Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSubliminal › Gracebudd

Subliminal › Gracebudd

cd • 12 titres

  • 1Import 1:40
  • 2Hate Me 3:34
  • 3Gracebudd 3:24
  • 4Berlin I 3:51
  • 5Touch 4:09
  • 6Sin 3:17
  • 7Wanna Know 3:38
  • 8Cry Out Loud 4:07
  • 9Pray 3:32
  • 10Berlin II 4:40
  • 11Kids 4:34
  • 12Don't Wait 4:33

line up

Albert Fisch

remarques

chronique

Styles
ambient
electro
indus
noise
Styles personnels
désespoir complaisant

Le gamin sadique. L'enfant renié et abandonné dans la cave, à qui on a laissé quelques machines pour libérer ses pulsions incontrôlables. Fisch ne va pas s'enquiller de compositions ou de minimalisme feutré. Tout ca, c'est pour les grands. Il veut du bruit, des grosses basses et des rythmiques qui claquent. Des effets sourds et instables se posent sur des strates de crasse huileuse pour éviter aux percussions de grincer inutilement. La musique colle aux doigts et salit les enceintes. Sa voix semble enregistrée depuis sa cachette secrète, dans le placard à outils. On pense vite à Atrax Morgue : frustration, improvisation, obsessions ; mais l'ambiance est ici bien plus poisseuse (pisseuse même) que purement cathartique. Mais c'est aussi cela le hic ; malgré sa folie volontaire, 'Gracebudd' n'atteint ni moiteur des Whitehouse les plus sordides ('Twice is not Enough' pour ne citer que lui) ni la puissance exhortatoire d'Atrax Morgue. Passé quelques intenses moments, on tourne un peu en rond dans ce trou à rat dégueulasse dont l'odeur rance et pugnace ne nous donne plus qu'une envie : en ressortir au plus vite.

note       Publiée le mardi 12 janvier 2010

Dans le même esprit, Wotzenknecht vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Gracebudd".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Gracebudd".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Gracebudd".

zbr › mardi 12 janvier 2010 - 21:34 Envoyez un message privé àzbr

héhé : )

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mardi 12 janvier 2010 - 20:19 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Ah ah c'est sûr qu'on ne peut pas dire que Corbelli se soit vraiment distancié de ses obsessions...

Note donnée au disque :       
VL › mardi 12 janvier 2010 - 20:14 Envoyez un message privé àVL
avatar

moyen en effet (trop monotone sur la durée), mais à la différence d'Atrax Morgue, je trouve une intelligence de distanciation vis-à-vis du pathos ...

Note donnée au disque :