Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAujourd'hui Madame › S/t

Aujourd'hui Madame › S/t

cd • 9 titres • 49:00 min

  • 1Moonraker 7:41
  • 2Blow it 4:43
  • 3Clockwise 1:37
  • 4Sargasses 3:22
  • 5Libations au Kreün Köhrmahnn 6:42
  • 6(En)voyez plutôt ! 3:44
  • 7En Soleure coulent le Gange et l'Amazone 10:22
  • 8Popaïne & vieux tableaux 7:50
  • 9You don't know what love is 2:59

enregistrement

Studio Ear Force, Fribourg, Suisse, novembre 1990

line up

Bernard Trontin (batterie, percussions), Christophe Berthet (saxophones soprano et baryton), Philippe Ehinger (clarinettes, claviers), Christian Graf (guitare), Philippe Koller (violon), Yves Massy (trombone), Jean-Luc Riesen (basse)

remarques

chronique

Une rare et belle curiosité en provenance de Suisse. À ma connaissance, Aujourd'hui Madame n'a jamais donné de suite à ce premier album lourdement imprégné de l'influence des groupes étiquettés rock in opposition ou zeuhl. Produit par Franz Treichler, le Franz Treichler des respectables Young Gods, le groupe de Bernard Trontin pratique une musique instrumentale complexe où la couleur acoustique reste prépondérante. Trois instruments à vent, saxophone, trombone et clarinette, se partagent le haut de l'affiche en rivalisant avec un violon redoutablement expressif, celui de Philippe Koller, un des principaux compositeurs du groupe. Les seules concessions faites à l'électrique passent par l'obligatoire amplification de la basse et de la guitare. Cette dernière ne sort véritablement de sa tanière que quand on lui demande, quand on lui déroule le tapis rouge, sur des voies toutes tracées, comme sur le Zappaien "Blow It" ou encore "Popaïne & Vieux Tableaux", écrit par le guitariste lui-même. Mais la plupart du temps, et au même titre que les claviers, celle-ci est le plus souvent en retrait, justifiant sa présence avant tout par l'apport de quelques timides effets. Aujourd'hui Madame ne conçoit pas sa musique comme Univers Zero, même si des éléments de musique contemporaine se font entendre ça et là. C'est surtout le background jazz qui prédomine, solidement ancré grâce au duo basse/batterie. Que le groupe décide de clôturer son album sur une reprise toute en nuance de "You Don't Know What Love Is" ne fait que confirmer cela. Un des moments forts du disque, c'est bien évidemment l'explicite "Libations au Kreün Köhrmahnn" qui, après une longue introduction assurée à deux voix par le baryton et la clarinette, nous propulse dans le coeur du thème pour ensuite apporter le coup d'accélération fatal que l'énoncé d'un tel titre laissait tout naturellement présager. Bien que leurs morceaux ne dégagent pas une puissance phénoménale, Aujourd'hui Madame peut tout de même s'enorgueillir d'avoir réalisé un album diablement efficace pour le genre qu'il occupe, fait de compositions parcimonieusement tricottées tout en s'assurant un côté parfaitement accessible pour le commun des mortels.

note       Publiée le samedi 26 décembre 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "S/t".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".

sog › samedi 26 décembre 2009 - 22:40  message privé !

Gil Jourdan rules !