Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAArs Diavoli › Pro nihilo esse

Ars Diavoli › Pro nihilo esse

cd | 6 titres | 51:20 min

  • 1 Angustia sufocante
  • 2 Ira auto-infligida
  • 3 Pro nihilo esse
  • 4 Vis compulsiva
  • 5 Veneraçao suicida
  • 6 Derrames...

enregistrement

--

line up

Vilkacis (tout)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
mauvais black

mouaif... c'est pas le tout d'être déprimé. Dans une bouillie sonore à base de guitares ultra saturées sans charme ni épaisseur, Ars Diavoli enchaîne laborieusement les accords "dépressifs" et le dégueuli vocal sur l'ossature maigrelette d'une batterie (ou B.a.R, je m'en fous en l'occurence ) majoritairement lente, morne... le tout pour un résultat sans saveur aucune. L'inspiration est faible, le son passe à côté de ses objectifs crasseux et malgré quelques emballements hystériques (des blasts quoi...), le tout est d'une linéarité soporifique. "Pro nihilo esse" c'est du mauvais black dépressif : c'est à dire qui se vautre dans tous les pièges que le genre réserve. Le son doit être crade : il est nul; l'ambiance doit être morne : elle est plate; la linéarité doit peser comme le desespoir : elle ennuie; les accords doivent plomber : ils sont terriblement convenus. On a droit de temps en temps au voile de clavier lugubre en soutenance des dits accords : inutile. "Vis compulsiva" se montre sans doute un peu moins vide que le reste, mais ça ne suffira pas : "Pro nihilo esse" est un mauvais album de raw black depressif. Rien de plus, rien de moins.

note       Publiée le mardi 15 décembre 2009

partagez 'Pro nihilo esse' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Pro nihilo esse"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Pro nihilo esse".

ajoutez une note sur : "Pro nihilo esse"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Pro nihilo esse".

ajoutez un commentaire sur : "Pro nihilo esse"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Pro nihilo esse".

Potters field › mercredi 27 janvier 2010 - 17:34  message privé !

en voyant le truc apparaitre dans les coups de gueule là, j'ai quand même lu Ravioli en nom de groupe...

KRegoR › samedi 9 janvier 2010 - 15:20  message privé !

absolument pas d'accord. C'est vrai que les 6 titres se ressemblent un peu, mais chacun à son caractère propre, son petit truc. Je le trouve au contraire cohérent, et vraiment inspiré. Il faut un peu de temps pour apprécier l'album dans sa globalité du justement à cette linéarité. Un très bonne acquisition, pour le fan de xasthur que je suis

Note donnée au disque :       
Silvel › jeudi 17 décembre 2009 - 22:32  message privé !

Aah de toute façon le black dépressif est un genre très limité par définition alors on a quelques bons albums et tout le reste...