Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLegion (SUE) › A bliss to suffer

Legion (SUE) › A bliss to suffer

cd • 9 titres • 48:22 min

  • 1Shining redemption06:05
  • 2Call of the nameless black05:55
  • 3A toil beneath the skin05:12
  • 4Blood, be bone!05:08
  • 5A curse for the dead04:29
  • 6The luring depths06:24
  • 7The inimical04:45
  • 8Man-beast03:35
  • 9The reaping of flesh and blood06:49

enregistrement

Enregistré au Art Decay Studio en 2007 et 2008

line up

Martinsson (chant), Kottelin (guitares), Svartz (guitares, chant), Andersson (basse), Dragutinovic (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
death metal
Styles personnels
brutal black/death metal mélodique

Je ne suis pas le grand fan de la formation suédoise, ce que je préfère chez eux, c'est leur toute première démo, très influencé par Dark Funeral et toute cette scène suédoise bien brutale et intense comme je l'aime. Depuis le premier album, ils se sont tourné vers un style plus proche de Dissection, technique et limite froid que j'aime déjà beaucoup moins... Et pourtant, depuis, je me suis toujours surpris à acheter leurs nouveaux albums, et à chaque fois je dois bien admettre que ça me plait, sans pour autant être un chef d'oeuvre. Ce "Bliss to suffer" ne déroge pas à la règle. l'album s'écoute super bien, les mélodies sont bien trouvées, ça joue quand même super bien, le style est toujours un savant mélange de blasting-black et de death metal, le tout dans une mouvance très moderne avec un son ample et propre. De plus en plus, je trouve que The Legion se rapproche d'un Naglfar en plus death metal. C'est aussi noir et brutal avec cette touche mélodique qui permet de chanter leurs morceaux sous la douche (ou presque !). L'ajout de claviers discrets et surtout de choeurs magnifiques donne toute son originalité à la formation suédoise, en plus de l'utilisation du marteau-pilon humain, Emil Dragutinovic, qui n'a pas fini de nous étonner avec son jeu d'une rapidité et d'une dextérité à toute épreuve, le tout relevé avec un niveau technique époustouflant. Ce mec sait vraiment tout faire avec deux baguettes dans les mains, et pas simplement dans un restau chinois... Bref, un nouvel album bien sympa, pas franchement original ni exceptionnel comme à chaque fois, mais toujours plaisant à écouter.

note       Publiée le samedi 28 novembre 2009

Dans le même esprit, Nicko vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "A bliss to suffer" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "A bliss to suffer".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "A bliss to suffer".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "A bliss to suffer".

Potters field Envoyez un message privé àPotters field

tiens, un nouveau Legion. comme nicko, je suis pas le fan absolu du tout, mais à chaque fois, j'avoue que je passe un bon moment.