Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesþeyr › As above...

þeyr › As above...

lp • 12 titres

  • 1Homo Gestalt
  • 2Killer boogie
  • 3Dead/Undead
  • 4Wolf
  • 5Technologos
  • 6Poème
  • 7Current
  • 8Rúdolf
  • 9Are you still there
  • 10Enough
  • 11Shout
  • 12Mjötviður

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Magnus Guðmundsson (chant), Guðlaugur Kristinn Ottarsson (guitare), þorsteinn Magnusson (guitare), Sigtryggur Baldursson (batterie), Guðmundur Sigurfrey Jônasson (basse)

remarques

'Homo Gestalt' est une autre version de 'Life transmission' (Life transmission EP); 'Dead/Undead' est une version anglaise de 'Bás 12' (Mjötviður Mær LP); 'Wolf' reprend 'Úlfur' (Iður til Fóta EP); 'Technologos' reprend '2999' (Mjötviður Mær LP); 'Are you still there' est une version anglaise de 'Tedrukkinn' (Mjöviður Mær LP); 'Enough' reprend 'það er Nóg' (Mjöviður Mær LP)

chronique

'As above...' enregistré en 1982 est un album particulier pour Þeyr; considéré comme le second, il constitue en réalité le troisième. Il faut dire que le premier essai, 'þagað í hel' fut marqué du sceau de la malchance. Suite à un problème de pressage, il ne sortira que sous forme d'une édition limitée à 500 copies de piètre qualité. Un an plus tard, le studio est la proie des flammes et tous les masters du groupe disparaissent, faisant de cet album un sacré collector. Musicalement, Þeyr découvrit le punk et la new wave en plein enregistrement, d'où une réorientation dans l'urgence assez peu cohérente globalement. En 1981 sort 'Mjötviður Mær' qui marque pour le combo l'affirmation de son style plus sombre. Quel rapport avec 'As above', l'objet de cette chronique ? Il sort en 1982 avec exactement la même couverture (montrant le batteur nu dans un pentagramme), si ce n'est le titre. On ne peut à proprement parler de nouvel opus puisqu'il contient des versions remixées ou retravaillées d'anciens morceaux, accompagnées d'une nouveauté, 'Killer boogie'. Il faut savoir qu'un événement peu banal s'est produit entre les deux disques. Jaz Coleman, chanteur de Killing Joke, persuadé de la fin du monde, est venu s'établir en Islande et a noué une amitié avec les musiciens de Þeyr. Son influence est détérminante sur le son de 'As above' qui se veut une opportunité de percer un marché plus international, d'où le chant en anglais sur ces nouvelles interprétations. Bien que l'ombre de Killing Joke plane sur cette galette, les compositions des Islandais restent un brin moins lourdes et tribales dans la rythmique mais plus épileptiques, c'est pourquoi on songe parfois à l'aspect le plus obscur des Talking Heads. Cette patte, plus typique de débuts, s'estompera par la suite mais pour l'heure, le disque reprenant des anciens titres (cinq de 'Mjötviður Mær', un du single 'Iðut til F'ota' et un du single 'Life transmission', pour être précis), il confère ici une touche de folie jouissive ('Killer boogie' et sa trompette hantée, 'Homo Gestalt'). D'autres pièces sonnent plus solennelles, ainsi l'excellent 'Dead/Undead' (plus triste dans son feeling général malgré quelques passages électriques). Comme bien des formations de leur pays, Þeyr ne dédaignent pas une dose d'expérimentation, ainsi 'Technologos' (avec voix déformées, bribes de trompette, basse minimal wave) mais pour ma part, c'est plutôt le côté post punk du groupe que je goûte le plus et nos Islandais s'en sortent comme des champions. Il suffit d'écouter 'Rúdolf' (très influencé Killing Joke), 'Homo Gestalt', 'Current', 'Dead/Undead', 'Killer Boogie' ou 'Wolf' (plus proche de Joy Division) pour s'en convaincre. 4,5/6

note       Publiée le mardi 23 février 2010

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "As above...".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "As above...".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "As above...".