Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAbsu › Tara

Absu › Tara

cd | 11 titres

  • 1 Phase one : Ioldanach’s pedagogy Tara
  • 2 Pillars of mercy
  • 3 A shield with an iron face
  • 4 Manannan
  • 5 The cognate house of courtly witches lies west of county meach
  • 6 She cries the quiet lake
  • 7 Yrp lluyddawc - Phase two : the Cythraul klan’s scrutiny
  • 8 From ancient times (starless skies burn to ash) Four crossed wands (spell 181)
  • 9 Vorago (spell 182)
  • 10 Bron (of the waves)
  • 11 Stone of destiny (… for magh slecht and ard righ) Tara (reccapitulation)

enregistrement

This record was chronicled and mastered under the 2000th enchantment of Tara from september through December at Nomad recording Studios, Carrollton, Texas, USA. Produit par Kol Marshall & Absu.

line up

Proscriptor (voix, batterie, percussion, analog VC3, mercury & lyrical magic), Shaftiel (guitare lead, guitares rythmiques, guitares acoustiques, shadows & voix), Equitant Ifernain (Basse électrique, delineation, thunder & lyrical obscurity)

Musiciens additionnels : David Harbour (claviers, piano), Sir Vincent Rossi (guitare, mandoline), Melechesh Ashmedi (chœurs), Ronnie Trent (chœurs), Sir Don Shannon (cornemuse, composition [1, 13]), Masthema Mazziqim (chœurs).

chronique

Styles
metal extrême
black metal
thrash metal
Styles personnels
black/thrash metal

Avis aux excités : «Tara» est pour vous ! A mesure qu’Absu progresse en technique et musicalité, loin de ralentir ou de chercher le juste équilibre, le groupe continue sa course folle vers la vitesse et la nervosité. Sir Proscriptor McGovern, batteur, a définitivement coulé un plomb. Frisés dans tous les sens, breaks incessants et ininterrompus ; son style est simple : suivre aux fûts chaque note de guitare, et lorsqu’on connaît la furie des guitares du trio Américano-écossais on ne peut que s’incliner devant le jeu de ce fou furieux, même si, pour ma part, je reste un peu dubitatif devant tant de débauche démonstrative. Mais avec «Tara», Absu frappe très fort. La voix est plus agressive, car moins aiguë, les riffs, toujours extrêmement rapides et tendus sont tout simplement parfaits, à leur place. L’esprit occulte qui souffle dans le crâne de nos trois malades prend ici toute sa saveur, grâce à une véritable maîtrise d’un style, pourtant vraiment casse-gueule. «Tara» sonne comme une campagne guerrière menée tambour battant par un clan d’allumés en kilt noirs. Il leur aura fallu un certain temps, mais Absu démontre enfin la crédibilité de sa démarche. A la vitesse arrivent enfin à s’ajouter violence et brutalité, et cette hystérie qui faisait un peu sourire jusqu’ici chez le groupe frappe désormais en plein dans le bide. Et l’ambiance est toujours là. Comment ces trois p’tits gars arrivent-ils à nous faire autant voyager au milieu des monts noirs et des fumées soufrières sans jamais baisser la garde ni jouer autre chose que leur fameux Black-trash guitaristique ? Voilà qui est vraiment impressionnant, subjuguant. «Pillars of mercy», «From ancient times…» ou encore «Vorago» sont autant de cachets de speed pure à s’envoyer dans le nez. A l’arrivée, la personnalité du groupe est flamboyante et incontestable. Elle reste un peu agaçante à la longue, un peu systématique, mais ils sont réellement inspirés, doués, et force est de constater qu’ils soignent bien leurs compos. Une mention particulière pour «Stone of destiny» qui élargit la palette. Un album à prendre ou à laisser, mais il est difficile de ne pas reconnaître qu’Absu est bel et bien devenu un maître du métal extrême, très extrême…

note       Publiée le dimanche 21 avril 2002

partagez 'Tara' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Tara"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Tara".

ajoutez une note sur : "Tara"

Note moyenne :        25 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tara".

ajoutez un commentaire sur : "Tara"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tara".

Rastignac › samedi 8 avril 2017 - 07:40  message privé !
avatar

Le disque, on l'écoute, on a des armures de barbare sumérien qui poussent dans le dos tout seul.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mardi 26 mai 2015 - 14:17  message privé !

On pouvait légitimement croire que la sommet de violence avait été atteint avec The Third Storm... que dalle, on passe la seconde... putain quelle intensité, c'est rare. D'autant plus que la qualité des compos suit derrière. Impossible de choisir entre celui là et le prédécesseur, achetez les 2.

Note donnée au disque :       
The Gloth › mardi 9 novembre 2010 - 11:56  message privé !

le dernier album est une vraie tuerie !

Note donnée au disque :       
born to gulo › mercredi 20 octobre 2010 - 15:30  message privé !

l'album suivant a mis pas mal de temps ... et il est pas kitsch - pas plus que celui-ci - ptètre un chouïa moins hystérique, plus chirurgical, mais réécouté récemment, il est définitivement très bon ; en revanche, écouter ça au taf ... je respecte et je compatis

Note donnée au disque :       
The Gloth › mercredi 20 octobre 2010 - 14:47  message privé !

Argllll, impossible de rester tranquille en écoutant ça, mes collègues me prennent pour un fou mais tant pis... exceptionnel !

J'aime beaucoup le dernier morceau, je ne sais pas si c'est une nouvelle orientation (faut voir l'album suivant), je le vois comme un hommage au bon vieux heavy metal un peu kitsch à la King Diamond, Armored Saint, Manowar, mais la compo est terrible et c'est super bien joué et chanté, avec ce qu'il faut de grandiloquence. Je crois aussi que les gars d'Absu ne se prennent pas trop au sérieux, je décèle une sorte d'humour pince-sans-rire dans leurs travaux...

Allez, 6 boules parce que dans son genre, cet album est parfait.

Note donnée au disque :