Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZFrank Zappa › 200 motels

Frank Zappa › 200 motels

39 titres - 91:49 min

  • 1/ Semi-Fradulent, Direct-From-Hollywood overture (2:01) - 2/ Mystery Roach (2:32) - 3/ Dance of the Rock & Roll Interviewers (0:48) - 4/ This Town Is a Sealed Tuna Sandwich prologue (0:55) - 5/ Tuna Fish Promenade (2:29) - 6/ Dance of the Just Plain Folks (4:40) - 7/ This Town Is a Sealed Tuna Sandwich reprise (0:58) - 8/ The Sealed Tuna Bolero (1:40) - 9/ Lonesome Cowboy Burt (3:54) - 10/ Touring Can Make You Crazy (2:54) - 11/ Would You Like a Snack? (1:23) - 12/ Redneck Eats (3:02) - 13/ Centerville (2:31) - 14/ She Painted up Her Face (1:41) - 15/ Janet's Big Dance Number (1:18) - 16/ Half a Dozen Provacative Squats (1:57) - 17/ Mysterioso (0:48) - 18/ Shove It Right In (2:32) - 19/ Lucy's Seduction of a Bored Violinist & Potlude (4:01) - 20/ I'm Stealing the Towels (2:15) - 21/ Dental Hygiene Dilemma (5:11) - 22/ Does This Kind of Life Look Interesting to you? (2:59) - 23/ Daddy, Daddy, Daddy (3:11) - 24/ Penis Dimension (4:37) - 25/ What Will This Evening Bring Me This Morning (3:29) - 26/ A Nun Suit Painted on Some Old Boxes (1:08) - 27/ Magic Fingers (3:53) - 28/ Motorhead's Midnight Ranch (1:28) - 29/ Dew on the Newts We Got (1:09) - 30/ The Lad Searches the Night for His Newts (0:41) - 31/ The Girl Wants to Fix Him Some Broth (1:10) - 32/ The Girl's Dream (0:54) - 33/ Little Green Scratchy Sweaters & Corduroy Ponce (1:00) - 34/ Strictly Genteel (11:08) - 35/ Coming Soon! [Cut 1] (0:56) - 36/ The Wide Screen [Cut 2] (0:57) - 37/ Coming Soon! [Cut 3] (0:31) - 38/ Frank Zappa's 200 Motels [Cut 4] (0:11) - 39/ Magic Fingers [Single Edit] (2:57)

enregistrement

1971

line up

Jimmy Carl Black (chant), George Duke (trombone, claviers), Aynsley Dunbar (batterie), Flo & Eddie (chant), Jim Pons (voix), Ian Underwood (claviers, saxophones), Ruth Underwood (percussions), Frank Zappa (basse, guitare, orchestration), Theodore Bikel (narration), et le concours du Royal London Symphony Orchestra (sous la direction d'Elgar Holwarth), The Top Score Singers (sous la direction de David Van Asch) et The Classical Guitar Ensemble (sous la direction de John Williams)

remarques

Cette réédition de 1997 comprend également une session pour ordinateur permettant de visionner la bande annonce du film

chronique

Styles
rock
pop
Styles personnels
musique de film

Zappa arrive à ses fins en mettant la touche finale à son premier grand œuvre : "200 Motels" ! Ne se contentant pas seulement d'en composer la musique, Zappa va également prendre en main la réalisation et la production de ce film atypique. Bien qu'à petit budget, le projet se révèle énorme et les caprices que s'octroient Zappa (Le Royal London Symphonia Orchestra, le Top Score Singers de la mezzo soprano Janet Ferguson, le Classical Guitar Ensemble de John Williams) ne pourront pas être amortis par le lamentable échec de cette suite sans queue ni tête qui s'inscrit sans effort dans l'école psychédélique post-68. L'histoire (une ville refuse que les Mothers viennent se produire en concert chez eux) est le prétexte à mille et un délires ; le batteur des Beatles, Ringo Starr, joue le rôle de Zappa, Keith Moon, batteur des Who, lui, fait une apparition remarquée en nonne nymphomane…Bref, c'est le bordel, et les images, multipliant les effets les plus kitsch possibles, se veulent un pendant du foutoir que peuvent créer les Mothers sur disque. Si la projection du film nécessite un courage quasi héroïque pour pouvoir en venir à bout, la musique du film est, comme on aurait pu s'y attendre, à mi-chemin entre tout ce que Zappa nous a proposé jusqu'ici. En dehors des parties vocales de mauvais goût prises en charge par Flo&Eddie, se concentrant presqu'exclusivement sur ce qui se passe en dessous de la ceinture, les pièces instrumentales les plus ambitieuses veulent emboîter le pas à l'osmose imparable d'un "Uncle Meat". Bien qu'intéressantes, certaines de ces pièces sonnent comme incomplètes, dépourvues des images qu'elles sont sensées illustrer. "200 Motels" reste au final une des pièces les plus imposantes de toute la carrière de Frank Zappa, mais on la regarde plus avec curiosité et circonspection que par pure fascination.

note       Publiée le jeudi 25 avril 2002

partagez '200 motels' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "200 motels"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "200 motels".

ajoutez une note sur : "200 motels"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "200 motels".

ajoutez un commentaire sur : "200 motels"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "200 motels".

karaboudjan › vendredi 18 avril 2014 - 16:10  message privé !

Oui bon, c'est subjectif tout ça. Mais si on a aimé Uncle Meat, Lumpy Gravy et autres, je vois mal comment on pourrait bouder celui-ci.

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › vendredi 28 mai 2010 - 10:33  message privé !

Oui seulement 2, il en vaut pas plus.

Note donnée au disque :       
sebcircus › jeudi 27 mai 2010 - 13:11  message privé !

AARgg seulement 2 boules pour cet album!

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › vendredi 2 novembre 2007 - 10:03  message privé !
Même sous Lsd ca doit pas être rigolo d'écouter cet album. Aussi Monumental qu'inutile.
Note donnée au disque :       
dju21 › dimanche 14 septembre 2003 - 14:30  message privé !
Ecouter cette "b.o" me donne vraiment envie de voir le film et plus particulièrement la prestation de Jimmy Carl Black.
Note donnée au disque :