Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEskorbuto › El infierno es demasiado dulce

Eskorbuto › El infierno es demasiado dulce

  • 1999 • Dro 4509924812 • 1 CD

cd • 22 titres

  • 1El infierno es demasiado dulce
  • 2Ratas rabiosas
  • 3Trabajo sucio
  • 4Enterrado vivo
  • 5Más allá del cementerio
  • 6A pesar de todo
  • 7la marcha del siglo XX
  • 8la canción del miedo
  • 9Asesinar la paz
  • 10Tragedia
  • 11Ya no quedan más cojones maldito pais Eskorbuto a las elecciones
  • 12De ti depende
  • 13Es un crimen
  • 14Eskizofrenia
  • 15Cerberos destruidos
  • 16Donde esta el provenir ?
  • 17Mucha policia poca diversion
  • 18Ratas en bizkaia
  • 19Antes en la guerras
  • 20Cuidado !
  • 21Anti-todo
  • 22Historia triste

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Iousu (chant, guitare), Jualma (basse, choeurs), Paco (batterie)

remarques

Les titres 11 à 22 proviennent du live 'Impuesto revolucionario'

chronique

Styles
punk

Iousu et Jualma s'en sont allés...La drogue en cette année 1992 est venue prélever la dîme. 'Le rock n'a pas de mère patrie, même pas le Pays basque', clamaient-ils, haïs par les uns adulés par les autres. Ce disque qui leur est dédié en compile deux, 'Los dimenciales chicos acelerados' sorti en 1987 ainsi que le live 'Impuesto revolucionario' enregistré l'année d'avant; bel hommage puisque nous voilà avec trente-deux morceaux d'excellent punk sombre et électrique. Nos Espagnols qui se sont toujours considérés comme des musiciens moyens ont cette capacité de pondre des titres simples mais aux mélodies imparables, j'en veux pour preuve 'La marcha del siglo XX', 'Enterrado vivo', 'Más allá del cementerio' (présent déjà sur le live) ou encore 'El infierno es demasiado dulce' et 'La canción del medio'. La colère froide caractérisant la musique de Eskorbuto s'est un brin calmée mais seulement, à mon avis, pour se teinter de plus de noir. Toujours électriques, les compositions dégagent quelque chose de réellement torturé; c'est-là le génie du trio, cette faculté de développer un punk rock gouape pas foncièrement ultra violent mais intense dans l'émotion et les dix titres de 'Los demenciales chicos acelerados' ne font que confirmer. Leurs albums n'étant pas toujours aisés à dénicher, de telles rééditions sont du pain béni. Allez, les mecs, j'espère sincèrement que l'enfer vous est aussi doux que vous le chantiez...

note       Publiée le vendredi 26 février 2010

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "El infierno es demasiado dulce" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "El infierno es demasiado dulce".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "El infierno es demasiado dulce".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "El infierno es demasiado dulce".