Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNew Model Army › Vengeance - the independent story

New Model Army › Vengeance - the independent story

cd | 18 titres

  • 1 Bittersweet
  • 2 Betcha
  • 3 Tension
  • 4 Great expectations
  • 5 Waiting
  • 6 Christian militia
  • 7 Notice me
  • 8 Smalltown England
  • 9 A liberal education
  • 10 Vengeance
  • 11 Sex (the black angel)
  • 12 Running in he rain
  • 13 Spirit of the Falklands
  • 14 The price
  • 15 1984
  • 16 No man's land
  • 17 Great expectations (The Peel sessions)
  • 18 Notice me (The Peel sessions)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Rob Heaton (batterie), Stuart Morrow (basse, chant), Justin Sullivan (Slade the Leveller) (chant, guitare)

chronique

Ainsi débuta New Model Army; après deux singles, le groupe sort son premier LP en 1984 qui sera un succès et ressortira en 1987 enrichi de deux morceaux, le single 'Great expectations' et 'Waiting'. Et ça continue, sa réédition en cd le verra se gonfler de morceaux supplémentaires pour le grand bonheur de nos oreilles. 'Le groupe est tout ce que nous avons toujours voulu et les chansons tout ce que nous avons ressenti, aimé et cru' affirment les musiciens sur la pochette du livret et de la passion, on en ressent. Pour l'heure, le son New Model Army s'inscrit dans une lignée très post punk goth avec une basse marquée (le jeu typique est en place), des guitares tranchantes, une énergie toute punk, mais déjà les compositions se distinguent par un sens de la mélodie particulièrement efficace. Rien d'étonnant à ce que ce disque regorge de hits tels que 'Bittersweet', 'Vengeance', 'Waiting', 'Christian Militia' (qui m'évoquent des échos de Southern Death cult ou UK Decay, l'harmonica en plus, la lourdeur guerrière en moins), sans oublier l'excellent 'Liberal education'. Je pourrais citer 'Great expectations' choisi comme single mais même si le titre n'est pas désagréable, il n'est pas le meilleur du disque. Justin Sullivan (qui se fait alors appeler Slade the Leveller) affirme déjà ses thèmes de prédilection, le combat contre l'injustice, la dénonciation d'une certaine Angleterre made in Thatcher mais à mon avis, son écriture assez directe n'a pas encore la finesse que l'expérience lui apportera au fur et à mesure des enregistrements. Un bon album donc, un peu surprenant à la première écoute mais qui s'impose assez rapidement laissant pressentir que New Model Army n'est pas juste une formation gothique de plus, ni même un combo punk, une entité à part naviguant entre les deux univers en abordant le monde et la musique à sa manière. A noter que cette édition propose deux versions enregistrées pour John Peel en supplément.

note       Publiée le mercredi 25 novembre 2009

partagez 'Vengeance - the independent story' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Vengeance - the independent story"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Vengeance - the independent story".

ajoutez une note sur : "Vengeance - the independent story"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vengeance - the independent story".

ajoutez un commentaire sur : "Vengeance - the independent story"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vengeance - the independent story".

allobroge › jeudi 12 juin 2014 - 03:59  message privé !

Réédition splendide et vive les pochettes de Joolz!

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › jeudi 19 décembre 2013 - 22:47  message privé !

Finalement, on s'y fait aux pochettes de NMA. Sinon, je viens de me procurer la version de "Vengeance the whole story 1980-84". Cet album est complété de singles de l'époque, de démos et de BBC sessions tout-à-fait intéressants.

Twilight › vendredi 4 octobre 2013 - 12:09  message privé !
avatar

Moi, j'aime les pochettes de NMA, la plus réussie restant celle de 'Ghost of Cain'

Aladdin_Sane › vendredi 4 octobre 2013 - 12:02  message privé !

C'est vrai que les pochettes de NMA ne sont pas terribles, ça doit venir de leur côté punk. Par contre, musicalement parlant, c'est une autre histoire...

zugal21 › jeudi 3 octobre 2013 - 23:32  message privé !

toutes ces pochettes daubesques, quand même, NMA