Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnaal Nathrakh › The Codex Necro

Anaal Nathrakh › The Codex Necro

cd | 9 titres | 46:05 min

  • 1 The Supreme Necrotic Audnance [04:42]
  • 2 When Humanity Is Cancer [05:18]
  • 3 Submission Is for the Weak [05:15]
  • 4 Pandemonic Hyperblast [03:51]
  • 5 Paradigm Shift - Annihilation [06:06]
  • 6 The Technogoat [04:38]
  • 7 Incipid Flock [05:21]
  • 8 Human, All Too Fucking Human [04:47]
  • 9 The Codex Necro [06:07]

enregistrement

Enregistré et produit par Anaal Nathrakh.

line up

Irrumator (tous instruments), V.I.T.R.I.O.L. (chant)

remarques

la réédition contient les bonus suivants, extraits des Peel sessions de Décembre 2003 : 10. Pandemonic Hyperblast 11. How The Angels Fly In (We Can Never Be Forgiven) 12. Submission Is For The Weak 13. The Oblivion Gene

chronique

Un brûlot. C'est le mot qui me vient à l'esprit lorsque je pense à "The Codex Necro", premier album d'Anaal Nathrakh. Une bombe ultra violente qui vous ravage les tympans. Sans rire, c'est rare de trouver des albums aussi directs. Au niveau de l'intensité musicale, ça pourrait rappeler la violence instrumentale d'Antaeus mixé avec l'ambiance malsaine de Zyklon-B. Le genre d'album qui déverse ses tripes sur le sol, vous dégueule toute sa haine à la face de manière absolument gratuite et incontrôlée. Un coup de massue terrible qui va laisser un paquet d'auditeurs sur la touche. Car il faut être capable de supporter une telle décharge de violence pour apprécier cet album à sa juste valeur et que tout le monde n'a pas cette capacité là. Je suis même à la limite de penser que "The Codex Necro" et le mini suivant "When Fire Rains Down...", sont assez à part dans la discographie d'AN du fait de l'absence complète de fioriture. Il n'est pas certain qu'un fan de "In the constellaion of the black widow" soit en mesure d'apprécier "The Codex Necro". La dose d'agressivité et de démence n'est pas sur la même échelle même si le feeling reste identique. Pour bien situer l'album, deux titres me semblent bien le caractériser. "Pandemonis Hyperblast" pour le côté ultra violent, "When Humanity is Cancer" où l'on ressent une profonde haine ressortir. Cette haine qui se dirige contre l'Humain dans sa globalité est la ligne de conduite tout au long de l'album. Regardez les titres, ça ne fait pas de doute là dessus. N'était une petite baisse de régime sur "Paradigm Shift - Annihilation" que je trouve laborieux et qui fait presque tache au milieu des autres titres, cet album aurait pu mériter le titre de chef d'oeuvre du genre. Pas facile d'accès du tout, mais une fois entré dedans, on se surprend à aimer s'en prendre plein la tête.

note       Publiée le mercredi 27 janvier 2010

partagez 'The Codex Necro' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Codex Necro"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Codex Necro".

ajoutez une note sur : "The Codex Necro"

Note moyenne :        17 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Codex Necro".

ajoutez un commentaire sur : "The Codex Necro"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Codex Necro".

Demonaz Vikernes › lundi 12 décembre 2016 - 14:40  message privé !

La piste d'ouverture est totalement dingue. Peut-être trop, car le soufflet retombe un peu après. Je préfère me passer la compilation Total Fucking Nekro en boucle, excellente de bout en bout elle. La première piste des Peel Session est excellente également, mais pareil, le reste ne suit pas en intensité.

Note donnée au disque :       
blub › samedi 12 mars 2016 - 11:10  message privé !

bon petit premier album mais relativement anecdotique au vu de leur discographie, faut vraiment être obnubilé par les ambiances pour trouver que ce disque est leur meilleur album... surtout que c'est clairement pas le propos du groupe!

Note donnée au disque :       
dxaxpanda › lundi 22 juillet 2013 - 02:21  message privé !

c'est le meilleur

Reflection › dimanche 21 juillet 2013 - 16:39  message privé !

Celui-ci n'est pas en reste non plus.

sodobabang › lundi 22 février 2010 - 08:08  message privé !

bof petit album largement surestimé.

Note donnée au disque :