Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlood Of Kingu › De Occulta Philosophia

Blood Of Kingu › De Occulta Philosophia

cd | 9 titres | 28:16 min

  • 1 Incoarika Incognita
  • 2 Your Blood, Nubia! Your Power, Egypt!
  • 3 Mummu Tiamat
  • 4 Stronghold of Megaliths, Thorns and Human Bones
  • 5 Slaughter of Shudras
  • 6 Lair of Night Abzu
  • 7 Black Spectral Wings of Shaman
  • 8 Vajtarani
  • 9 Chambers of Inpu-sub

chronique

Devinette : Qu'obtient-t-on en mélangeant l'une des têtes pensantes de Drudkh/Hate Forest, Roman Saenko, avec les mythologies égyptiennes et sumériennes ? De la musique folklorique ? Perdu. Enfin presque, car mis à part l'intro et les interludes, ici, pour trouver une quelconque influence de ces thèmes, il faut encore chercher loin. On a donc le droit, en gros, à un album de Drudkh (il ne vous fait penser à rien le 2e riff de «Your Blood...» ? ça rappelle méchamment «Furrows of God», la passion en moins, on a aussi un riff d'Hate Forest plus tard sur «Black Spectral Wings...») en un peu plus raw et tout le temps en blasts (le côté Hate Forest). On a vraiment l'impression d'avoir affaire à un assemblage de riffs mis de côtés pour ces deux groupes. J'en arrive au point le plus intéressant de l'album, les vocaux. Ici, point de cris d'écorchés ou de hurlement de Golems, non, ce sont des vocaux dans le style des chants de moines tibétains. Voilà. On est surpris la première fois par ces incantations gutturales puis on passe vite dessus. Non pas qu'ils n'ajoutent pas une certaine atmosphère au truc mais même si l'ensemble se tient, on commence vite à compter les minutes qu'il reste avant la fin (et l'album n'en dure que 28...). C'est épique, les riffs sont quand même bons voire très, mais ça n'a pas la même charge émotionnelle qu'un Drudkh et la nature répétitive des chansons ainsi que les blasts incessants ne fonctionnent pas comme dans Hate Forest où ces 2 éléments sont censés entrainer la nausée, ici c'est juste l'ennui qui prime. Reste un album intéressant surtout pour ces vocaux inhabituels donc, qui parviennent à créer un peu d'ambiance, une ambiance qu'il serait bon de bien plus creuser pour la suite.

note       Publiée le mercredi 23 décembre 2009

partagez 'De Occulta Philosophia' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "De Occulta Philosophia"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "De Occulta Philosophia".

ajoutez une note sur : "De Occulta Philosophia"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "De Occulta Philosophia".

ajoutez un commentaire sur : "De Occulta Philosophia"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "De Occulta Philosophia".

Demonaz Vikernes › vendredi 15 janvier 2016 - 13:50  message privé !

J'aime beaucoup cet album. J'aurai aimé qu'il aille plus loin encore dans le mystique, les interludes, les voix, les percussions, mais tel quel il reste déjà un très bon opus

Note donnée au disque :       
DesignToKill › samedi 8 février 2014 - 02:44  message privé !
Note donnée au disque :       
zbr › mardi 1 juin 2010 - 10:44  message privé !

le nouvo est tout simplement dantesque, à fond sur le côté Hate Forest, entre Purity et Sorrow... et diantre cette cover de Beherit ! 5 à 6 boules

Note donnée au disque :       
zbr › lundi 25 janvier 2010 - 21:51  message privé !

Merci pour l'info; à l'écoute du titre de leur myspace ça s'annonce pas super... plus resucée d'Hate Forest qu'autre chose, nous verrons donc...

Note donnée au disque :       
Nokturnus › mercredi 20 janvier 2010 - 15:42  message privé !
avatar

ils viennent de signer avec Candlelight et un nouvel album doit sortir cette année, on va voir ce que ça donne...

Note donnée au disque :