Vous êtes ici › Les groupes / artistesFThe Fantômas Melvins Big Band › Kentish Town Forum – London 1st may 2006

The Fantômas Melvins Big Band › Kentish Town Forum – London 1st may 2006

cd • 20 titres • 78:13 min

  • 1Sacrifice11:28
  • 2Page 27 2:47
  • 3Night Goat5:06
  • 4Page 283:26
  • 5Page 31:00
  • 6Electric Long Thin Wire1:23
  • 7The Bit5:39
  • 8Page 148:14
  • 9Pigs Of The Roman Empire8:42
  • 10The Omen1:49
  • 11Hooch1:22
  • 12Mombius Hibachi / Page 232:05
  • 13Skin Horse2:47
  • 14Cape Fear1:43
  • 15Let It All Be5:04
  • 16Lowrider1:36
  • 1704/02/05 Saturday1:58
  • 18Page 291:27
  • 1904/08/05 Friday6:01
  • 20Spider Baby

enregistrement

Enregistré le 1er Mai 2006 au Kentish Town Forum de Londres - Filmé par Douglas Pledger, Matthew Rozeik & Alex Gunnis - Réalisé par Douglas Pledger

line up

Dale Crover (batterie, choeurs), Trevor Dunn (basse, choeurs), Dave Lombardo (batterie), Buzz " King Buzzo " Osborne (guitare, chant), Mike Patton (chant, claviers, effets électroniques)

Musiciens additionnels : David Scott Stone (guitare, basse, "Electric Long Thin Wire")

remarques

chronique

Le DVD de concert et moi, ça a toujours fait deux. J’ai souvent du mal à comprendre ce besoin qu’ont certains artistes d’immortaliser à tout prix une tournée qu’il referont de toutes façon à l’identique 2 ans plus tard, si ce n’est pour surfer sur un marché en pleine expansion, au contraire de celui du cd. Seulement ici, le cas est un peu différent. Le Fantomas Melvins Big Band, fusion improbable des deux projets de Buzz Osbourne, seul membre commun à part entière, est un collectif qui ne se reforme que très rarement. La dernière fois, c’était pour un autre live, sans la vidéo celui-là, car le jour ou une telle troupe parviendra à se retrouver en studio sans que ce soit la pagaille n’est pas encore arrivé. Vu à quel point les lascars sont demandés, un dvd de concert s’imposait, histoire de juger de visu la puissance décuplée de ce monstre à deux batteurs (Dale Crover et Dave Lombardo de Slayer faut-il le rappeler). Et le résultat ne déçoit pas : ce live de 2006 devant un parterre de Londoniens fébriles et chanceux est bel et bien spectaculaire, ultra compact, sans temps mort, et ébouriffant. On retrouve donc notre fidèle Pattounet au micro et autres cabotinages (ceux qu’il insupporte feraient mieux de fuir ce dvd, d’autant plus qu’il porte un t-shirt « Disneyland », comme un fait exprès), accompagné d’un certain David Scott Stone, spécialiste de l’incruste, en décalage total. Pour le reste, Fantomas est au complet, avec un Trevor Dunn bien timide, planqué au fond de la scène, et deux batteurs rivalisant de classe et de bastonnade. Ajoutez à cela une réalisation excellente, au grain de l’image irrégulier et truffé d’effets spéciaux et de mouvements de camera en adéquation totale avec la musique, et vous obtenez l’antithèse aux dvd de concert chiants qui encombrent les bacs. Il faut dire que les 6 hommes ne manquent pas d’impressionner sur scène, sans compter que l’alternance ultra-rapide de titres des Melvins et de Fantomas en maximise l’efficacité. Du coup, quand démarrent les standards tirés de Houdini que sont Nightgoat et Hooch, interprétés façon Mammouth, c’est toute la foule qui semble vibrer en même temps que chaque parcelle de notre épiderme, avant de retourner vers une pièce courte et expéditive de Fantomas, voire le planant et Toolien Pigs of the roman empire, ou encore Electric long thin wire, qui n’est autre qu’une séance de « fil électrique » relié à l’ampli marshall, que David Scott Stone secoue vigoureusement pour obtenir un effet noise du plus bel effet. Le groupe a visiblement été inspiré par le live « Sex Bomb Baby ! » de Flipper, puisqu’ils en reprennent le Sacrifice en ouverture (dans une version doomy et méconnaissable, écrasant l’originale), ainsi que le titre Lowrider. Sauf qu’ici, il ne s’agit pas de la chanson de Flipper, mais d’une reprise de War, le célèbre groupe de funk 70’s ! Tout cela se laisse ma foi regarder avec une facilité déconcertante, sans une seule seconde de longueur et avec un son au poil, bref : jouissif de bout en bout, n’en déplaise aux chipoteurs... L’affaire se termine très abruptement par un Patton plus moqueur que jamais qui fait le salut nazi en marmonnant « Brush twice a day, drive carefully » comme un grand dadais tout fier de ses blagues un peu lourdes (Lemme hear you say Biaaaaaaaaatch ! hum…). Signalons pour finir la présence d’un commentaire audio assez particulier puisqu’il s’agit d’une interview du groupe par Danny DeVito ! La nostalgie des années 90 n’est jamais loin… Seul ombre au tableau, outre la pochette indigne du premier live : pourquoi ne pas tenter de faire des compos propres au Fantomas Melvins Big Band ?

note       Publiée le lundi 21 décembre 2009

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Kentish Town Forum – London 1st may 2006".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Kentish Town Forum – London 1st may 2006".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Kentish Town Forum – London 1st may 2006".

mmyassaisonfirex › mercredi 5 mai 2010 - 21:33 Envoyez un message privé àmmyassaisonfirex

Je dirais simplement que ça calme, en même temps c'est drôle! ^^ J'ai du l'acheter rapidement après l'avoir regardé chez un pote il y a un an et demi... Il faut reconnaitre la performance de groupe, autrement dit que ce sont tous d'excellents musiciens qui s'amusent, et que le mélange de morceaux des Melvins et de Fantomas passe très bien, les arrangements boostent bien les morceaux. C'est un vrai plaisir d'entendre Mike Patton chanter sur des morceaux des Melvins. Je n'ajoute pas grand chose de nouveau après la critique de l'objet : probablement un des meilleurs dvd de concert que j'ai !

Note donnée au disque :       
ericbaisons › lundi 21 décembre 2009 - 19:25 Envoyez un message privé àericbaisons

ce que j'allais te dire, on voit le mec qui a decroché du groupe depuis trop longtemps. Mais j'avais l'ombre d'un doute, donc ma remarque.

dariev stands › lundi 21 décembre 2009 - 19:12 Envoyez un message privé àdariev stands
avatar

haha j'étais persuadé qu'il avait quitté le groupe y'a longtemps... c'est dire le désintéret que je porte au Slayer post années 90 (à tort? peut etre)

ericbaisons › lundi 21 décembre 2009 - 18:59 Envoyez un message privé àericbaisons

"...Lombardo, ex-Slayer...".gné???