Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAIR › Love 2

AIR › Love 2

cd | 12 titres | 45:46 min

  • 1 Do The Joy [3:05]
  • 2 Love [2:44]
  • 3 So Light Is Her Footfall [3:13]
  • 4 Be A Bee [3:46]
  • 5 Missing The Light Of The Day [4:25]
  • 6 Tropical Disease [6:49]
  • 7 Heaven's Light [3:53]
  • 8 Night Hunter [4:42]
  • 9 Sing Sang Sung [3:06]
  • 10 Eat My Beat [2:45]
  • 11 You Can Tell It To Everybody [5:37]
  • 12 African Velvet [3:48]

enregistrement

Studio Atlas, Paris, France, 2009.

line up

Joey Waronker (batterie, percussions), Air : Jean-Benoît Dunckel, Nicolas Godin (tous instruments).

chronique

Eh bien mazette, premier disque entièrement écrit, produit et réalisé par le seul duo (avec Waronker à la batterie), qui plus est dans leur studio parisien tout nouveau tout beau, qu'ils se sont fait spécialement construire dans le dix-neuvième arrondissement. C'est pas loin de la Cité de la Musique, ils pourraient peut-être s'abonner pour la saison prochaine, ça leur redonnerait de l'inspiration. Autant je maintiens que "Pocket symphony", avec son spleen aquatique, ses arrangements soyeux et asiatiques, était bon, langoureux, riche, supportant de nombreuses écoutes ; autant celui-ci est vraiment indéfendable : pauvreté du son, de la production, cheap, mais cette fois-ci dans le mauvais sens du terme. Envolés le charme, l'étrange mélancolie qui sourdaient jusque-là de leur musique. C'est une régression, une musique vulgaire, putassière. On trouvera, j'en suis sûr, nombre de chroniqueurs pour en vanter la fraîcheur ou l'ironie. Ben voyons. Tout cela fleure le Morricone et le Mancini caricaturés ("Be a bee"), voire même - pourquoi se voiler la face ?- le Jean-Jacques Goldman ("So light is her footfall"). Les arpèges glassiens de "Missing the light of the day" ou claydermanniens de "Heaven's light" ôtent nos derniers doutes. Un critique avait écrit à propos de Marvin Gaye, je crois, que son génie était de frôler la musique d"ambiance sans jamais tomber dedans. Mais là ça y est, Air a sauté à pieds joints, comme on les y invitait, dans la musique de supermarché - welcome to your Safeway Store... Certains moments hypnotiques de "Do the joy", "Eat my beat" et "African velvet" (avec ses entrelacs de guitare effectivement inspirés du blues de là-bas) retiennent l'attention. À part ça, ceux qui se gaussaient depuis longtemps déjà de la mièvrerie de Air pourront ici réellement s'en donner à coeur joie, et avec raison. Quoi qu'il en soit, merci à eux de m'avoir délivré de l'étrange addiction qui s'était emparée de moi.

note       Publiée le lundi 26 octobre 2009

partagez 'Love 2' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Love 2"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Love 2".

ajoutez une note sur : "Love 2"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Love 2".

ajoutez un commentaire sur : "Love 2"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Love 2".

salida › lundi 3 novembre 2014 - 19:39  message privé !

Le disque de trop. Ou plutôt le disque de rien. Il ne reste rien. Juste quelques tics de prod entendu 100 fois chez eux, leurs ainés ou leurs copieurs...

Note donnée au disque :       
Twilight › lundi 6 septembre 2010 - 00:41  message privé !
avatar

c'est clair que c'est pas le meilleur Air mais je viens quand même de l'acheter parce que 'So light is her footfall' est une pure merveille...la mélancolie, la grâce, la nuit, l'easy listening vaporeux avec verre de whiskey...glauque et planant à la fois. Mais l'album est trop long...

PYA › jeudi 5 novembre 2009 - 15:29  message privé !

Do the joy:Intro vers ce que l’on pressent etre un long voyage.Cet album va etre un grand cru Love:Nous atterrissons sur la planète amour.Ambiance Moon Safari,la mélodie est fraiche. So light is her footfall:Nos compères font leur première rencontre sur love planet.C'est aérien.Trop light? Be a Bee:OSS117 croise les Shadows.Un peu cheap quand même non? Missing the light of the day:Beat chaloupé,changement d’ambiance. Tropical disease:Traveling sur nos explorateurs et the woman.Warm inside!Un sax est témoin de leurs ébats,c’est trop bo l’amour. Heaven’s Light:Bof Night Hunter:Une sortie de nuit sur love planet.Gimmicks à la Kraftwerk époque Tour de France. Sing Sang Sung:on écoute qui? A oui,le dernier Air.Pendant 3mn06 j’ai bien cru entendre Scritti Politi! Eat my beat:Ah bon c’était pas fini?c’est quoi ce morceau? Ils ont du avaler le beat! You can tell it to everybody:Non ce n’était pas fini et tant mieux.Voilà une belle balade.M’est avis qu’ils remettent çà avec la femme de l’espace.Quelle santé ces Versaillais ! On va le dire à tout le monde ici sur Terre. African velvet:Beaux arpèges de guitare,basse bien ronde,Amadou du Mali sur Love Planet.Fin. Bon,vous l’aurez bien compris,Air nous a sendé vite fait une carte postale de Love Planet avant de retourner à leur agapes.Faudrait p’tet qu’ils passent un peu plus de temps avec nous la prochaine fois.Mais bon on est gentil avec eux et puis elle est jolie quand même la carte postale. Allez,va pour un 3.

dariev stands › lundi 26 octobre 2009 - 10:33  message privé !
avatar

haha, décidément on sera jamais du même avis... j'avais quand même cru déceler une amélioration moi...