Vous êtes ici › Les groupes / artistesCJavi Canovas › In This Moment, In This Place

Javi Canovas › In This Moment, In This Place

cd • 1 titre • 70:38 min

  • 11 In This Moment, In This Place 70:38

enregistrement

Enregistré en concert au Sauzal Cultural Center, Tenerife le 18 Juillet 2009

line up

Javi Canovas: Clavia Nord Lead 2X, Novation Xiosynth, Korg MS20, Alesis Andromeda A6 et Roland Juno D

remarques

Pour en savoir plus sur Javi Canovas et entendre des échantillons sonores, visitez son site web; http://www.javicanovas.com/index.html

chronique

Amateurs de Berlin School retro, voici toute une surprise. Enregistré en concert et reproduit en toute exactitude, sans remixes ni retouches, In This Moment, In This Place est une longue pièce musicale improvisée qui est le plus belle exemple d’une symbiose d’un artiste entre ses émotions et ses équipements. Un tour de force, effectué sans ordinateurs, pour un artiste qui seul avec ses équipements et dont la conception créative est sans failles, tout comme le produit final.
Une lente intro ondulante à l’approche sonore très extra-terrestre ouvre ce long titre épique de 71 minutes. Une intro à l’étrangeté sonore où les clapotis et les réverbérations forment une sinuosité patibulaire qui se permute en douce approche synthétisée dont les rayons balaient l’horizon sonore de ses douces strates circulaires. Une première séquence sautillante émerge de cette intro éclectique. Elle danse au travers ce synthé aux sonorités assez Jarrienes (Calypso 3) dont les souffles se tortillent sur une fine ligne de basse qui charpente une autre séquence plus grasse, martelant une rythmique embryonnaire. Lourd, le monde musical de Javi Canovas peut être. Et In This Moment, In This Place y plonge assez tôt, avec l’interversion de cette 2ième séquence qui dessine une cadence pesante moulant un rythme lent, trituré de son poids et strié de lointains souffles synthétisés qui filtrent quelques brefs solos. Une cadence qui s’amenuise sous d’oblongues strates ronflantes, avant d’embrasser les douces sphères nocturnes où les synthés rodent comme des yeux de cyclopes robotiques. Nous sommes à la 14ième minute et le concept musical d’In This Moment, In This Place évolue en subtilité avec de lourds passages animés qui entrecroisent des moments atmosphériques, truffés de sonorités hétérogènes. Vers la 16ième minute, le synthésiste Espagnol nous trempe dans une furie séquentielle égale aux grands moments de Tangerine Dream, période Encore et Stratosfear, avec de puissantes séquences aux furieux doublons explosifs qui modulent une cadence intempestive. Une cadence qui roule à fond de train, trappée dans une nuée de souffles mellotronnés où de tortueux solos de synthés survolent un passage houleux et explosif qui s’atténuera 10 minutes plus tard sous une emprise morphique où lamentations, stries ondoyantes et ambiance éthérée dominent ce long passage ambiant qui tranquillement s’éveille avec des séquences claquantes vers la 35ième minute.
Ce passage est sans doute la pierre angulaire d’In This Moment, In This Place avec ses séquences hybrides qui virevoltent aux quatre coins de leurs sonorités, créant une pluie torrentielle de cadences entremêlées à de surprenantes harmonies émanant de ses frappes rythmiques et des discrets synthés qui chantonnent dans un attrayant anonymat. Graduellement, le mouvement devient plus lourd et nous entraîne dans un tourbillon rythmique incessant où de fragmentaires mélodies surgissent sans crier gare, frayant au travers un méandre séquentiel d’une variance rythmique à la fois désordonné et cohérent. Du grand art séquentiel qui s’épuise vers la 50ième minute, débouchant vers un autre passage ambiant. Cette atonie ne dure que le temps de reprendre son souffle, car une lourde marche vacillante éveille le tempo avec une ligne de basse mordante et des séquences papillonnées qui volettent dans un désordre métallique brumeux et mellotronné par un synthé aux brefs interludes éthérées. Une finale vrombissante qui reprend les lourdeurs réverbérantes qui ponctuent cet album d’une infinie variance rythmique, avant de s’éteindre dans les limbes intrigantes qui ont débauchées l’introduction du 7ième Opus de Javi Canovas.
Explosant de rythmes aussi imprévisibles que diversifies, In This Moment, In This Place est un fabuleux exercice de style où Javi Canovas étale toute sa connaissance des mouvements séquentiels furieux. In This Moment, In This Place est à la MÉ contemporaine ce qu’Encore de Tangerine Dream était pour la MÉ des années 70. Un album lourd, créatif et puissamment inattendu qui étonne à chaque coup d’oreilles. Un incontournable pour les amateurs de Berlin School rétro aux séquenceurs lourds et intuitifs. Un très bon, mais très bon album qui vaut amplement son téléchargement.

note       Publiée le dimanche 17 janvier 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "In This Moment, In This Place".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In This Moment, In This Place".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In This Moment, In This Place".