Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZFrank Zappa › Hot Rats

Frank Zappa › Hot Rats

cd | 6 titres | 47:05 min

  • 1 Peaches en Regalia [3:39]
  • 2 Willie the Pimp [9:16]
  • 3 Son of Mr.Green Genes [9:00]
  • 4 Little Umbrellas [3:04]
  • 5 The Gumbo Variations [16:56]
  • 6 It Must Be a Camel [5:17]

enregistrement

Whitney Studio, Los Angeles, USA, 1969

line up

Max Bennett (basse, contrebasse), John Guerin (batterie), Sugar Cane Harris (violon), Paul Humphrey (batterie), Shuggie Otis (Shuggy Otis) (basse), Jean-luc Ponty (violon), Ian Underwood (piano, orgue, flute, clarinette, saxophone alto), Frank Zappa (guitare, percussions), Ron Selico (batterie)

Musiciens additionnels : Captain Beefheart (chant 2)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
jazz
rock
Styles personnels
jazz rock

Second album sous son propre nom, "Hot Rats" est définitivement l'album référence de Frank Zappa. Le travail de remixage, tout-à-fait remarquable, confère au disque, déjà excellent, un goût d'absolu. Pour cette réédition, Frank Zappa, limité alors par les moyens techniques d'époque, a multiplié le nombre de pistes pour y introduire de nombreuses séquences rythmiques qu'il destinait au départ, permettant à "Hot Rats", dans sa version cd, de sonner exactement comment l'artiste le désirait. Avec cet album, le terme jazz rock prend tout son sens ! Exception faite de la partie vocale éructée par son ami Captain Beefheart sur le fameux "Willie the Pimp", qui révèle, pour la première fois, le guitariste d'exception qui se cache derrière cet arrangeur et ce compositeur hors pair, la palette sonore des morceaux présentés ici est d'une infinie richesse où violon, basse, saxophones et percussions viennent s'entrechoquer dans un maelström jouissif, joués par des musiciens surqualifiés, triés sur le volet. On retrouve, entre autres, à ses côtés, Ian Underwood, mais aussi un jeune Jean-Luc Ponty, fraîchement débarqué de France. "The Gumbo Variations", incandescent, reste la seule facette improvisée d'un disque qui s'illustre avant tout par l'excellence de son écriture : les instrumentaux "Little Umbrellas", "It Must Be a Camel" aux ambiances très jazzy, mais surtout "Peaches en Regalia" sont les fers de lance d'un album dont le succès ne s'est toujours pas démenti. Bien qu'il ne révèle qu'une des multiples facettes du personnage, "Hot Rats" est, par essence, le meilleur ambassadeur qui puisse exister à l'univers de Zappa. Un disque essentiel. Un arrêt obligé. Un chef-d'œuvre.

note       Publiée le jeudi 25 avril 2002

partagez 'Hot Rats' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hot Rats"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hot Rats".

ajoutez une note sur : "Hot Rats"

Note moyenne :        59 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hot Rats".

ajoutez un commentaire sur : "Hot Rats"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hot Rats".

Dun23 › dimanche 22 mars 2020 - 17:40  message privé !

Oui, je confirme: ma vraie porte d'entrée, c'est bien Apostrophe (génial du début à la fin) et One size fits all (Inca Roads, tu peux pas test). Mais le live in New York est quand même chaudement recommandé. Hot Rats est pas mal mais je n'y vois pas le génie qu'on veut lui conférer. Mbref. Apostrophe.

E. Jumbo › dimanche 22 mars 2020 - 14:24  message privé !

Apostrophe & Over-Nite Sensation ouais, c'est ce qui a l'air de revenir le plus souvent. Je boucle la trilogie Hot Rats / Grand Wazoo / Waka/Jawaka et j'y passe ensuite !

Note donnée au disque :       
Cinabre › samedi 21 mars 2020 - 22:55  message privé !

Apostrophe, trois fois oui!

SEN › samedi 21 mars 2020 - 15:30  message privé !

ah ben y'a à boire et à manger chez Zappa, ma porte d'entrée perso c'était : Over-nite sensation et Apostrophe ! Parfait pour rentrer dans l'univers de Zappa !

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › samedi 21 mars 2020 - 15:25  message privé !

Ouais c'est ce dont j'avais l'impression. J'ai un peu écouté The Grand Wazoo, j'accroche pas encore mais je vais persévérer, et je tenterai l'autre aussi. Pour l'instant je m'envoie quelques compiles du moustachu pour cerner un peu le bordel qu'est sa discographie.

Note donnée au disque :