Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSecret Chiefs 3 › Path of most resistance : Secret Chiefs 3 in history and presence

Secret Chiefs 3 › Path of most resistance : Secret Chiefs 3 in history and presence

14 titres - 61:31 min

  • Book T: Exodus
  • The 4 (Great Ishraqi Sun)
  • Ship of Fools
  • Renunciation
  • The Owl in Daylight
  • Combat for the Angel
  • Zulfiqar III
  • The End Times
  • Jabalqa/Jabarsa (Live)
  • Mera Pyar Shalimar
  • Ciocarlia (Live)
  • ---Bonus Tracks:
  • I Saw Mommy Kissing Santa Claus
  • Good Vibrations
  • Heroes and Villians

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

remarques

Le cd contient deux titres live en vidéo du groupe, au format .mpg : Renunciation et Ciocarlia, enregistrés au cours du show télé australien Recovery en Mai 98. – Direction artistique par Trey Spruance – Packaging par ButcherBaker.

chronique

Styles
electro
musique de film
ovni inclassable
rock
musiques du monde
Styles personnels
surf / musique traditionnelle orientale

Ayant compris que leur dernier opus allait me coûter des heures d’immersion et de dissection minutieuse, c’est le feu au doigts que le chroniqueur se rabat sur ce Path of most resistance, à la pochette clin d’œil à l’administration Bush, qui aura marginalisé tout ce qui semblait un peu oriental ou arabe dans la culture, ce qui inclue nos pauvres Secret Chiefs 3, déjà honteusement sous-estimés. Il s’agit d’un best of du groupe, très bien assemblé quoique dépourvu de livret, et idéal pour découvrir sans plus attendre leur œuvre si ce n’est déjà fait, lecteur ! Le tracklisting est on ne peut mieux choisi. De l’entrée en matière épique et symphonique, Exodus, célèbre thème d’Ernest Gold repris par Edith Piaf et les Skatalites, évoquant l’exode du peuple juif (sans doute le titre le plus accessible et grandiose du groupe), à Ciocarlia, air roumain swinguant comme du Goran Bregovic, les originaux les plus réussis côtoient les reprises d’airs connus ou traditionnels, transcendés par la folie du groupe, ou des groupes, à vrai dire. Car l’intérieur du cd le rappelle, Secret Chiefs 3 n’est pas qu’une formation à géométrie variable et à l’aura obscurantiste, truffée de codes et de signes réservés à l’initié… (qui a intérêt à être initié à beaucoup de trucs, vu l’éclectisme maniaque de Trey Spruance, chef d’orchestre de cette smala ésotérique). Non, Secret Chiefs 3, c’est un "Band of Bands", une bannière sous laquelle se rassemblent 7 groupes différents, qu’on va citer pour éclaircir un peu c’t’affaire, vu que ce best of ne les présente que par leur logo et que seul Book of Horizons les présentait : The Electromagnetic Azoth, UR, Ishraqiyun, Traditionalists, Holy Vehm, Forms, et NT Fan. Voilà, je pense que tout est clair et limpide maintenant, vous avez bien situé les 7 directions musicales bien distinctes… Ne me remerciez pas ! Blague à part, ce qu’il faut comprendre ici, c’est que ce groupe n’en est qu’au tout début de sa carrière, et qu’il se prépare, depuis quelques années, dans l’ombre, à déployer son potentiel tout simplement GARGANTUESQUE. Car pendant que Patton se disperse, et essaime son talent vocal aux 4 coins du globe, les SC3 concentrent leurs forces, et progressent… Nettement plus ambitieux que Mr Bungle, le projet de Spruance, qui reporte perpétuellement la sortie de son Book of Souls (et dire qu’un Book of Balance est prévu), a voulu ici indiquer qu’il entamait ici un nouveau départ, vers toujours moins de dispersion des énergies et toujours plus de précision, ce que tend à prouver le récent dernier album. Tous les anciens opus du groupe sont donc représentés ici, à l’exception du premier, et chaque morceau s’enchaîne au suivant, laissant presque croire à la cohérence d’un album à part entière… De quoi étonner pour un best of d’un groupe aussi atypique et conceptuel, mais il semble que la moindre sortie estampillée SC3 soit travaillée à l’extrême. On traverse ainsi une première salve de titres ultra-composés et cristallins, avant de rencontrer le premier os (The Owl in Daylight, hommage lynchien et labyrinthique au dernier roman de K.Dick), à la suite de quoi la compilation sombre dans le chaos hérétique, avec incursions breakcore, embardées sauvages, etc… Après ce déluge (11 morceaux, mais quelle densité) d’inventivité musicale, il fallait bien détendre un peu l’auditeur, salement malmené pour un best of. Ainsi, la section Bonus Tracks est entièrement dévouée à la facette humoristique du groupe, largement digne des grandes heures de Mr Bungle (ah, Merry Go Bye-Bye…). Un extrait de l’album de Noël du groupe (une tradition dans la pop américaine), et deux de Smiling Pets, un tribute de Sony Japan aux Beach Boys, dont il faudra parler un jour ici tant le line-up en surprendra plus d’un… On termine donc notre croisière psychotique autour du monde par la naïveté d’Hawaï et de la Surf Music (Kon-tiki, tout ça…), si chers au groupe… Et cette incroyable reprise de non pas Heroes And Villains comme l’indique la tracklist mais Do You Like Worms. Il y a-t-il un continent qui n’ait pas été encore évoqué ? Ah oui, l’Océanie ! Qu’à cela ne tienne, regardez les deux vidéos live bonus (et dire que ce n’était qu’un side-project de Bungle à ce moment-là)… Elles viennent d’une émission de télé Australienne. Moi je parie qu’ils l’ont fait exprès.

note       Publiée le mercredi 28 octobre 2009

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Path of most resistance : Secret Chiefs 3 in history and presence" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Path of most resistance : Secret Chiefs 3 in history and presence".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Path of most resistance : Secret Chiefs 3 in history and presence".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Path of most resistance : Secret Chiefs 3 in history and presence".

Klarinetthor Envoyez un message privé àKlarinetthor

Il n'est probablement pas construit pour etre cohérent mais Book of horizons est probablement le plus abouti; Si on aime leur declinaison arabisante plus traditionelle, le dernier Ishraqiyun est particulierement conseillé

E. Jumbo Envoyez un message privé àE. Jumbo

Quand on découvre le groupe avec cet album par contre c'est un régal, et en effet ça paraît même plus cohérent que leurs albums qui ne m'ont jamais vraiment conquis non plus. Quant aux bonus, je crois bien qu'ils m'ont fait découvrir les Beach Boys...

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

La partie best-of est bien mais fatalement connue. Les morceaux bonus sont sans grand intérêt par contre.

Note donnée au disque :       
(N°6) Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

La cohérence en terme d'album n'est pas exactement le fort des Secret Chiefs 3, d'autant que la plupart des derniers albums sont construits un peu comme des compilations de morceaux de sous-groupe différents.

DesignToKill Envoyez un message privé àDesignToKill

Je n'ai jamais réussi à me lancer dans l'écoute des albums originaux, je ne connais que cette compil"! je trouve que ça manque de cohérence du coup, faudrait que je franchisses le pas avec les albums

Note donnée au disque :