Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMessiah › Rotten perish

Messiah › Rotten perish

cd • 12 titres • 51:59 min • rotten perish

  • 1Prelude : act of fate2:31
  • 2For those who will fail4:13
  • 3Living with a confidence3:49
  • 4Raped bodies4:09
  • 5Lines of thought of a convicted man1:33
  • 6Contrition4:28
  • 7Condemned cell4:23
  • 8Dreams of Eschaton4:46
  • 9Anorexia nervosa4:32
  • 10Deformed creatures3:50
  • 11Alzheimer's disease3:50
  • 12Ascension of a divine ordinance9:49

line up

Andy Kaina (Vocaux), Remo Broggi (guitare), Patrick Hercshe (Basse), Steve Karrer (Batterie).

remarques

chronique

La perfection est parfois de ce monde. Un an après "Choir of horror", Messiah sort "Rotten perish" et là, génuflexion ... voilà la trame qui manquait au prédécesseur. "Rotten perish" sur lequel dès le premier morceau, le ton est donné : une intro à la guitare sèche, des chœurs et un petit garçon qui vous déclame un petit texte reprenant tous les titres des morceaux de l’album pour les expliquer avant d’ouvrir le sujet. Très clairement : "Rotten perish" est un concept album sur l’état d’esprit au moment de la mort, au moment où il faut faire le grand saut, et les morceaux transpirent tous la noirceur de ce concept : Après un "For those who will fail" entraînant, "Living with a confidence" marque avec son refrain plaintif. Après un "raped bodies" agressif, "lines of thought of a convicted man" ralentit la cadence pour nous faire écouter un morceau de death metal... acoustique, joué à la guitare sèche et au piano : un grand moment, peut-être le tournant de l’album, plus que la reprise de Manilla road (Dreams of eschaton). L’album oscille ainsi pendant près d’une heure entre les morceaux agressifs et d’autres plus éthérés, pour finir sur la majestueuse outro "Ascension of a divine ordinance" où les enfants de l’intro reprennent du service pour finir "Rotten perish" dans un calme ... mortel. Un concept-album d'autant plus noir que Andy Kaïna est sans doute le chanteur death le plus compréhensible qui soit. Là où beaucoup chantent "en yaourt", les vocaux d'Andy Kaïna sont d'une clarté limpide, aucune des paroles de "Rotten perish ne vous échappera.... Hélas, les meilleures choses ont une fin et l’album suivant, "Underground", marqué par le remplacement d'Andy Kaina, laissera là le death mélodique au profit d’un thrash tout simple et sans relief, Messiah ne devait pas s’en relever.

note       Publiée le lundi 28 décembre 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Rotten perish".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rotten perish".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rotten perish".

metalgrave › samedi 18 septembre 2021 - 22:01 Envoyez un message privé àmetalgrave

pure chef d'oeuvre de thrash , tout comme sont prédécesseur 10/10

Note donnée au disque :       
Potters field › mercredi 26 novembre 2014 - 11:24 Envoyez un message privé àPotters field

pas d'info particulière, mais il me semble pas qu'ils soient dans ce trip non...

Dead26 › mercredi 26 novembre 2014 - 08:11 Envoyez un message privé àDead26

Messiah sur Guts, tiens donc. Un album qui traîne depuis belle lurette dans ma cdthèque au rayon death et qui m'a toujours laissé dubitatif, le genre d'album culte que j'ai choppé je ne sais où, dans une autre vie ou j'arrive jamais à passer le cap des 2 titres et demi tellement je trouve ça mortellement ennuyeux. Mais cette chro me donnerait presque envie de lui donner une autre chance. En lisant les paroles et en voyant le visuel de la pochette je me posais la question si ce groupe faisait pas parti à l'époque de cette fameuse mouvance (et risible) scène metal chrétienne (Believer, Mortification, Tourniquet entre autres) .... Oui je sais il faut de tout pour faire un monde. Mais si quelqu'un a des infos qu'il n'hésite pas.

Note donnée au disque :       
Darkstar Seven › samedi 19 février 2011 - 16:12 Envoyez un message privé àDarkstar Seven
avatar

Je viens d'acheter une version collector avec un second CD contenant un live du groupe à Berlin en 1993. Je vais peut-être éditer ma chro. Merci Twilight pour le tuyau en tout cas.

Potters field › mercredi 21 avril 2010 - 11:32 Envoyez un message privé àPotters field

ambitieux et réussi.