Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZFrank Zappa › Bongo fury

Frank Zappa › Bongo fury

9 titres - 38:55 min

  • 1/ Debra Kadabra (3:54)
  • 2/ Carolina Hard-Core Ecstasy (5:59)
  • 3/ Sam With the Showing Scalp Flat Top (2:51)
  • 4/ Poofter's Froth Wyoming Plans Ahead (3:03)
  • 5/ 200 Years Old (4:32)
  • 6/ Cucamonga (2:24)
  • 7/ Advance Romance (11:17)
  • 8/ Man With the Woman Head (1:28)
  • 9/ Muffin Man (5:34)

enregistrement

Armadillo World Headquarters, Austin, Texas, USA, 20-21 mai 1975

line up

Captain Beefheart (chant, harmonica), Terry Bozzio (batterie), Napoleon "murphy" Brock (voix, saxophone ténor), George Duke (claviers, voix), Bruce Fowler (trombone), Tom Fowler (basse), Chester Thompson (batterie), Denny Walley (slide guitar, voix), Frank Zappa (guitare, chant)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
rock
blues

Exceptionnellement en 1975, après des années de brouilles, Frank Zappa se réconcilie avec son vieux pote, Don Van Vliet aka Captain Beefheart (qui faisait déjà une apparition anonyme sur " One Size Fits All "), et décident d'un commun accord de tourner ensemble. "Bongo Fury" est le fruit de cette collaboration ponctuelle qui s'apparente plus à la juxtaposition, à la rencontre, de deux mondes, plutôt qu'à une fusion de leurs genres respectifs. Mis à part Denny Walley, seul renfort du Magic Band convié à la fête, c'est une version en déliquescence aggravée des Mothers qui supporte les deux front man. Chester Thompson fait son dernier tour de piste avant de rejoindre Weather Report pour l'unique "Black Market", avant de s'enterrer en tant qu'alter ego de Phil Collins au sein de Genesis. Entre en scène Terry Bozzio qui, après Aynsley Dunbar, est le batteur avec lequel Zappa va entretenir les rapports les plus privilégiés. Pendant ce temps, George Duke, attiré par les sirènes du commercial et voyant la musique de Zappa opérer un virage marqué qui tend à s'éloigner du jazz, va remettre en cause sa présence au sein du groupe. D'ailleurs, sa participation à "Bongo Fury", très blues comme on aurait pu s'en douter, est très limitée et va donner l'impulsion définitive au choix qu'il hésitait à assumer. "Debra Kadabra" et "Advance Romance" sont les moments forts de ce disque, à considérer comme une pause qui intervient dans un moment à nouveau très délicat.

note       Publiée le jeudi 25 avril 2002

partagez 'Bongo fury' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Bongo fury"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Bongo fury".

ajoutez une note sur : "Bongo fury"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bongo fury".

ajoutez un commentaire sur : "Bongo fury"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bongo fury".

sebcircus › dimanche 4 juillet 2010 - 20:31  message privé !

Album bancal, certes, mais il y a Muffin Man et rien que pour ça 4 boumes

Note donnée au disque :       
ellington › lundi 23 février 2009 - 18:46  message privé !

celui-là est loin d'etre mon préféré, et pourtant c'est celui que j'écoute le plus souvent, comment ca se fait, docteur ? Peut etre parcequ'on reve sur la rencontre du zap et du captain, et la rèverie nous emmène au-dela de ce qu'on entend réellement. Zap tire la couverture a lui, le beef est clairement un invité, sa casquette à la main , mais cucamonga et muffin' man , c'est trop bon .

Note donnée au disque :       
freaxinthenight › jeudi 2 novembre 2006 - 08:13  message privé !
Je vous trouve dur avec cet album, il a -pour moi- une vraie couleur, un vrai ton, sec, électrique, Debra Kedabra, Carolina Hardcore Ecstasy, Advance Romance, Muffin Man bien sûr sont de bons morceaux qui pètent bien. Cucamonga est un peu "rapporté" mais finalement dans le ton du reste, dur, direct. Bref c'est pas l'album du siècle mais il est bon.
Note donnée au disque :       
muffinman › samedi 6 mai 2006 - 14:40  message privé !
Moi j'adore Muffin Man. Etonnant non ? L'album m'a toujours paru bancal dans son ensemble.
Note donnée au disque :       
dju21 › lundi 31 janvier 2005 - 16:46  message privé !
Mais bon, sur ce disque figure Muffin Man qui est quand meme un tout petit peu cultissime.
Note donnée au disque :