Vous êtes ici › Les groupes / artistesFThe Frozen Autumn › Fragments of memories

The Frozen Autumn › Fragments of memories

cd • 12 titres

  • 1The echo of my lies
  • 2There's no time to recall
  • 3Dusk is like a dagger
  • 4Winter (reprise)
  • 5Don't cry for me (version)
  • 6Chimney's hiss song
  • 7Painted girls
  • 8Fragments of memories
  • 9I'm coming from nowhere
  • 10The forgotten frontier
  • 11I'm coming from nowhere (fast remix by Default Corporation)
  • 12I'm coming from nowhere (slow remix by Default Corporation)

enregistrement

Memory Room Studio, Italie, décembre 1997

line up

Diego Merletto (chant, synthés, claviers, basse), Claudio Broso (guitare, claviers), Froxeanne (voix féminine)

remarques

chronique

Cette nouvelle sortie du label argentin Twilight Records est en réalité la réédition du second album de The Frozen Autumn avant que Claudio Broso ne quitte le groupe. Voilà une bien riche idée car ce disque avait à l'époque bénéficié d'une mauvaise distribution et restait aujourd'hui assez difficile à dénicher, même d'occasion. Qui plus est, tout en respectant une esthétique similaire, il propose un packaging moins kitsch que l'original. Ne nous égarons pas, c'est la musique qui compte, alors qu'en est-il ? 'Fragments of memories' reprend les éléments de son prédécesseur, soit une new wave mélancolique et éthérée, mêlant synthés aériens, guitares cristallines, feeling froid. L'aspect premier des compositions du duo turinois, c'est cette forme de tranquillité triste; aucune violence mais une impression d'espace, d'évasion, à l'image du chant qui semble dériver dans l'éther. Malgré tout, le rythme est là et c'est la combinaison des deux qui fait mouche. Exception faite de Clan of Xymox sur ses deux premiers opus, aucun groupe n' a ainsi développé ce type de musique et avec un tel talent. Des exemples ? Les superbes 'There's no time to recall', 'Dusk is like a dagger', 'Don't cry for me' ou encore 'I'm coming from nowhere'. Les chansons plus calmes sonnent par contre de manière plus commune et peuvent lasser plus facilement: les pianos glacés, les cordes synthétiques avec voix chaude baignée de spleen, c'est plus courant même si pas toujours foncièrement désagréable. Signalons le beau 'Fragement of memories', chanté par Froxeanne dans une veine presque digne de l'époque 4AD et qui préfigure la seconde partie de carrière de The Forzen Autumn lorsqu'elle rejoindra définitivement le groupe. Deux remixes de 'I'm coming from nowhere' terminent l'aventure; étaient-ils nécessaires ? Non (les vocaux au vocodeur sont ridicules). Peu importe, chaque galette des Turinois est une perle délicate qu'il convient de posséder et cette réédition tombait franchement à pic.

note       Publiée le lundi 19 octobre 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Fragments of memories".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fragments of memories".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fragments of memories".

stankey › mercredi 8 juillet 2015 - 19:05 Envoyez un message privé àstankey

Chirality est effectivement très bon, Ha ! la petite Arianna et sa Sideral Solitude :)

Richard › mercredi 8 juillet 2015 - 12:21 Envoyez un message privé àRichard

Avec "Chirality" leur dernier et excellent album ,"Fragments of Memories" est le disque des Italiens qui me touche le plus.En effet, j'y retrouve toujours avec plaisir cette alliance pas si courante et réussie de mélancolie et de rythme. Chaque titre se présente comme un petit écrin sonore délicat. Aucune redondance mais une alternance subtile de morceaux qui baignent dans un spleen cotonneux. A déguster sans aucune modération !

Note donnée au disque :