Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSuicide Commando › Implements of hell

Suicide Commando › Implements of hell

cd • 11 titres • 53:38 min

  • 1Intro0:22
  • 2The pleasure of sin4:59
  • 3The dying breed4:43
  • 4Die motherfucker, die6:09
  • 5Death cures all pain6:01
  • 6God is in the rain5:27
  • 7Hate me5:10
  • 8Come down with me6:16
  • 9Severed head4:06
  • 10The peril of indifference4:15
  • 11Until we die (album edit)5:35

line up

Johan van Roy (seul membre)

remarques

Il existe une édition limitée de cet album avec un 2e CD de... remix...

chronique

Styles
electro
Styles personnels
dark electro fondatrice

"L'album de la maturité" ? non, ça en ferait rire plus d'un... "l'album de l'équilibre" plutôt. Beaucoup avaient reproché à SUICIDE COMMANDO de tomber dans la facilité avec "Bind, torture and kill" et il faut bien reconnaitre que le sieur Van Roy ne s'était pas foulé une phalange sur certains titres comme "Fuck you bitch". Le même sieur Van Roy a sans doute été sensible aux critiques sans pour autant renier son virage. Ainsi les fans de dark electro façon "pouet-pouet" trouveront leur compte avec des titres comme "The pleasure of sin" (dansant mais froid et inquiétant), "Die motherfucker, die" (qui, à l'instar de "Bind, torture and kill", ferait une bonne intro pour un concert avec sa montée en puissance) ou "Hate me" qui, par contre, hélas, nous offre une resucée flagrante de "Hate this" de GRENDEL (NDLA : un point de moins !!) D'un autre coté, les fans du SUICIDE COMMANDO des premiers temps trouveront leur plaisir avec des titres comme "The dying breed", "God is in the rain", "Death cures all pain" (qui fait très penser à "Hellraiser") voir avec les derniers morceaux "Severed head" ou "The peril of indifference", mystérieux et inquiétants, à vous glacer le sang. Alors "Implements of hell" : album de compromis ? album de l'équilibre ? ou album de vendu qui ménage la chèvre et le choux ? à vous de décider. La note montrera mon choix...

note       Publiée le mercredi 24 février 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Implements of hell".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Implements of hell".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Implements of hell".

Raven › jeudi 22 avril 2010 - 00:34  message privé !
avatar

Dirk Ivens playschool (copyright juj), as usual... gentil Jojo, va (ce que j'avais trouvé hautement rigolo c'est les poses promo evil à cravate rouge et regards mauvais et traces de sang synthétiques style SAW, à la sortie de je sais plus lequel récent, Manson a pas fait pire dans le genre). Ceci étant dit je cracherai pas aussi vigoureusement que vous sur SC, il a quand même été inspiré, il y a quelques années... (plusieurs années ok)

Note donnée au disque :       
dariev stands › mercredi 21 avril 2010 - 21:49  message privé !
avatar

Le truc c'est qu'on peut aussi vider la boîte branchée avec du Patrick Topaloff (qui n'a jamais fait d'electro dark à ma connaissance). cela dit je n'ai ni écouté, ni envie d'écouter cet album... je crois que les seuls que j'aime dans ce style, c'est Punish Yourself.

ericbaisons › mercredi 21 avril 2010 - 19:10  message privé !

J'ai pas ecouté mais si ça vaut le dernier -x/kikoolol;[:Wumpscut:-x-x-((, c'est juste bon à se torcher avec (et c'est légal en plus).

Wotzenknecht › mercredi 21 avril 2010 - 17:22  message privé !
avatar

Ca n'en fait pas moins de la musique pour club cybergoth allemand de troisième zone...

Note donnée au disque :       
Darkstar Seven › mercredi 21 avril 2010 - 17:13  message privé !
avatar

Chacun ses goûts, je ne charrie personne. Par contre, mettez du Suicide commando (même des morceaux de cet album si décrié) dans une boite branchée à la mode pour kékés, vous videz la piste en 3 mesures, la boite en 2 chansons et vous fermez la boite à la longue...