Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRTerje Rypdal › Waves

Terje Rypdal › Waves

  • 1978 • Ecm ECM 1110 • 1 CD

cd • 6 titres • 41:20 min

  • 1Per Ulv 8:37
  • 2Karusell 8:12
  • 3Stenskoven 3:49
  • 4Waves 5:42
  • 5The dain curse 8:45
  • 6Charisma 6:15

enregistrement

Talent Studio, Oslo, Norvège, septembre 1978

line up

Jon Christensen (batterie, percussions), Sveinung Hovensjo (basse), Palle Mikkelborg (trompette, RMI, tac piano, ring modulator), Terje Rypdal (guitare, claviers, synthétiseur)

remarques

chronique

Styles
ambient
jazz
Styles personnels
fusion > new age

Au sortir de l'exercice en solitaire qu'était "After The Rain", Terje Rypdal éprouve tout naturellement le désir de se frotter à nouveau à la logique de groupe. Il va cependant limiter le nombre de participants au strict nécessaire : Hovensjo et Christensen rempilent une nouvelle fois dans le rôle de cette immuable section rythmique, mais la surprise vient de l'addition du trompettiste danois Palle Mikkelborg qui, contrairement à ses prédécesseurs, va avoir du répondant. Si l'album surprend d'emblée avec "Per Ulv" et son utilisation extensive de la boîte à rythme, derrière, on redécouvre la dynamique qui propulsait les premiers enregistrements du guitariste pour ECM. Cette composition paraît subitement enjouée comparée aux derniers disques enregistrés par Rypdal. Mais ce n'est que pour mieux nous abuser. "Karusell" reprend à son compte les qualités contemplatives qui peu à peu ont forgé l'esthétique de Rypdal comme démontré sur ses essais précédents. Seulement, c'est Mikkelborg qui est ici mis en valeur, la guitare et le clavier servant alors de trame de fond afin que son compatriote puisse à son tour faire preuve de flamboyance, dans un style toujours emprunt de retenue. "Stenskoven", le seul titre de la session écrit par le trompettiste, surgit alors comme le souvenir trouble d'un mauvais rêve se déroulant sous le chapiteau d'un cirque étrange. La plage titre distille le même drôle de sentiment mais avec un retour marqué pour cette culture du mystère, la mélodie se révélant progressivement derrière son épais voile de brume. Avec un Mikkelborg aux affaires sur "The Dain Curse", on explore différents aspects, différentes approches : d'un départ nerveux sur un groove tendu qui rappelle les exactions électriques du grand Miles, on glisse tout doucement vers un éparpillement progressif de la structure dans une forme d'abandon éthéré. C'est ce côté planant qu'on retrouve enfin sur "Charisma", mettant un point final à un album plus diversifié qu'on aurait pu le penser au départ et qui, magré cela, reste éminemment pertinent.

note       Publiée le samedi 27 février 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Waves".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Waves".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Waves".

oberon › vendredi 23 mars 2012 - 12:01  message privé !

J'adore.. je l'écoute de "loin en loin".. et je me régale à chaque fois.. quel bonheur cet album!