Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTemple Of Baal › Lightslaying Rituals

Temple Of Baal › Lightslaying Rituals

cd • 9 titres • 40:24 min

  • 1Piercing The Veils Of Slumber05:03
  • 2Triumph Of Heretic Fire03:28
  • 3Black Sun Of The Damned05:04
  • 4Angstgeist04:30
  • 5Dead Cult05:58
  • 6Hate Is My Name02:53
  • 7Poisoned Words04:09
  • 8Vectors To The Void03:22
  • 9Blessings Of Blackfire05:49

enregistrement

Enregistré aux Hybreed Studios par Andrew Guillotin du 11 au 19 avril 2009 et le 7 mai 2009. Mixé par Andrew Guillotin.

line up

Amduscias (chant, guitare), Arkdaemon (basse, backing vocals), Alastor (guitare, backing vocals), Antares (batterie)

remarques

chronique

Temple of Baal est de retour avec un album qui vous arrache la tête. La route qu'empruntait le groupe depuis son premier album les conduisait vers un black de plus en plus thrashisant, extrêmement efficace et qui ravissait les fans de la vieille école. Sans aller jusqu'à dire que le virage est à 180°, les parisiens ont su avec brio dévier de cette voie toute tracée. Une prise de risque qui pourrait dérouter les amateurs les plus récents. Pourtant quand j'écoute "Lightslaying Rituals", j'ai l'impression de retrouver une partie du Temple of Baal que j'avais découvert sur "Black Unholy Presence". Du black metal agressif, direct et sans fioriture. Si les connotations thrash étaient très fortes dans "Rituals of black plague" elles se font plus sporadiques ici. Cette fois, ce sont les penchants Death Metal qui ressortent le plus et qui viennent se mélanger à un black metal épuré. On le ressent d'abord au travers de la production, cent fois plus lourde et étouffante que leurs précédents efforts. A ce niveau là, c'est une petite révolution pour le groupe qui obtient un son absolument énorme. Les basses sont très présentes et essoufflent l'auditeur autant qu'elles épaississent les morceaux. Epais mais véloce, c'est ce qu'Antares nous délivre comme performance, tel un mammouth derrière ses fûts. Quant aux guitares, ce sont des murs assommants que des soli bien affûtés viennent transcender. Ne vous y trompez pas, vous ne soufflerez pas une seule seconde tout au long des 40 minutes de "Lightslaying Rituals". Un petit bijou en soi. All Hail the Temple !

note       Publiée le samedi 2 janvier 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Lightslaying Rituals".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lightslaying Rituals".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lightslaying Rituals".

Demonaz Vikernes › mercredi 15 janvier 2014 - 22:59  message privé !

Pas mon type de black, mais je dois bien me rendre à l'évidence, grosse tuerie celui là.

Note donnée au disque :       
Nokturnus › mercredi 10 février 2010 - 20:02  message privé !
avatar

vraiment bon, ça tabasse bien comme il faut

Stéphane › samedi 2 janvier 2010 - 13:44  message privé !
avatar

Honnêtement, le 6 n'était pas loin.

Note donnée au disque :