Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZFrank Zappa › Apostrophe (')

Frank Zappa › Apostrophe (')

9 titres - 31:45 min

  • 1/ Don't Eat the Yellow Snow (2:07)
  • 2/ Nanook Rubs It (4:38)
  • 3/ St.Alphonzo's Pancake Breakfast (1:50)
  • 4/ Father O'Blivion (2:18)
  • 5/ Cosmik Debris (4:14)
  • 6/ Excentrifugal Forz (1:33)
  • 7/ Apostrophe' (5:50)
  • 8/ Uncle Remus (2:44)
  • 9/ Stink-Foot (6:33)

enregistrement

Paramount Studio, Bolic Sound, Los Angeles et Electric Lady, New York, USA, novembre 1973

line up

Napoleon "murphy" Brock (voix), Jack Bruce (basse), Ray Collins (voix), George Duke (piano électrique, chant), Aynsley Dunbar (batterie), Erroneous (basse), Bruce Fowler (trombone), Tom Fowler (basse), Jim Gordon (batterie), Sugar Cane Harris (violon), Ralph Humphrey (batterie), Sal Marquez (trompette), Jean-luc Ponty (violon), Ruth Underwood (percussions, marimba, vibraphone), Frank Zappa (guitare, voix), Kerry MacNabb (voix)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
jazz
rock
pop
Styles personnels
fusion funk

La formule est tellement au point que Zappa ne tarde pas à remettre les couverts, et c'est "Apostrophe(')" qui surgit de sa nouvelle marmite musicale avec, à la clé, son premier disque d'or. Le bonhomme ne s'est pas vendu pour autant ; la rencontre de ces mille et uns univers a été tellement bien ingérée que Zappa en ressort avec une musique universelle, apte à toucher tout le monde, du bambin à la grand-mère. Au travers de ce disque, Frank Zappa continue de nous charmer avec des saynètes surréalistes, scénarisées dans le moindre détail, où chaque instrument, bien en place, vient ponctuer de ses interventions les actions de l'histoire qui nous est contée. Le procédé qui avait fait ses preuves sur "Billy The Mountain" (sur "Just Another Band from L.A.") et qui constituait la trame de fond de "The Grand Wazoo", bénéficie d'un éclairage qui se veut plus accessible auprès du grand public. Si les aventures de l'Eskimo Nanook amuse, les parties instrumentales qui l'accompagnent sont une fois de plus sidérantes (hommage éternel à Ruth Underwood sur, entre autres, l'introduction de "St.Alfonzo's Pancake Breakfast"), et "Cosmik Debris", qui compte remettre à leur place les nombreux charlatans diseurs de bonne aventure, se plie au même procédé avec égal bonheur. Pour l'occasion, quelques invités viennent prêter main forte à l'achèvement d'une musique vibrante et vivante ; Jack Bruce, chanteur et bassiste de Cream, pour la seule plage instrumentale qui donne son titre à l'album, Aynsley Dunbar et Erroneous pour un titre, "Oncle Remus", Sugar Cane Harris en remplacement de Ponty, parti faire fortune avec le Mahavishnu Orchestra, Jim Gordon en appui de Ralph Humphrey, et le nouveau venu, Napoleon "Murphy" Brock, chanteur soul noir américain, mais aussi saxophoniste ténor, qui va apporter encore plus de chaleur à un groupe qui n'en était déjà pas avare. "Apostrophe(')" fait partie de ces disques rares qui ont ce talent de vulgarisateur, dans le bon sens du terme, qui arrivent à distiller toute leur science dans un langage plus abordable pour le commun des mortels. Une musique aux multiples couches et aux innombrables facettes que l'on ne finit pas de redécouvrir face à l'abondante richesse qui l'anime.

note       Publiée le jeudi 25 avril 2002

partagez 'Apostrophe (')' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Apostrophe (')"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Apostrophe (')".

ajoutez une note sur : "Apostrophe (')"

Note moyenne :        31 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Apostrophe (')".

ajoutez un commentaire sur : "Apostrophe (')"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Apostrophe (')".

Dun23 › lundi 31 août 2015 - 13:35  message privé !

Celui là est juste génial. Si ça avait été mon premier Zappa, je n'aurais pas boudé l'artiste aussi longtemps.

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › mercredi 2 mars 2011 - 20:39  message privé !

Un zappa ultra catchy en gardant sa crédibilité artistique et son génie hors norme.

Note donnée au disque :       
Potters field › mercredi 27 mai 2009 - 10:21  message privé !

d'accord avec le poto. apostrophe fut mon premier disque de zappa, j'aurais pu tomber bcp plus mal...

Omikron › vendredi 1 février 2008 - 14:28  message privé !
Grandiose. A écouter par temps frais :) Je vous recommande en parallèle la lecture de "Economie Eskimo : le rêve de Zappa" de Pacôme Thiellement, indispensable !!!
vargounet › mardi 23 janvier 2007 - 13:13  message privé !
Ouaip, c'est un excellent Zappa, parce qu'il sait ici conjuguer son humour provocateur avec des parties instrumentales ingénieuses, reglèes au millimètre près ce qui rend l'oeuvre encore plus riche et intéressante. Cependant ce disque demande plus qu' une unique écoute à la va vite ... Sinon on se perd dès le second titre.
Note donnée au disque :