Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFuneral Mist › Maranatha

Funeral Mist › Maranatha

cd • 8 titres • 53:33 min

  • 1Sword of Faith04:34
  • 2White Stone04:13
  • 3Jesus Saves!08:12
  • 4A New Light04:51
  • 5Blessed Curse11:53
  • 6Living Temples06:28
  • 7Anathema Maranatha06:10
  • 8Anti-Flesh Nimbus07:14

enregistrement

Enregistré en 2008.

line up

Arioch

remarques

Double LP

chronique

Revoilà les Suédois de Funeral Mist, groupe mythique de l'underground fondé en 1993. Après 16 ans d'existence, le groupe n'en est qu'à son deuxième album (un mini CD et trois démos les ont précédé), 6 longues années séparant "Salvation" de "Maranatha". C'est peu vous me direz. Oui mais Funeral Mist vise la qualité. Le terme est peut-être même encore trop faible car je dirais qu'ils atteignent l'excellence en Son Nom. Funeral Mist c'est d'abord un groupe qui affiche clairement sa dévotion au Malin. Les visuels sont toujours magnifiques et très travaillés telle cette pochette qui illustre parfaitement le degré de blasphème dans lequel évolue Arioch. Elle jette un vrai malaise. Les paroles ne sont pas en reste avec des textes fouillés qui font référence à de nombreux écrits et prouvent encore une fois qu'ici on ne plaisante pas avec le sujet. Et puis forcément, la musique colle elle aussi au concept. Arioch nous déballe tout l'attirail d'un album possédé. Ses vocaux sont tout simplement maladifs et déments à souhaits. Les riffs hystériques n'oublient pas pour autant d'apporter des touches mélodiques et accrocheuses. La rythmique n'est qu'un rouleau compresseur ne baissant le pied que pour ouvrir la voix à des breaks assassins. Vous l'aurez compris, je suis une nouvelle fois bluffé par le groupe. Pourtant, il y a du changement par rapport à "Salvation". Là où ce dernier était brutal quasiment de A à Z (ou d'Alpha à Oméga), Maranatha se pose beaucoup plus souvent sur des ambiances. Prenez "White Stones" qui n'accélère jamais et tombe même sur de longues secondes à ne proposer que la voix maladive d'Arioch. "Anti-Flesh Nimbus" s'inscrit dans cette même optique en clôture d'album. Tempo extrêmement lent tout au long du titre, un chant monstrueux, des chœurs féminins qui apportent une vraie profondeur, et de la grandiloquence dans les dernières secondes. Et le pire, c'est que ça marche vraiment. C'est torturé et malsain à souhait, voire même inquiétant. Bien entendu Funeral Mist reste Funeral Mist. Les morceaux agressifs prédominent encore, et leur musique reste à mon sens toujours aussi peu accessible au grand public. Ecoutez "Jesus Saves!" et "Living Temples" et vous aurez un bon aperçu de ce dont je vous parle. "Anathema Maranatha", mais quelle perle là aussi ! Ca vient tout arracher et retourner. Et puis il y a "Blessed Curse", ou comment en un riff créer une bombe. Et cette voix narrative, argh ! C'est entêtant et des heures après l'écoute du titre, je vous assure que vous aurez le riff principal de ce morceau encore en tête, possédé que vous serez. Maranatha est la nouvelle perle de Funeral Mist. L'album de mon année 2009.

note       Publiée le jeudi 24 décembre 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Maranatha".

notes

Note moyenne        17 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Maranatha".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Maranatha".

microbe666 › lundi 6 août 2018 - 09:49  message privé !

J'l'aime bien moi le Hekatomb, sans qu'il soit effectivement de la trempe d'un Maranatha (ou d'un Salvation) il contient quelques moments de bravoure (cockatrice, pallor mortis, hosanna...). Dans l'ensemble à la première écoute j'ai cru à un frontschwein-bis, mais c'est pas ça non plus, même si c'est plus proche de Frontschwein que de Viktoria ou même des autres FM. Après je comprends qu'une chanson comme Metamorphosis (lente, quasi sans variation, choeurs en fond, puisse être prise pour du remplissage - et sans la voix je serais pas loin de le penser aussi). En fait y'a là comme un album de Funeral Mist accessible, ça fait un peu bizarre, le truc passe sans accroc. En fait suffiit de comparer les pochettes ! Viktoria beau boulot, sinon, ouais.

born to gulo › samedi 4 août 2018 - 23:06  message privé !  born to gulo est en ligne !

Clair que Viktoria lui met la branlée.

Note donnée au disque :       
taliesin › samedi 4 août 2018 - 00:27  message privé !

Z'êtes fous les gars, Hekatomb est juste génial !!! Un poil en-dessous de Salvation, mais au moins aussi bon que Maranatha ! Puis merde, écoutez Viktoria, tout le monde sera d'accord :-p

Note donnée au disque :       
born to gulo › jeudi 2 août 2018 - 20:33  message privé !  born to gulo est en ligne !

Hekatomb, Monsieur, quel ennui ! Le groupe d'un disque, en effet.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › jeudi 2 août 2018 - 16:38  message privé !

J'ai mis du temps à l'écouté celui-là, vu que Salvation et Devilry m'avaient pas vraiment retourné. Mal m'en a pris, ce Maranatha est une sacrée claque. Aucun titre à jeter (même si White Stone, un peu moins bonne, est assez maladroitement placée sur la tracklist). L'utilisation des sample est brillante, rien n'est laissé au hasard, et ce Blessed Curse bon sang, quelle folie ! Il est cocasse de constater qu'après un moyen Salvation encensé par la plèbe (parce que le genre devenait à la mode), ce Maranatha c'est globalement fait descendre par les mêmes (la mode étant de railler ce style trop à la mode). Maintenant les gens s'ennuient, alors il se rattrapent à leurs anciennes idoles, et des ratages comme Hekatomb se font de nouveau encenser. Bref, Maranatha est le seul album de Funeral Mist qui vaille, et pas qu'un peu.

Note donnée au disque :