Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCClair Obscur › The pilgrim's process

Clair Obscur › The pilgrim's process

cd | 18 titres

  • 1 Blume
  • 2 Zeda
  • 3 K.G.
  • 4 Toundra
  • 5 Slough of despond
  • 6 Czarin
  • 7 The rope
  • 8 Michel
  • 9 Ethique
  • 10 Introduction
  • 11 Blume
  • 12 Valse
  • 13 Artistic slaughter
  • 14 Tzarin
  • 15 Auld lang syne
  • 16 Petite fable
  • 17 The last encounter
  • 18 Défini

enregistrement

Titres 1 à 9, enregistrés live au Théâtre du Forum des Halles, Paris, France, 1984. Titres 10 à 18 enregistrés live au Festival des Musiques Mutantes, France, 1986.

line up

Chrisophe Demarthe, Nicolas Demarthe, Thierry Damerval + guests

remarques

Pochette digipack grand format.

chronique

Quelle émotion à l'écoute de cette réédition de deux concerts de Clair Obscur durant les 80's, c'est avec celui à Paris en 1984 que l'on m'avait fait découvrir le groupe à l'époque. Il s'agit de' The Pilgrim's process' sorti en LP en 1986. Atmosphère très post punk goth qui permet de découvrir la richesse de certains titres de 'la Cassette Noire' de par des arrangements plus complets; je songe notamment au superbe 'K.G.' avec sa batterie roulante et son thème au clavier. C'est avec 'Blume' que débute le show (morceau également présent sur l'autre concert de cette compilation mais avec une ambiance différente): rythme lent, étouffé, comme une menace, quelques grincements, le chant...Clair Obscur sait ménager ses effets...Et ça démarre. Le son est plutôt correct et le grain participe à l'atmosphère générale, quasi rituelle de par le jeu de batterie et les vocaux de Christophe Demarthe, graves, parfois carrément diaboliques (un 'Michel' frisant la messe noire). Deux ans plus tard, c'est au Festival des Musiques Mutantes que nous retrouvons le groupe présentant les morceaux qui figureront sur 'In out'. Après une introduction interrogeant sur l'art et le spectateur par rapport à la marche du monde, 'Blume' ouvre dans une ambiance moins pesante que sur 'The pilgrim's process', notamment de par un jeu de percussions basé sur la pulsation funèbre et jeu de batterie, de cymbales quasi free jazz. Là aussi, le son est bon, même si je trouve qu'il est un peu faible (pour le chant notamment) sur 'Auld lang syne'. Alors qu'il ouvrait 'In out', 'Défini' le conclut dans une magnifique version mettant plus en valeur encore le rôle du violon et du violoncelle. Deux aperçus de la palette d'un groupe original et insaisissable, entre post punk et néoclassique, deux extraits d'une vision artistique cohérente mais en perpétuelle interrogation, et un achat indispensable quand on connaît la puissance des spectacles de Clair Obscur. D'ailleurs, les gars, un DVD, ça ne vous tenterait pas ?

note       Publiée le jeudi 7 janvier 2010

partagez 'The pilgrim's process' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The pilgrim's process"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The pilgrim's process".

ajoutez une note sur : "The pilgrim's process"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The pilgrim's process".

ajoutez un commentaire sur : "The pilgrim's process"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The pilgrim's process".

Dead26 › vendredi 30 janvier 2015 - 10:38  message privé !

Ça c'est bonnard. Merci

Note donnée au disque :       
Hazincourt › vendredi 30 janvier 2015 - 10:32  message privé !

oui cela s'appelle "Play" en cd réédité deux fois , c'est sur Infrastition avec des titres bonus. http://www.discogs.com/Clair-Obscur-Play/master/12725

Dead26 › vendredi 30 janvier 2015 - 10:26  message privé !

Jamais écouté encore "la k7 noire", ça me donne envie tiens. Est ce que ça été pressé sur cd, 33 tours ou bien sur une quelconque compilation ?

Note donnée au disque :       
Hazincourt › vendredi 30 janvier 2015 - 10:22  message privé !

Commencé par "we gave a party for ..." c'est effectivement un très mauvais début, tout le reste de la discographie est très bon, je te conseille de commencer par le début "la k7 noire".

Dead26 › vendredi 30 janvier 2015 - 00:37  message privé !

Vraiment addictif ces 2 parties de live, ça sent la folie à l'état pur tout ça ! Fort heureusement que je me suis pas arrêté au "We gave a party for the gods and the gods all came", ma première approche de Clair Obscur sur cd.

Note donnée au disque :