Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDälek › Gutter tactics

Dälek › Gutter tactics

cd | 11 titres | 50:24 min

  • 1 Blessed Are They Who Bash Your Children's Heads Against a Rock
  • 2 No Question
  • 3 Armed with Krylon
  • 4 Who Medgar Evers Was...
  • 5 Street Diction
  • 6 A Collection of Miserable Thoughts Laced with Wit
  • 7 Los Macheteros/Spear of a Nation
  • 8 We Lost Sight
  • 9 Gutter Tactics
  • 10 2012 (The Pillage)
  • 11 Atypical Stereotype

line up

MC Dälek (voix, production), Oktopus (production)

chronique

Styles
hip-hop
indus
noise
Styles personnels
shoegaze / hip-hop > « distorted prose »

Avec leur 4ème album, Gutter Tactics, Oktopus et MC Dälek ont voulu prouver, et peut-être se prouver à eux-mêmes, qu’ils n’avaient pas oublié d’où ils venaient. Le nom de Malcolm X est prononcé dès la première seconde du disque, donnant le ton : Blessed are they who bash your children’s heads against a rock (« they » étant l’amérique, empruntant ici les bonnes vieilles méthodes néo-nazies) n’est autre qu’un discours du Révérend Wright, le prédicateur enflammé que les plus paranos voyaient comme le mentor d’Obama, et qui ne s’est pas gêné pour dénoncer les innombrables casseroles de son pays au lendemain du 11 Septembre, tel Malcolm X juste après l’assassinat de Kennedy. Le ton est donné : Gutter Tactics est un album politique. Dälek se débat pour affirmer son côté black power au milieu de tous ces blancs, comme en proie au doute terrible d’avoir délaissé leurs convictions. « Ce que je crache, c’est du hip-hop, c’est pas toi qui décide » rappe MC Dälek dès le premier morceau, quand ce n’est pas « A black president don’t ensure the sun shine / a rich president represent his own kind », ou comment garder la tête froide en rappelant une réalité immuable. Who Medgar Evers Was… est encore un titre éloquent, où le MC s’y montre obsédé par l’histoire de son peuple, convaincu que le savoir est l’arme absolue contre les démons qui semblent le hanter. Jusqu’à la caricature de Spear of a Nation, qui tourne à l’énumération et au name-dropping historique pur et simple, comme du Zack De La Rocha qui taperait un texto. Voilà pour la politique. Globalement, si le simple fait de percer à ce point dans le public blanc/pointu/geek/middle-class/dark/musiques lourdes pour un groupe de hip-hop de gros blackos, sans sacrifier une once d’agressivité sur l’autel de la mélodie suffit de faire de Dälek un groupe subversif, on retiendra des lyrics de ces « tactiques du caniveau » un chose : MC Dälek ne c’est pas foulé. De quoi relancer l’éternelle question du hip-hop US : jusqu’où la forme peut supplanter, voire anesthésier le fond ? Tout cela n’est pas vraiment le but avoué du groupe, au final. MC Dälek radote un peu, c’est un fait. Mais ce qui fait l’intérêt de Gutter Tactics, c’est le son. Cette prod impénétrable, farcie de mugissements d’outre-tombe, qui nous jumpe à la face dès que le Révérend Wright termine sa diatribe, à peine a-t-il repris son souffle (et nous avec) qu’Oktopus fout l’contact et démarre le gros bobcat géant, pour les deux premiers titres, les plus durs et blockhaus, les plus difficiles. Et lorsque la tourbe massive se retire à la fin de No Question, laissant apparaître le beat primal et les basses rondes qui le charpentent, on réalise soudain que Dälek s’accroche bel et bien au hip-hop de toutes ses forces, comme pour ne pas céder à une certaine facilité (mais s’exposant ainsi à une autre forme de facilité…), maintenant que le groupe est devenu le chouchou d’un public blanc et relativement néophyte en musiques black. Pas de trêve, s’ensuit Armed With Krylon et ses couinements suraigus sur fond de bulldozers en furie… Qui n’en est pas moins le titre le plus faible du disque, particulièrement lourd et pataud, pauvre en flow et en lyrics, sauvé par l’horrible densité du mur de son d’Oktopus, dans lequel des fantômes semblent avoir été emmurés vivants, figés dans un mouvement de désespoir comme sur une fresque démoniaque. Plus consistant, le monstre Who Medgar Evers Was se conclut sur des claps funèbres et d’une dérision sans pitié… Le titre est organisé de manière symétrique (lyrics et son), articulé autour d’un ralentissement de beat tétanisant comme jamais, parcouru de samples et d’écho suspects… enfin un peu de prise de risque. La suite est plus calme, tapissée d’ambiances un peu shoegaze, voire rêveuses, comme sur le court A collection of miserable thoughts… et sa contrebasse spatiale, ou 2012, à l’instru cyclothymique et superbe. Il faut attendre le morceau titre ou Atypical Stereotype pour retrouver les murs de noise déchiquetés. Au final, un des albums les plus riches et ardus d’accès qu’il m’ait été donné d’écouter, terriblement long en bouche et recelant moult fulgurances de beauté ou de douleur pure, comme l’envolée de papillons métallique de No Question ou les cris éplorés de machine qu’on torture surgissant au début de Street Diction. Abandoned Language dénotait clairement une volonté de fuire la répétition, de ne pas de laisser enfermer dans l’image du « groupe de rap qui faisait du shoegaze/indus » ; mais pour Gutter Tactics les choses sont plus compliquées. C’est un conglomérat de métaux rouillés qui avance, nous écrase et nous enserre, ainsi que le pauvre MC Dälek, souvent étouffé par la noise très, très méchante pourvue par Oktopus sur cet opus… Ca saigne, ça cogne, ça geint, ça crisse… Mais toujours dans un brouhaha sourd et gorgé de sons peu identifiables qui maintiennent une cohérence planante, à la fois shoegaze et doomy, sur tout l’album. Gutter Tactics nous fait aimer la douleur, comme Loveless, et ça c’est la marque des grands. Reste qu'ils sont capables de mieux. On aurait aimé un peu plus de nouveauté, car avec cette recette-là, Dalëk, absolument seul sur son créneau, peut encore continuer longtemps avec succès sans varier d’un poil… 

note       Publiée le mercredi 3 février 2010

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

partagez 'Gutter tactics' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Gutter tactics"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Gutter tactics".

ajoutez une note sur : "Gutter tactics"

Note moyenne :        20 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Gutter tactics".

ajoutez un commentaire sur : "Gutter tactics"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Gutter tactics".

Klarinetthor › mercredi 4 octobre 2017 - 01:32  message privé !

Ils reviennent au Batofar le 17 novembre, ça va être serré dans la soute.

Note donnée au disque :       
(N°6) › mardi 22 août 2017 - 14:03  message privé !
avatar

Cet engluage horrifique sur "Who Medgar Evers Was…", ça se pose là (et ça coule lentement, lentement, lentement dans la vase).

Klarinetthor › mardi 8 novembre 2016 - 18:05  message privé !

Dalek au Roadburn l'année prochaine (et au Magasin 4, le 28 Novembre)

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › jeudi 7 juillet 2016 - 19:58  message privé !

Et dans la serie mais Paris est en folie ce WE y a cette soiree NY au 104 samedi avec Dalek, rhys Chatham, Mark Cunningham, Lee Ranaldo, Tyondai Braxton,....

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › lundi 28 mars 2016 - 21:41  message privé !

Attend, il parait qu'ils ont viré a la Portal sur ce dernier

Note donnée au disque :