Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSThe Screamers › In a better world

The Screamers › In a better world

cd 1 • 21 titres • 73:17 min

  • 1Vertigo
  • 2The beat goes on
  • 3Magazine love
  • 4Government love affair (don't be a whore)
  • 5I wanna hurt
  • 6Peer pressure
  • 7If I can't have what I want, I don't want anything
  • 8Punish or be damned
  • 9It's a violent world
  • 10I'll go steady with Twiggy
  • 11Matar Dolores
  • 12I'm a mensch
  • 13The scream
  • 14Need a head-on
  • 15122 hours of fear
  • 16Vertigo
  • 17Last 4 digits
  • 18Magazine love
  • 19Beat goes on
  • 20Punish or be damned
  • 21In a better world

cd 2 • 18 titres • 73:54 min

  • 1The beat goes on
  • 2In a better world
  • 3Punish or be damned
  • 4If I can't have what I want, I don't want anything
  • 5Go guy
  • 6Magazine love
  • 7Vertigo Sex boy
  • 8Violent world
  • 9Roxy Radio spot
  • 10Need a head-on, the Scream
  • 11Eva Braun
  • 12122 hours of fear
  • 13Matar Dolores
  • 14Thru the flames
  • 15Magazine love
  • 16Vertigo
  • 17Sex boy
  • 18If I can't have what I want, I don't want anything

enregistrement

CD1: titres 1-10, live at The Whisky-a-go-go, Los Angeles, USA, 1 juillet 1978; titres 15-21, live at Mabuhay Gardens, Los Angeles, USA, le 9 février 1978; titres 12-14 extraits de d'une démo de 77 ou 78. La chanson 11 est extraite des 'Pat Garrett Demos', le 7 juillet 1977, Los Angeles, USA./CD2: Titres 1-9, live at the Whisky-a-go-go, Los Angeles, USA, le premier juin 1978; titres 11-18, live et démos enregistrées entre 1978 et 1979; titre 19 extrait des 'Pat Garrett Demos', le 7 juillet 1977, Los Angeles, USA. La piste 10 est une annonce promotionnelle de Tomata Du Plenty à la radio pour un concert des Screamers.

line up

Paul Roessler (claviers 78-79), Tomata Du Plenty (chant), Tommy Gear (claviers, choeurs), K.K. Barrett (batterie), Jeff Mc Gregor (clavier 77-78), David Braun (clavier 1977)

remarques

chronique

Styles
punk
Styles personnels
synth punk

Certains groupes auront marqué l'histoire du rock par les albums qu'ils ont enregistrés, les Screamers par ceux qu'ils n'ont jamais sortis. Explication. Début 1977, Los Angeles, voilà que débarque une formation baptisée The Screamers (le nom vient d'être changé suite aux menaces d'une certaine firme vis-à-vis de leur ancien nom, The Tupperwares). A sa tête David Xavier Harrigan alias Tomata Du Plenty, ex-membre d'une troupe de drag queens (The Cockettes) et Tommy Gear qui viennent de déménager laissant les autres membres à Seattle. Ayant recruté deux nouveaux musiciens, les Screamers se font immédiatement remarquer par leur formation peu banale: deux claviers, une batterie et le chant...Pas la moindre guitare ! Ce n'est pas tout, avant d'avoir donné le moindre concert, le groupe lance une campagne de promotion dans les magazines. Le public découvre médusé des musiciens aux cheveux dressés sur la tête arborant des tenues excentriques, enroulés dans du plastique ou les vêtements en lambeaux. Très vite, le quatuor devient la coqueluche des clubs rock de L.A., leurs performances scéniques menées par un Tomata Du Plenty charismatique et décadent à souhait se donnent à guichet fermé et sans le moindre album sous le bras, ils auront même l'honneur de jouer au prestigieux Roxy sur Sunset Boulevard. Jello Biafra parle d'eux comme d'une influence majeure pour les Dead Kennedys; les Germs (dont The Screamers reprendront 'Sex boy') se montraient volontiers admiratifs et leur rôle sur l'émergence de la scène punk de L.A. se révélera déterminent. Et pourtant, pas le moindre enregistrement officiel ! Des années plus tard, Du Plenty déclarera: ' Les gens nous demandent souvent pourquoi nous n'avons jamais enregistré de disque. Je vais vous dire pourquoi, parce que nous n'en avons rien à foutre.' Des pirates et des enregistrements de répétition vont circuler et à un moment donné, le combo envisage de sortir un album...sous forme d'une vidéo (nous sommes en 1979 et MTV n'existe pas). Bien qu'en chantier, le projet ne verra pas le jour, le groupe ayant splitté avant. Leur côté avant-gardiste se manifestera également musicalement avec leur mélange de bourdonnements synthétiques en guise de basse, de beats roulants très orientés punk, de mélodies soignées avec un chant complètement fou...Ils sont clairement reconnus comme les géniteurs de ce que l'on baptisera 'synthpunk' ou 'dance punk' à la fin des 90's. Bref, du grand art ! Hélas, que nous reste-t-il pour apprécier leur talent ? Pratiquement rien, soit quelques enregistrements live et quelques enregistrements démo ici compilés sur deux cds. Si la qualité du son est correcte, elle ne suffit malgré tout pas à apprécier pleinement la musique. Elle suffit néanmoins à faire comprendre à quel point les Screamers étaient géniaux, originaux et en avance sur leur temps. Ecoutez donc 'Matar Dolores', It's a violent world', 'Punish or be damned', 'Vertigo', sans oublier la touche plus expérimentale de 'I'm a Mensch', 'Eva Braun' (plus de seize minutes, dont près de huit de ce que l'on peut appeler un embryon de techno !) ou celle, dansante, de 'I'll go steady with Twiggy' et vous comprendrez à quel point un album studio eût fait un malheur...Le seul avantage de ces bandes est de nous placer dans une intimité directe avec le groupe: Du Plenty parlant au public, les ennuis de monitor sur scène, les rires, les cris des gens, les débuts de larsens...Maigre consolation malgré tout. Après le split, Tomata Du Plenty se tournera vers la peinture en cherchant toujours à sortir des circuits trop balisés et à un fan qui lui demandait en 1999 quand aurait lieu la reformation des Screamers, il répondra: 'Tu te verrais retourner vingt-cinq ans en arrière et faire les mêmes choses ?' Un artiste, un vrai, décédé d'un cancer le 25 août 2000 et à qui je mets le 5 que j'aurais mis à son album s'il avait été enregistré.

note       Publiée le jeudi 14 janvier 2010

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "In a better world".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In a better world".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In a better world".

dariev stands › lundi 18 janvier 2010 - 14:09  message privé !
avatar

la première phrase est tellement vraie... excellente chronique pour un groupe qui n'a vraiment pas eu de bol, d'autres sont prévues, nottamment ce fameux dvd et le demos 77-78 je pense...

Solvant › samedi 16 janvier 2010 - 00:47  message privé !

Punk authentique, canonique, original, cru... parfait.

Note donnée au disque :       
lachiassure › jeudi 14 janvier 2010 - 21:13  message privé !

Excellent groupe punk US, avec ce chanteur déjanté, survolté avec une attitude entre Peter Murphy et Rotten, accompagné de ces deux claviéristes martelant les touches de leurs instruments sous distorsion. Il existe un DVD live filmé à San Francisco en 1978 et qui les montre en spectacle avec en bonus deux ou trois clips savoureux à la touche punk-new wave. ORIGINAL !

Note donnée au disque :