Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRitalin (RX) › Bedside Toxicology

Ritalin (RX) › Bedside Toxicology

cd • 11 titres

  • 1Scarecrow 1:41
  • 2K Y Re:amin 4:47
  • 3Reuptake 3:37
  • 4Downtown 4:55
  • 5Imago 4:18
  • 6Crackhead Waltz 3:01
  • 7The Daze 5:11
  • 8And When 4:26
  • 9Idle Contact 3:40
  • 10Exfoliate 5:13
  • 11For Dusts And Mists 4:36

informations

line up

Martin Atkins, Kevin Ogilvie, Chris Greene (violon), Jason McNinch (guitare)

chronique

  • sex & drugs & sex'n'drugs

Ogre a invité son pote Martin pour une soirée d'enfer. Quelques bières, quelques joints et un délire sur Syd Barrett plus tard, Ogre lance : et si on sortait ? C'est parti pour le trottoir et les quartiers branchés : ce soir, ils ont décidé d'attraper. Marche dans les rues chaudes et habitées d'un samedi soir sans lendemain, trip-hop sulfureux entre deux mecs décomplexés à la braguette hurlante ; Tweaker suave et libertin ; premier bar, eh mec, “t'aurais pas du matos ?”, premier club un peu déglingo, filles pas fraîches qui s'échauffent, quelques verres – surveille le mien, je vais pisser ; dieu que les toilettes sont conviviales par ici – Eh, Martin, ca craint cette planque, et si on descendait en ville ? / Just listen to the music of the traffic in the city / linger on the sidewalk when the neon signs are pretty / how can you lose / how can you lose / the lights are much brighter there / you can forget all your troubles / forget all your cares / Downtown / groove érotique, Marilyn Manson des quartiers rouges ; mec, je vois des étoiles dans ma tête, j'entends des voix ou des hallucinations ? Tiens regarde, voilà l'Imago ; ho ho, tu devrais voir ta gueule, on nous laissera jamais entrer dans cette boîte - “On est attendus à l'intérieur”, faut vraiment avoir du culot mec ; mais c'est que ca groove ici, wouhou, techno psyché ou c'est juste moi qui rebondis sur les sons ? Putain ma tête, ya comme quelque chose qui cloche, attends-moi, je vais dégueuler – Merde, quelle merde, c'est moi ou c'est le crack de tout à l'heure ? Faut que je m'asseye sur la cuvette, putains de cloches qui chantent, putain de nuit, putain de ritournelle qui ne veut pas sortir de ma tête... faut qu'on sorte, mec... prendre l'air... “Ya des filles dans le parc !” - Vous faites quoi ? Ouais, ca se voit qu'elle ne se sent pas bien... faudrait voir à pas trop boire ! Naan, nous on est ok... juste un peu crevés... vous n'auriez pas du matos ? Putain, ma cuillère... Comment ? Juste de la blanche ? Sur le dos de ta copine alors ! De toute facon dans l'état où elle est... vous nous suivez ? Ya un club un peu plus bas dans la rue, j'crois qu'ils jouent des trucs metal, cyber, chais plus... ca bouge bien, venez ! --je ne tiens plus très droit-- à votre santé les filles ! Putain, ce groove, toi viens avec moi aux toilettes, j'ai un truc à te dire – T'inquiète, ils ont pas besoin de nous, laisse-leur la bouteille – Vire-moi cette ceinture, laisse pas la tension redescendre ; tiens-toi à la cuvette – Bon sang, je vois double, je vois triple - Rock to the beat, to the rock, to the beat ; ha, magnifique, on est en osmose avec la cuvette ; et cette rythmique qui n'en finit plus... venez, on va chez Martin... Martin ! Lève-toi et ramasse ta prise ; on va squatter ton canapé – Putain de rue, putains de néons dans la tête, j'espère que t'as du matos, parce que j'en peux plus de sentir mon coeur battre comme ca, va falloir compenser le rail... jsais pas, j'en fous... Quel merdier chez toi, putain ; fais de la place sur ta table, et fais voir ce que t'as... Oh, attends deux secondes, je crois que je vais encore dégueuler...

note       Publiée le jeudi 29 octobre 2009

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Bedside Toxicology" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Bedside Toxicology".

    notes

    Note moyenne        3 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Bedside Toxicology".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Bedside Toxicology".

    Rendez-Moi Envoyez un message privé àRendez-Moi

    Superbe album, l'achat va pas tarder. En écoutant Scarecrow, j'ai cru que dariev faisait une boutade.

    Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
    avatar

    Hommes-poissons-pâte-à-modeler ???!!!!

    dariev stands Envoyez un message privé àdariev stands
    avatar

    formidable chronique, j'ai envie d'écouter... le problème c'est qu'avec ta description je m'attendrai limite à du stones s'il y avait pas les allusions à la techno et aux trucs cyber... et je sais bien qu'on en est loin héhé.

    MuseDementia Envoyez un message privé àMuseDementia

    so weird...

    Note donnée au disque :       
    cyberghost Envoyez un message privé àcyberghost

    Moi y en a vouloir