Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDownload › Microscopic

Download › Microscopic

cd | 8 titres

  • 1 Omniman (Remix) [6:05]
  • 2 Attalal (Remixed By Biosphere) [7:17]
  • 3 Mothersonne (Remixed By Newt) [6:35]
  • 4 Noh Mans Land V [7:41]
  • 5 Microscopic [6:25]
  • 6 Noh Mans Visit [6:43]
  • 7 Energy Plan [12:35]
  • 8 Papa Papa Mula Cwm [0:58]

line up

Geir Jenssen (Biosphere) (remixes), Genesis P-orridge (voix), Dwayne Goettel, Mark Spybey , Philth , cEvin Key , Daniel Myer & Andy Meya (Newt) (remixes)

Musiciens additionnels : Biosphere

chronique

Quand on habite dans le futur, ce n'est pas de l'infiniment grand dont il faut se méfier mais bien de l'infiniment petit, tout le monde sait cela. Virus mutants et nanorobots font bien plus de ravages que les andoïdes tueurs ou autres créatures venue de l'espace (ne me demandez pas non plus si l'on peut tuer une flotte Tyranide avec la grippe H1N1, je vous rappelle que j'étais en section littéraire). 'Furnace', le terrible album de techno post-apocalyptique de Download, s'est lui-même fait infecter et nous livre ici une série de mutations ma foi plutôt fascinantes. On commence avec une version longue du “hit” cyberpunk 'Omniman' avec un P-Orridge très enjoué au micro - “Oï ! You ! Up there !” avant de se plonger dans ce que je considère être le bijou de cet EP, à savoir le remix très immersif de 'Attalal' rendu quasiment méconnaissable par Biosphere qui en fait une longue alternative ambient techno aux nappes vocales profondes dans lequelles il fait bon se noyer. Second invité, un certain 'Newt' qui assagit et rallonge quelque peu le très violent “Mother Sonne” en le rendant un peu plus club-friendly (toutes proportions gardées, hein...). C'est parti ensuite pour une floppée d'inédits : tout d'abord l'étonnante apparition d'un marché arabe sur les ruines post-industrielles ('Noh Mans Land V' ; comme si Muslimgauze était venu faire un tour chez Download), puis Genesis reprend du service le temps d'une ballade très expérimentale aux confins de la comptine pour enfants et de l'abstraction rèche. Retour au cybersouk sur 'Noh Mans Visit' avec en bonus un petit choeur d'enfants et une sensation de solitude plus sensible. On terminera sur l'étrange et fascinant 'Energy Plan' qui une fois de plus rappelle furieusement Not Breathing dans ce qu'il dégage d'organique, de vivant à travers des sonorités pourtant sèches et abstraites. Après sept minutes d'ambient ultra sourde surgira un rythme effréné et acide qui se démantèlera non sans effriter nos oreilles au passage. Vous l'aurez compris, 'Microscopic' est un ajout indispensable à l'expérience 'Furnace' pour les insatiables rêveurs que vous êtes...

note       Publiée le dimanche 29 novembre 2009

partagez 'Microscopic' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Microscopic"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Microscopic".

ajoutez une note sur : "Microscopic"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Microscopic".

ajoutez un commentaire sur : "Microscopic"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Microscopic".

üflrü dü zbrrü › mardi 1 décembre 2009 - 14:31  message privé !

C'est clair que ce titre est terrible, mon préféré du ep également, les remixes sont bons mais n'apportent pas beaucoup par rapport aux versions de Furnace, comme ceux de sidewinder d'ailleurs. Pour Dwayne c'est sûr qu'il avait bon gout et du génie, quand on voit ce que tout ça est devenu après!.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mardi 1 décembre 2009 - 12:33  message privé !

Il avait bon goût le Dwayne, c'est aussi mon titre préféré, presque Sigillum S dans l'essence

Note donnée au disque :       
üflrü dü zbrrü › mardi 1 décembre 2009 - 11:44  message privé !

Excellent ep, à l'époque dans les itws Key disait que Goetel trouvait que Energy Plan était l'un des titres les plus barrés qu'ils avaient fait et que ce titre le faisait flipper!.

Note donnée au disque :       
born to gulo › dimanche 29 novembre 2009 - 19:07  message privé !

newt, à part être le prénom de la gamine dns aliens, c'est un side-project d'haujobb, si ma mémoire est bonne ; je crois que j'adorais atallal et energy plan