Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTheatre Of Ice › Lurid little lies

Theatre Of Ice › Lurid little lies

cd • 13 titres

  • 1A cool dark place to die
  • 2The gallows dance
  • 3I can see
  • 4Kill your girlfriend
  • 5Bonfire
  • 6Miron
  • 7El soundo mondo
  • 8Tomorrow never comes
  • 9Way gone with the worm
  • 10In the attic
  • 11It's all over now
  • 12The flickering screen
  • 13Creature

line up

Brent Johnson, John Johnson, Jay Planty, Craig Moore, MikeDoskocil, Mark Johnson, George Carlston, John Baradet, Eric Johnson, Tomy Payton, Ted Priess, Jason Cobb, Richard Hillquest, Lyle Johnson, Sandy Giles, Malcom Bliss

remarques

Les titres sont extraits de 'Life is a wild and scarey thing', 'In the attic', 'It's all over now', 'Rock star autopsy', 'Murder the dawn' et 'Radio has gone insane'. Les titres4 et 12 sont des versions démo inédites
Format MP3 (www.mp3.com/theatreofice)

chronique

Comment résister à 'Lurid little lies' ? On y trouve plusieurs des meilleurs morceaux de Theatre of ice. Evidemment, pour qui possède la compilation 'Life is a wild and scarey thing', la question se pose davantage puisque cinq pièces en sont extraites mais est-ce suffisant ? J'ai eu l'occasion de parler du goût de nos Américains pour les endroits hantés puisqu'ils ont souvent cherché à y enregistrer ou y jouer. Plusieurs compositions ici rassemblées témoignent de cette recherche d'atmosphère; le brillant 'Bonfire' et sa touche presque épique, le (très) cold wave 'A cool place to die', sans oublier 'Miron' teinté d'humour bien noir. 'I can see' conserve cet aspect fantômatique mais en moins nocturne, les vocaux lointains et étouffés suggérant davantange un désert au soleil de midi avec l'horizon tremblant et les mirages en résultant. Peu de moyens pourtant, on sent une production assez directe et tout s'exprime dans les riffs de guitare et leurs effets, tantôt appuyés, tantôt glacés...quelques claviers de temps à autre mais juste en complément. Les musiciens n'ont pas besoin de grand chose de plus, ce groupe est authentiquement et sincèrement barré (au sens positif). Seule faiblesse, 'El soundo mondo', très mariachi mais parfait témoin de l'aspect inclassable du combo et de son sens particulier de l'humour. Le reste ? Du bonheur. Les chansons citées mais également 'In the attic' très deathrock, 'Way gone with the worms' plus groovy mais malsain et même des curiosités ainsi 'It's all over now' pour sa touche post punk pop évoquant le premier album des Cure tandis que les accords bien rock de 'Flickering screen' rappellent Joan Jett ou les Bollocks Brothers en bien plus...hanté! Et pourtant quand on voit leur tête sur la photo, ils n'avaient l'air de rien, ces types...

note       Publiée le dimanche 18 octobre 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Lurid little lies".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lurid little lies".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lurid little lies".