Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAvernus › ...of the fallen

Avernus › ...of the fallen

cd • 8 titres • 40:19 min

  • 1Blood Gathers Frost04:39
  • 2If I Could Exist05:22
  • 3By Love's Will...Chaos05:53
  • 4Rennissance03:24
  • 5Ghost05:31
  • 6Thousand Spirits04:57
  • 7Beautiful Black Heart05:28
  • 8Still Warm Ashes05:05

line up

Rick McCoy (Chant, Claviers), Roberto Franco (Guitares), Eric Kikke (Guitares), Tony Volpe (Basse), Rick Yifrach (Batterie), Rhiannon Wisniewski (Chant)

remarques

chronique

Ce disque, c'est un peu l'archétype de la douche froide pour collectionneur : unique véritable album d'un groupe jouissant d'un petit statut dans la microsphère Doom, relativement chiant à chopper, et de plus précédé par une démo (Sadness – 1994) qui avait son charme dans un registre My dying bride version «petite fée tristounette», très en vogue à l'époque... et d'ailleurs, puisqu'on parle de l'époque, autant se souvenir que nous sommes en 1997, en pleine vague d'évolution des piliers du Doom, avec les sorties respectives l'année précédente des «Silent enigma», «Draconian times» et «Like Gods of the sun»... une tendance à l'évolution mélodique que suit également Avernus, qui avec ce premier (et définitivement unique) album nous pond un pavé de guimauve parmi les plus indigestes d'un genre qui nous a pourtant souvent habitué à des taux de saccharose capables d'achever net un diabétique. La démarche pouvait pourtant paraître attractive au départ, de faire se rencontrer le Doom / Death mélodique et des influences Folk, mais le résultat sonne horriblement mal, les claviers prenant nettement le pas sur les guitares, l'atmosphère générale (que je suppose avoir été voulue mélancolique) tourne très largement kitsch, et régulièrement au ridicule du fait de l'insupportable voix claire de Rich McCoy, parfois secouru par une chanteuse un peu plus à son avantage dans cet océan d'une mièvrerie que j'aurais cru réservé à la scène Metal / Goth allemande. Seul surnage le dernier titre qui grâce une approche un peu plus sobre et quasi-dépouillée d'arrangement, donne encore un peu plus à regretter l'orientation prise par le groupe, qui, conscient de l'échec que représente cet album, se disloquera plus ou moins dans la foulée, et aura dès lors une carrière plus ou moins fantomatique de quelques concerts / démos, jusqu'au split définitif fin 2009.

note       Publiée le samedi 3 avril 2010

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "...of the fallen".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "...of the fallen".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "...of the fallen".