Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAThe Art Of Noise › Close (to the edit)

The Art Of Noise › Close (to the edit)

  • 1984 - ZTT, 12Z TPS01 (1 vinyle)

45t | 2 titres | version 1 min

  • 1 Close (to the edit)
  • 2 A Time To Hear (Who's Listening?)

45t | 3 titres | 15:48 min | version 2

  • 1 Closely Closely (Enough's Enough)
  • 2 Close-Up (Hop)
  • 3 A Time To Hear (Who's Listening?)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Produit par The Art of Noise

line up

Dudley , Langan , Jeczalik , Morley , Horn

remarques

il existe de multiples versions de ce single. les deux principales sont détaillées ici, la première pochette correspond à la premiere tracklist, et la deuxième à la suivante.

chronique

Quelle baffe ! Il fallait oser débarquer avec un truc pareil en 84, franchement plus proche de l'indus à la Laibach que d'une production Trevor Horn "classique" comme Owner of a Lonely Heart ou Relax de Frankie Goes to Hollywood... Close to the edit est un monstre, un genre de blague sur les versions éditées des morceaux qui apparaissaient alors (PiL avait le même genre d'humour 2 ans + tôt). On est en fait un présence d'un titre sorti en 83, édité de quelques secondes, "Beatbox (diversion two)", ce qui ne l'empêche pas d'avoir plusieurs années d'avance, même en 84. Ce truc me fait peur. J'ai du tomber sur le clip, ultra-malsain, quand j'étais petit, ça a du me laisser des séquelles... Who's afraid of the art of noise ? Disait le titre de leur 1er lp (qui arrive, avec la suite...). Moi, maman, j'ai peur !! Le truc c'est que ces gens n'essayaient pas d'être sombre pour un sou, simplement de nous grignoter le cerveau avec leurs dents aiguisées en forme de peigne ou de clé de 12. On parlera ici de la deuxième mouture du single (bien qu'il en existe des dizaines, la disco du groupe étant un véritable Merzbild, une œuvre d'art en elle-même), puisqu'il s'agit d'une version augmentée de la première. Close to the edit y est renommée Close-up dans une version de 7 minutes épuisante pour les jambes et les oreilles (dieu que ce son est agressif, sale et glacé comme du fer qui vient de passer la nuit dans la boue). Précieux bonus : Close-up hop, machine infernale sans pitié, où tout n'est que cris et mécaniques broyant, hachant les éléments humains. Passez-ça juste après un vieux Skinny Puppy ou Foetus pour voir... ça n'a franchement pas à rougir, c'est dire si ça tabasse VIOLENT. A time to hear who's listening est un genre de melting pot de l'album, reprenant les légendaires 3 accords épiques qui ouvraient Baba O'Riley des Who... Pour mieux boucler la boucle en revenant à Close to the edit. De la musique de brutes, faite par des requins de l'image, ex-journaleux du NME et autres producteurs pionniers du tout-numérique...

note       Publiée le jeudi 5 novembre 2009

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

partagez 'Close (to the edit)' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Close (to the edit)"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Close (to the edit)".

ajoutez une note sur : "Close (to the edit)"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Close (to the edit)".

ajoutez un commentaire sur : "Close (to the edit)"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Close (to the edit)".

mangetout › vendredi 20 août 2010 - 16:30  message privé !

Au passage d'ailleurs je trouve très judicieux, dans la chronique, de mettre en rapport (et comparer n'est pas égaler) les génétiques sonores d'ART OF NOISE et de SKINNY PUPPY on sent effectivement certains caractères communs et plus généralement leur appartenance à une même phylogenèse musicale au delà de l'océan qui les sépare.

mangetout › mercredi 18 août 2010 - 23:27  message privé !

...et sinon l'album qui va autour de ce terrible single il est où ?

dariev stands › vendredi 6 novembre 2009 - 01:52  message privé !
avatar

c'est que mes skeuds sont en bazar, et je parle pas de mes chros... et puis j'avais tout à fait zappé pour être honnête.

Damodafoca › vendredi 6 novembre 2009 - 01:49  message privé !

Il t'en aura fallu du temps pour rentrer en france (cf comment de l'autre disque)! Art of noise, ou le meilleur nom de groupe de tous les temps. Peut être un des groupes les plus influents pour la scène anlglaise des 90's au même titre que... Public Enemy et les Specials!