Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCavalera Conspiracy › Inflikted

Cavalera Conspiracy › Inflikted

cd • 11 titres • 42:23 min

  • 1Inflikted04:32
  • 2Sanctuary03:23
  • 3Terrorize03:38
  • 4Black ark04:55
  • 5Ultra-violent03:48
  • 6Hex02:38
  • 7The doom of all fires02:12
  • 8Bloodbrawl05:42
  • 9Neverlust02:23
  • 10Hearts of darkness04:30
  • 11Must kill05:56

enregistrement

Enregistré, mixé et masterisé par Logan Mader aux Undercity Studios, North Hollywood, Californie, en juillet 2007

line up

Igor Cavalera (batterie), Max Cavalera (chant, guitare), Joe Duplantier (us) (basse), Marc Rizzo (guitare)

Musiciens additionnels : Rex Brown (basse sur "Ultra Violent"), Ritchie Cavalera (chant sur "Black ark")

remarques

Joe Duplantier joue également de la guitare sur "Inflikted", "Black Ark" et "Ultra-Violent". Chant additionnel de Joe Duplantier sur "Black Ark" et "Ultra-Violent". Marc Rizzo chante également sur "Sanctuary).

chronique

Commençons par un peu d'histoire. 1984, les frères Cavalera forment Sepultura. En 1996, Max Cavalera quitte le groupe et dix ans plus tard, son frère Igor fait de même. Voilà qu'en 2007, les deux frangins qu'on croyait brouillés à jamais reforment un groupe ensemble. D'abord nommé Inflikted, c'est sous le nom de Cavalera Conspiracy qu'ils décident de faire leur retour ensemble, "Inflikted" devenant le nom de leur premier opus. Un album qui vient se placer là où le successeur de Roots aurait pu être si Max n'était pas parti à l'époque. On a l'impression de retrouver une partie de ce Sepultura que nous avions perdu, sauf qu'il s'agit bien de Cavalera Conspiracy. Il y a bien entendu pas mal de nuances à apporter à mes propos. Déjà, on peut retirer une bonne dose de l'approche tribale de Roots. On ne retrouve plus cette influence que par le jeu de batterie d'Igor, toujours aussi impeccable dans son rôle. Mais mon plus gros reproche reste le manque de consistance sur l'ensemble de l'album. Là où avec Sepultura ou Nailbomb le deux Cavalera ne lâchaient aucune miette, "Inflikted" pêche ici et là, en faisant de temps en temps redescendre la tension. En fait, je crois que ce qui m'a le plus perturbé, c'est d'avoir le morceaux "Inflikted", clairement énorme, en tout début d'album. Il est dur pour les autres morceaux de passer derrière ça. Ceci dit, en les prenant un par un, en les disséquant bien, on trouve finalement de très bonnes idées. L'album navigue entre riffs thrash des années 80, rythmique plus lourde et pesante se rapprochant parfois du hardcore et même quelques relents punks. Plus difficile pour mes oreilles d'avoir ces accents jumpy-jumpa typique des groupes de metal moderne. Peut-être est-ce également cette profusion et ce grand mélange de genres qui me déroute. J'ai eu l'impression de voir l'album s'éparpiller là où j'avais plus envie de prendre un pavé bien dense dans la tronche. Car avec une production en béton de Logan Mader (ex Machine Head), Marc Rizzo (Soulfly) à la lead guitare et Joe Duplantier (Gojira) à la basse, vous obtenez ce qu'on appelle un supergroupe dont le potentiel se place vraiment très haut. "Inflikted" est un album qui ouvre de très bonnes perspectives pour la suite, sans plus de prétention. Aujourd'hui tout ce que j'espère, c'est qu'il y ait une suite plus réfléchie et travaillée.

note       Publiée le samedi 2 janvier 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Inflikted".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Inflikted".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Inflikted".

bloodyhours › samedi 19 mars 2011 - 17:04  message privé !

Il "kick your motherfucking ass" bien comme il faut, avec de bons solos, c'est le principal. Vivement le Hellfest.

Note donnée au disque :       
metalheadoldschool › samedi 6 novembre 2010 - 17:12  message privé !

oui je suis d accord, et je trouve que max a retrouvé vachement de possibilités qu'il a perdu après shizo. dans le break tonitruant de SANCTURAY, quand je me suis dis "on retrouve presque la barbarie des trois premiers " et surtout le cri(il en a retrouvé pour les hauteurs des notes) de max qui me rappelle la periode bestial-schizo

Potters field › mardi 5 janvier 2010 - 10:45  message privé !

clair que le soulfly est bien énorme. le inflikted, il sonne un peu comme une resuçée d'Arise, mais bon, avec son lot de tubes quand même.

Grandgousier › dimanche 3 janvier 2010 - 17:08  message privé !

Joe Duplantier en était au Hellfest en tout cas. Après, en live, la moitié des morceaux que j'ai vus étaient du Sepultura donc forcément pas mal mais ça fait quand même un peu bizarre. Quant aux morceaux de Cavalera Conspiracy, ça m'avait pas franchement emballé, comme je m'y attendais.

escusezmoidexister › dimanche 3 janvier 2010 - 16:41  message privé !

En tout cas, en live c'était génial (mais je crois que Joe Duplantier faisait pas partie de la tournée). Pour le disque je l'ai pas trop écouté, mais quand même, inflikted, c'est une tuerie.