Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Divers › Gothic Rock 2

Compilations - Divers › Gothic Rock 2

cd 1 | 16 titres

  • 1 Bauhaus: 'Kick in the eye'
  • 2 Theatre of Hate: 'Original sin'
  • 3 Southern Death Cult: 'Fat man'
  • 4 Virgin Prunes: 'Baby turns blue'
  • 5 Specimen: 'Stand up, stand out'
  • 6 March Violets: 'Snake dance'
  • 7 Red Lorry Yellow Lorry: 'Monkeys on juice'
  • 8 Skeletal Family: 'The wind blows'
  • 9 The Mission: 'Raising Cain'
  • 10 Fields of the Nephilim: 'Trees come down'
  • 11 Christian Death: 'The divine enigma'
  • 12 Play Dead: 'This side of heaven'
  • 13 Under two flags: 'Lest we forget'
  • 14 Bolshoi: 'A way'
  • 15 Rozz Williams/Christian Death: 'Spiritual cramp (sacrifice)'
  • 16 Alien Sex Fiend: 'Comatose (Full-on industrial bongos from hell mix)'

cd 2 | 19 titres

  • 1 Children on Stun: 'Sidelined'
  • 2 Incubus Succubus: 'Belladona & aconite'
  • 3 Love like Blood: 'Kiss and tell'
  • 4 Two Witches: 'Requiem'
  • 5 Creaming Jesus: 'Celebrity cannibalism'
  • 6 Rosetta Stone: 'Cimmerian'
  • 7 Nösferätü: 'The wiccaman'
  • 8 Die Laughing: 'Safe little world'
  • 9 Ataraxia: 'Canzona'
  • 10 The Shroud: 'She...'
  • 11 Corpus Delicti: 'Saraband'
  • 12 Into the Abyss: 'Banner of the fray'
  • 13 Big Electric Cat: 'Paris skyes'
  • 14 Vendemmian: 'Masquerade'
  • 15 Ostia: 'Lady in flight
  • 16 London after Midnight: 'Revenge'
  • 17 Artica: 'Sarajevo'
  • 18 Chaz Matthews: 'Numb'
  • 19 Midnight Configuration: 'No limits'

chronique

En travaillant à son troisième livre ('Hex files') le journaliste et écrivain britannique Mick Mercer découvre alors la richesse et la diversité de la scène gothique internationale des 90's. Il sort donc le second volume de sa compilation 'Gothic rock' qu'il sépare en deux cds, 'Out of the 80's...', '...into the 90's'. Le premier cd présente exclusivement des formations anglaises des années 80, excepté les Irlandais de Virgin Prunes et les Américains de Christian Death, et plutôt des grands noms. Exception notable, Under two flags, excellent combo éphémère de post punk goth un peu dans la lignée Southern Death Cult, pratiquement introuvable aujourd'hui, c'est dire comme leur chanson est précieuse. Egalement moins connu, The Bolshoi, un combo de deuxième zone mais non dénué de talent ayant signé de superbes réussites dont 'A way', inclus ici; leur style peut se comparer au U2 des débuts. Pour le reste, la palette est variée, du batcave (Specimen, Alien Sex Fiend) au gothic rock (March Violets, Fields of the Nephilim), en passant par le post punk goth (Skeletal Family, Play Dead) sans oublier le deathrock (Christian Death, avec et sans Rozz Williams). On pourra s'étonner du choix de 'Raising Cain' pour The Mission, cette chanson étant plutôt typique de la pire époque du groupe ('Masque') même si elle constitue l'une des rares à sauver. Le second cd, tout aussi diversifié, se montre plus international. En dehors de groupes gothic rock british de la nouvelle génération (Nösferätü, Die Laughing, Rosetta Stone, Vendemmian...), Mercer a choisi les Français de Corpus Delicti (avec leur excellent 'Saraband'), les Italiens de Artica (superbe et passionné 'Sarajevo'), les Américains de London after Midnight ('Revenge' étant l'une de leurs compositions les plus deathrock, j'adhère totalement !) et The Shroud, plus éthéré dans le feeling, sans oublier les Grecs de Into The Abyss, dont le gothic rock doit aux influences metal et progressives, les Finlandais de Two Witches, les Australiens de Big Electric Cat et Ostia ou les Allemands de Love like blood. La sélection est rigoureuse, Mercer a réussi à dégotter ici le meilleur de formations pourtant plutôt dénuées d'intérêt (Big Electric Cat très marqués par The Mission, Ostia, un brin légers à mon goût, et Vendemmian, un duo très sympa mais auquel je n'ai jamais réussi à crocher totalement). Quelques curiosités sont à relever, à commencer par la présence d'Ataraxia dont la dark wave symphonique et majestueuse tranche un peu avec la reste (mais qu'importe, c'est bon !) ainsi que Midnight Configuration qui s'attèlent à une reprise electro-goth d'un tube dance ('No limits')...audacieux mais de loin pas la plus belle réussite de ce projet. Outre Ataraxia, le coup de coeur de Mick Mercer va à Chaz Matthews, plus punk dans l'inspiration, une version ratée de Deep Eynde selon moi mais bon...Pour en revenir à 'Gothic rock 2', il est aussi indispensable que les deux autres volumes de la série !

note       Publiée le samedi 27 février 2010

partagez 'Gothic Rock 2' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Gothic Rock 2"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Gothic Rock 2".

ajoutez une note sur : "Gothic Rock 2"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Gothic Rock 2".

ajoutez un commentaire sur : "Gothic Rock 2"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Gothic Rock 2".

Twilight › samedi 27 février 2010 - 21:06  message privé !
avatar

Navré, je ne possède qu'un EP où cette chanson ne figure pas. Tu pourras toujours jeter une oreille quand tu passeras à la maison.

Darkstar Seven › samedi 27 février 2010 - 20:16  message privé !
avatar

J'avais ces compils il y a longtemps. Ça m'a permis de découvrir Die laughing et autres. Twilou, si tu as l'album avec cette chanson "safe little world" je suis preneur.