Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAThe Adolescents › The Adolescents

The Adolescents › The Adolescents

cd • 15 titres

  • 1I hate children
  • 2Who is who
  • 3Wrecking crew
  • 4Self destruct
  • 5Kids of the Black Hole
  • 6No way
  • 7Amoeba
  • 8Word attack
  • 9Rip it up
  • 10Democracy
  • 11No friends
  • 12Creatures
  • 13Weclome to reality
  • 14Losing battle
  • 15Things start moving

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Frank Agnew (guitare), Rikk Agnew (guitare), Tony Cadena (chant), Steve Soto (basse), Casey Royer (batterie), Steve Roberts (guitare sur le EP (Welcome to reality')

remarques

Les titres 14 à 16 sont extraits de 'Welcome to reality'

chronique

Styles
punk

Il y a des groupes pour qui tout semble être allé vite; c'est le cas des Adolescents. Formés en 1979, ils sortent leur premier single en 1980 suivi d'un EP, Welcome to reality' puis du premier album éponyme en février 1981 qui se classe aussitôt comme l'une des meilleures ventes de punk californien, détrôné uniquement par le 'Fresh fruit for rotting vegetables' des Dead Kennedys. Août 1981, c'est déjà le split, lequel ne durera que jusqu'en 1986 heureusement mais ceci est une autre histoire...Ce premier LP souvent surnommé 'The blue album' est impressionnant et mérite clairement ses ventes, fait d'autant plus remarquable que les musiciens ont alors en moyenne à peine dix-huit ans. Ils nous proposent un punk pêchu mais soigné au niveau des mélodies. Pour qui a jeté une oreille sur les démos, la production marque clairement un point en domestiquant la rage brute initiale pour la lisser sur les contours, ce qui, aussi paradoxal que cela puisse sembler, renforce l'intensité des titres. C'est simple, le disque regorge de hits punks; il y a bien entendu l'inévitable 'Amoeba' mais 'The Adolescents' propose mieux. Je citerais notamment mon favori, l'excellent 'Kids of the Black Hole' débutant de manière quasi cold wave avant d'exploser vers quelque chose entre le punk rock pur et le post punk goth (peut-être pour ce léger feeling dépressif dans les lignes); mélodiquement, la basse et la guitare se volent la vedette selon les passages, quant au chant, il est excellent. La maturité de cette chanson est étonnante. Dans un registre plus punky, 'No way' est très bon aussi, pareil pour 'Creatures' ainsi que 'Word attack' vaguement hardcore dans ses attaques. La qualité des Adolescents est cette habilité dans le dosage, l' équilibre entre les passages accélérés, la noirceur de certaines lignes, la pêche, la mélodie, la colère; du coup, on ne s'ennuie jamais sur ce disque cohérent mais en perpétuel renouvellement. Les trois titres de 'Welcome to reality' ne détonnent pas car eux aussi sont de bonne facture, à commencer par le morceau éponyme, lourd et torturé, pas si éloigné du deathrock (exception faite du chant), 'Things start moving' s'offre même une intro que n'aurait pas renié Christian Death. La valeur n'attend pas le nombre des années, les musiciens des Adolescents l'ont clairement prouvé avec ces premiers essais.

note       Publiée le mardi 5 janvier 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Adolescents".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Adolescents".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Adolescents".

taliesin › mardi 10 janvier 2012 - 12:08  message privé !

Pas mauvais du tout, mais je préfère de loin le 'Brats...' qui suit !

Note donnée au disque :       
Solvant › mercredi 6 janvier 2010 - 23:31  message privé !

Ah ! Rikk me !

Note donnée au disque :       
ericbaisons › mardi 5 janvier 2010 - 16:56  message privé !

totalement indispensable

Note donnée au disque :