Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCThe Cure › Pornography Tour 1982

The Cure › Pornography Tour 1982

cd | 14 titres

  • 1 Figurehead
  • 2 M
  • 3 Drowning man
  • 4 Short term effect
  • 5 Cold
  • 6 At night
  • 7 Splinthered
  • 8 Three imaginary boys
  • 9 Primary
  • 10 100 years
  • 11 10:15 Saturday night
  • 12 Pornography
  • 13 Killing an arab
  • 14 Forever

enregistrement

Enregistré live à L'Olympia, Paris, 7 juin 1982

line up

Simon Gallup (basse), Robert Smith (chant, guitare, clavier), Lol Tolhurst (batterie, percussions)

chronique

Qui parmi les fans des Cure n'en a pas rêvé ? Assister à la tournée 'Pornography Tour' en 1982... Évidemment, j'avais onze ans à l'époque et Robert Smith n'était qu'un vague nom capté sur les chaînes de vidéo anglaises. Pour tenter d'approcher quelque peu le rêve, voici un pirate enregistré en France, à l'Olympia de Paris, qui vaut largement l'achat. Le son n'est pas exceptionnel mais il est bon et permet de jouir pleinement des morceaux ; quant à la playlist, elle a tout pour provoquer des flots de bave : 'Pornography', 'Cold', '100 years', 'M', 'Three imaginary boys' ou 'Drowning man'... Ce n'est pas tout, Robert et sa bande nous jouent même l'excellent 'Splintered in her head', face B du single 'Charlotte sometimes'. Les versions sont plutôt bonnes et témoignent bien de l'atmosphère musicale caractérisant le groupe à l'époque avec des sons obscurs, des vocaux désespérés noyés d'écho, des claviers froids ; d'ailleurs il existe plusieurs bootlegs tirés de ce concert (notamment le 'À l'Olympia' et 'M'). Notons que le travail est plutôt correct puisque le livret propose une explication en italien et sa traduction en anglais, une photo du groupe sur scène ainsi que la liste des dates et des lieux de la tournée. Il vous en faut davantage ? J'en doute...

note       Publiée le mardi 3 novembre 2009

partagez 'Pornography Tour 1982' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Pornography Tour 1982"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Pornography Tour 1982".

ajoutez une note sur : "Pornography Tour 1982"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Pornography Tour 1982".

ajoutez un commentaire sur : "Pornography Tour 1982"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Pornography Tour 1982".

runaway8182 › mardi 21 juillet 2015 - 23:18  message privé !

je l'ai ce petit bijou , on sent l'ambiance de ce concert ... qui se termine avec un "forever" d’anthologie si je devais garder qu'un seul cd des Cure ce serait celui là ^^ Mais pourquoi je n'y étais pas ??

nowyouknow › dimanche 12 août 2012 - 11:00  message privé !

ca donne envie mais j'hésite un peu. j'ai pas trop aimé entreat plus et le son bootleg des lives dispo sur les réeditions me rebute..

Twilight › dimanche 12 août 2012 - 02:01  message privé !
avatar

Hé hé, visiblement il tient ses promesses, ce bootleg.

stankey › samedi 11 août 2012 - 23:57  message privé !

Impossible de se perdre en écoutant ce disque, pourrait-on penser, nous sommes en terrain trop familier pour ça. Pourtant, devant la voix d'un Robert Smith à nu, dans toute sa detresse (argh, cette version de Drowning Man), la batterie de Lol qu'on disait limitée, et qui insuffle pourtant une vraie energie rock à certains morceaux (je pense en particulier à Short Time Effect ), et un Simon Gallup impecable, on sent une froide tension monter crescendo au fur et à mesure des chansons. Et c'est pendant cette version de Pornography dantesque , telle une madeleine de Proust de cauchemar, qu'on se dit qu'a ce stade et après toutes ces années passées, ce plaisir est trop ancré, plus rien n'y changera jusqu'à la mort. Et encore, le dernier morceau n'est pas encore passé, parce que là, c'est la totale. Tant pis pour le son façon "cassette des Puces", cela ne nuit en rien à la qualité de cette musique intemporelle.

Note donnée au disque :       
stankey › vendredi 3 août 2012 - 12:23  message privé !

Dégotté ce matin, j'ai hâte de le recevoir, la chro et les extraits que j'ai pu attraper ci et là mettent en appétit ^^ Le son semble effectivement très correct. Epoque bénie...

Note donnée au disque :