Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZFrank Zappa › Just another band from L.A.

Frank Zappa › Just another band from L.A.

5 titres - 45:18 min

  • 1/ Billy the Mountain (24:47)
  • 2/ Call Any Vegetable (7:22)
  • 3/ Eddie, Are You Kidding? (3:10)
  • 4/ Magdalena (6:24)
  • 5/ Dog Breath (3:39)

enregistrement

Pauley Pavillon, Los Angeles, USA, 7 août 1971

line up

Aynsley Dunbar (batterie), Flo & Eddie (chant), Jim Pons (basse, voix), Don Preston (claviers, mino Moog), Ian Underwood (saxophones, claviers, voix), Frank Zappa (guitare, chant)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
rock
pop
Styles personnels
satirique

L'échec de son film, l'incendie du Casino de Montreux où le groupe a perdu tout son matériel (immortalisé par Deep Purple sur le titre "Smoke on the Water"), les notes de frais qui s'accumulent, tout concorde à faire de l'année 1971 une des années les plus difficiles pour Frank Zappa. Pour couronner le tout, en décembre de la même année, il se fait projeter de la scène par un spectateur fou furieux, convaincu que Zappa faisait les yeux doux à sa copine. Désormais immobilisé chez lui, il ne lui reste pas d'autres choix que de démantibuler cette nouvelle formation des Mothers qui avait si difficilement vu le jour. Pendant sa longue convalescence, Zappa ne tarde pas à mettre en boîte ce témoignage posthume, et à nouveau sur scène, des Mothers seconde mouture, intitulé "Just Another Band from L.A.", et tiré de prestations faites en Californie durant le mois d'août. Le groupe se montre toujours aussi en verve et inclut son sens satyrique dans la longue suite "Billy the Mountain", mini film musical où il est désormais très clair que Zappa se sert de la musique pour souligner certains passages de l'histoire, comme autant d'onomatopées. On y retrouve aussi son goût pour la référence (Stravinsky encore, mais plus étonnant, Crosby, Stills & Nash). Bref, tous les éléments qui font de la musique de Zappa une expérience unique au lyrisme exacerbé sont ici réunis. La forme pourrait cependant apparaître relativement abrupte à celles et ceux pas encore accoutumés à ce genre de boucherie musicale. Il faudra attendre quelque temps avant que Zappa ne revienne pleinement à cette veine parodique qui n'a toujours pas cessé de diviser son auditoire entre ceux qui pensent qu'il confond sans cesse blague de potache avec musique, et ceux qui pensent que faire les cons et faire de la musique, c'est parfois la même chose…

note       Publiée le jeudi 25 avril 2002

partagez 'Just another band from L.A.' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Just another band from L.A."

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Just another band from L.A.".

ajoutez une note sur : "Just another band from L.A."

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Just another band from L.A.".

ajoutez un commentaire sur : "Just another band from L.A."

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Just another band from L.A.".

Ayler › dimanche 2 mars 2008 - 20:07  message privé !
Trop de Flo & Eddie pour ma pomme.
Note donnée au disque :       
saïmone › vendredi 22 juin 2007 - 20:25  message privé !
avatar
"et ceux qui pensent que faire les cons et faire de la musique, c'est parfois la même chose…" YEAH
Note donnée au disque :       
dju21 › vendredi 8 août 2003 - 19:57  message privé !
On retiendra surtout cette version inoubliable de Dog Breath. Ensuite, c'est un peu chaud pour suivre Billy The Mountain jusqu'au bout.
Note donnée au disque :