Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHalo Manash › Taiwaskivi

Halo Manash › Taiwaskivi

cd | 7 titres

  • 1 Crossing-over - Wings rise radiant
  • 2 Burial - Self-flesh given as offering to all
  • 3 Summoning - Towards cardinal points, into all worlds
  • 4 Revealing - The celestial crown reflecting rays of Sol and Shade
  • 5 Renunciation - A jewel bowl for the final feast
  • 6 Conjunction - A vessel springing with nectar from the skybound source
  • 7 Consummation - Bathed in sacred fire

dvd | 3 titres

  • 1 Shrouded in sky and sea - summer 2007
  • 2 Through pilgrimages in worlds above and below - winter 2007
  • 3 At altars of eternal morning - summer 2008

line up

Anti Ittna H. (musique), Adinath Puri (musique)

remarques

Il s'agit de l'édition limitée proposant un DVD bonus ainsi que deux cartes, le tout emballé dans un packaging spécial.

chronique

La nuit...Infinie...Elle respire...A moins que ce ne soient les arbres...J'écoute le silence et il me parle, je tends l'oreille et c'est l'obscurité qui murmure...Oh bien sûr, il faut prendre son temps, leurs mots à eux sont lents, ils peuvent durer des heures, mais ils sont beaux, ils apaisent mes craintes. Rien, aucune lumière, juste ces tremblements à peine perceptibles qui se faufilent sous les racines, glissent le long de la plaine..Parfois, le souffle me manque, c'est la panique qui revient, mais le chamane l'a dit, il faut laisser la nature guider la danse. Je ferme les yeux, j'écoute ces coups lents et sourds qui retentissent...Au loin ? Dans mon oreille ? Et ces voix ? Sont-elles humaines ? Prient-elles ? Le chamane a dit qu'elles appartiennent à l'éternité alors je laisse ma respiration ralentir, je me concentre en laissant la magie agir...Est-ce un carillon qui raisonne ? Pourquoi des humains seraient-ils venus bâtir une chapelle en ces lieux ? Arrête, tu restes trop attaché à tes anciennes valeurs ! Comment pourrais-tu devenir ciel, terre, eau si tu réfléchis comme une créature mortelle ? Ne crains point ces craquements, ils sont tes alliés, ils guident ton âme dans cette nuit absolue...Cessons, je ne suis pas dans une plaine finlandaise (hélas), juste dans une chambre devant un ordinateur mais, bon sang, quelle musique ! Dans le noir absolu, en fermant les yeux, on s'y croirait. Ce disque est un chef d'oeuvre de dark ambient, un travail où chaque souffle est pesé, où la moindre parcelle de son a quelque chose à dire. Il est lent, dépouillé, car le message qu'il a à délivrer n'a pas besoin d'artifice, juste de temps et seuls ceux qui le prendront pourront en récompense toucher du doigt l'espace d'une seconde une parcelle d'infini...A écouter fort, dans le noir (bien évidemment), si possible dans la forêt, ou sinon couché car seule l'âme est autorisée à bouger dans un tel voyage...

note       Publiée le vendredi 15 janvier 2010

partagez 'Taiwaskivi' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Taiwaskivi"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Taiwaskivi".

ajoutez une note sur : "Taiwaskivi"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Taiwaskivi".

ajoutez un commentaire sur : "Taiwaskivi"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Taiwaskivi".

scrattt › mardi 12 juin 2012 - 16:49  message privé !

Encore un truc à découvrir tiens, mais le caractère mystique des prods de Aural Hypnox a le don de titiller ma curiosité, je crois qu'une prochaine commande s'impose.

Hallu › mardi 26 janvier 2010 - 16:41  message privé !

Hmm je suis assez surpris, c'est la première fois que je l'entends faire de la pure dark ambient, et pas quelque chose de rituel avec tous ses instruments faits maison (même s'il en reste quelques traces, comme sur le 5è titre). Pour l'instant je trouve le démarrage poussif, avant un 4è titre enfin envoûtant. La suite l'est moins, je trouve qu'il a déjà fait mieux.

Note donnée au disque :       
merci pour le fusil... › mercredi 20 janvier 2010 - 17:50  message privé !

Revigorant.

Wotzenknecht › lundi 18 janvier 2010 - 10:57  message privé !

Contrairement aux deux premières parties de la trilogie, celui-ci est plutôt à écouter en pleine lumière, les yeux fermés, face au soleil du Grand Midi, pour laisser ses branches enflammées s'enrouler lentement autour du corps...

Note donnée au disque :       
mastema › vendredi 15 janvier 2010 - 17:16  message privé !

Excellent, comme d'habitude j'ai envie de dire... A voir absolument en live, pour avoir eu le plaisir de les faire jouer en bretagne en janvier dernier (asso-stn.com pour des photos et liens), je peux vous assurer que le spectacle est assuré...et la rencontre humaine est garantie aussi.