Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRThe Residents › Not Available

The Residents › Not Available

cd • 5 titres

  • 1Part One: Edweena 9:32
  • 2Part Two: The Making Of A Soul 10:00
  • 3Part Three: Ship's A' Going Down 6:39
  • 4Part Four: Never Known Questions 7:04
  • 5Epilogue 2:31

enregistrement

Enregistré 1974.

remarques

'Not Available' devait à l'origine sortir lorsque les membres en avaient totalement oublié l'existence mais il a fini par sortir en 1978 - alors presque oublié - sous la pression de leur label car l'album suivant tardait à arriver.

chronique

Styles
ovni inclassable
Styles personnels
opérette foutraque

Residents trivia #34890752 : officiellement, le concept derrière cet album était de le rendre disponible lorsqu'aucun des Residents n'en aurait souvenance. Officieusement, le concept était de créer la bande-son d'un film noir autour d'un concept encore plus tordu. Sous-officieusement, le concept était une thérapie de groupe pour personnaliser les angoisses internes des musiciens. Sous-sub-officiceusement, le concept est celui d'une opérette psychodramatique entre Edweena, le Porc-Epic, l'Oiseau, Oncle Rémus et l'Ennemi Enigmatique. Ouch. De torsions en abymes, d'énigmes en indices, de mayonnaise gelée en dramaturgie névrotique, il faut bien parler du contenu. Il n'y a que cela, du contenu. Des chants, des orchestrations de film noir, des ambiances entre Fritz the Cat et les collages des Monty Pythons ; des descentes dans les arcanes de l'étouffant surréalisme d'un David Lynch dopé au Devo empruntant des escaliers dessinés par Dali jusqu'à se retrouver piégé dans une figure impossible d'Escher. Prenez place comme vous prendriez place devant votre radiateur pour écouter chanter la femme-poisson et laissez vous conter les tristes aventures des amants d'Edweena - commence alors la lente chute dans le labyrinthe sans queue ni tête de fantasmagories qui furent un jour humaines et qui s'achèveront dans un final Shakespearien aux omelettes fondues, révélant la criante vérité derrière les illusions de l'Amour pour notre quintette de fantasmes à nouveau réconciliés. Du contenu, oui ; du sens, peut-être, quelque part, déguisé. Toutes ces émotions sont bien réelles, au fond des personnages plus fous les uns que les autres. “Les masques disent la vérité”, ai-je entendu... Non-applaudissements, sablier retourné, réalité remise sur pieds, réveil. Sous-sous-sub-officieusement, 'Not Available' n'est peut-être rien d'autre que la réponse inattendue de 1974 à une question encore inconnue jusqu'alors.

note       Publiée le mercredi 30 septembre 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Not Available".

notes

Note moyenne        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Not Available".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Not Available".

luhje › mercredi 12 août 2015 - 23:40  message privé !

Je n'aime pas l'adjectif "Dalien" un peu facile pour décrire les Residents mais en fait, j'avoue que pour cet album c'est totalement pertinent avec son petit coté operette, ses percussions décalées, dans tous les sens du terme. Le coté onirique viens surement du coté cotonneux, flou, surtout dans les voix, c'est vachement sombre. Belles allusions à Coil dans les comments en dessous !

Note donnée au disque :       
Rendez-Moi › vendredi 2 septembre 2011 - 20:03  message privé !

Ça aura pris un peu de temps pour faire son effet mais écouter au bon moment ce truc est broutant. Et les voix helium/chewingum qui reviennent sont alien, génialuuuu.

HiM › mardi 25 janvier 2011 - 01:50  message privé !

D'ailleurs la dernière section de "Never Known Questions" ("Okay? Okay! Okay okay...") me rappelle à chaque fois "Fire of the mind", la première de The Ape of Naples : mêmes accords, même rythme, mélodies très proches, c'est très étonnant...

Note donnée au disque :       
HiM › jeudi 20 janvier 2011 - 16:23  message privé !

Vraiment excellent. Un de mes premiers coups de foudre pour nos amis masqués. C'est sans doute pas très pertinent comme comparaison mais je ne peux m'empêcher d'y voir comme une sorte de proto-Coil dans l'approche du psychédélisme. J'hallucine quand je pense que ça date de 74...

Note donnée au disque :       
Tago Pago › samedi 9 octobre 2010 - 00:08  message privé !

Gênant/génies/génial.

Note donnée au disque :