Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBoohoos › Here comes the hoo (1986-87)

Boohoos › Here comes the hoo (1986-87)

cd | 18 titres

  • 1 Blood Mary (unreleased)
  • 2 Nancy's throat
  • 3 Ghostrider
  • 4 Downtown train
  • 5 My H.E.L.
  • 6 Oh you Mandrax
  • 7 Meet us (in St.Louis-Louie)
  • 8 The hoo
  • 9 When I come
  • 10 T.V. Krooger
  • 11 Maybe baby
  • 12 Getaway
  • 13 Freedom
  • 14 Search and destroy
  • 15 T.V. Krooger (demo)
  • 16 Meet us (in St.Louis-Louie) (demo)
  • 17 Freedom (demo)
  • 18 Bloody Mary (demo)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Alex, The King, Fuss, Paul Chain, Adov Stone, Pantera

remarques

Les titres 2 à 9 sont tirés du LP 'Moonshiner'; les titres 10 à 14 sont tirés du EP 'The sun, the snake and the hoo'; les titres 15 à 18 sont extraits de la démo 'Bloody Mary'. Le morceau 1 est une version inédite

chronique

Styles
punk
garage
rock
Styles personnels
glam punk garage

Pour changer un peu dans mon exploration de la scène dark italienne, j'ai décidé de vous parler d'un groupe de glam rock et... Ca vous fait rire ? Ce fut le problème des Boohoos, qui pouvait croire qu'une formation transalpine puisse être crédible dans un style avec lequel les Américains et les Anglais avaient largement conquis la planète à coup de David Bowie, New York Dolls, T-Rex, Stooges et autre Dead Boys ? Qui pouvait en 1986 s'intéresser à ce genre de trucs alors que les artistes en question avaient depuis longtemps passé à autre chose ? Pourtant, les Boohoos, bâtards spirituels du MC5, de Iggy Pop, Johny Thunder et même dans une certaine mesure des Cramps prouvèrent, du moins à l'échelle de leur pays, en un peu plus d'une année, que la flamme ne s'éteint pas pour ceux qui savent comment remuer les cendres. Le rêve dura le temps d'une démo, d'un mini et d'un album ici regroupés par les soins de l'incontournable label Spittle sur sa nouvelle sous-division. Retour dans le passé puisque cette compilation débute par un inédit enregistré avant le split en 1987, avant d'égrainer les chansons du LP 'Moonshiner', puis celles du Ep avant de conclure par la démo. Première constatation, les Boohoos n'étaient pas des amateurs, ils avaient bel et bien été frappés par l'esprit du glam punk. Un rock décadent au potentiel mélodique incroyable (écoutez les riffs de 'Oh you Mandrax', ceux de 'Meet us (in St.Louis-Louie)') ou alors l'entrée à l'orgue de 'Bloody Mary'); tour à tour poisseux, vénéneux ('The hoo'), garage ('T.V.Krooger', 'Maybe baby', 'Getaway') ou légèrement psychédélique ('Freedom'), le groupe assure de la plus belle des manières à tous les niveaux (la démo le prouve). Certes, on leur reprochera une folie un brin moins destroy que celle de leurs idoles, un son bien produit, mais selon moi, cela n'entache en rien leur talent; les Boohoos ont été une version italienne des Lords of the New Church et le plus grand tort de leur musique, c'est la montagne d'influences, des Ramones aux Fuzztones, en passant par les Stooges (auxquels ils rendent hommage par une version intéressante de 'Search and destroy'), Dead boys et autres New York Dolls, à laquelle on songe à l'écoute de leurs compositions. Certains artistes sont arrivés trop tôt, les Boohoos sont arrivés trop tard, qui plus est dans un pays improbable pour leur style; du coup, leur succès ne franchira pas les frontières italiennes, leur carrière sera brève et plus personne n'aurait prêté attention à leur discographie, erreur maintenant réparée. Laissez tomber les préjugés et écoutez, vous m'en direz des nouvelles.

note       Publiée le mercredi 2 décembre 2009

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Here comes the hoo (1986-87)' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Here comes the hoo (1986-87)"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Here comes the hoo (1986-87)".

ajoutez une note sur : "Here comes the hoo (1986-87)"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Here comes the hoo (1986-87)".

ajoutez un commentaire sur : "Here comes the hoo (1986-87)"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Here comes the hoo (1986-87)".

Darkstar Seven › samedi 5 décembre 2009 - 22:59  message privé !
avatar

Boohoos ? ca fait penser à un autre groupe. On pourrait de prime abord penser à un tribute band.