalcion
avatar

Pierre Bastien est passé par là tout de même...

Coltranophile Envoyez un message privé àColtranophile

J'en ai écouté quelques extraits et le mot "troublant" est parfaitement choisi. Je ne peux pas dire que cela m'a plu, mais il se passe indubitablement quelque chose. Metheny est toujours aussi virtuose que lyrique, et comme souvent ses derniers temps, il est un peu trop bavard mais cela n'empêche pas de lui reconnaître ses mérites. Non, le souci est l'interaction entre lui et cette drôle d'orchestration, finalement un peu bancal mais plus vivante que je ne l'aurais cru. Et comme Metheny a l'air d'avoir tout programmé comme un grand, j'ai eu la bizarre impression que c'est lui qui calait ses impros sur l'Orchestrion, si bien que c'est lui qui sonne le moins comme un improvisateur. Etrange.