Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Bollock Brothers › Prophecies of Nostradamus

The Bollock Brothers › Prophecies of Nostradamus

cd • 9 titres

  • 1Magic carpet ride
  • 2Calender of visions
  • 3Brigitte Bardot
  • 4Ceremony
  • 5Heartbreaker
  • 6The prophecies of Nostradamus
  • 7God created woman
  • 8The beast is calling
  • 9Harley David

enregistrement

Klangwerkstatt Studios, Dusseldorf, Allemagne

line up

Jock McDonald (chant, guitare), Sean Pettit (basse), Serge Feys (claviers), Patrick Pattyn (batterie), Boris Dommengot (guitare), Genevieve French (voix féminine)

remarques

Le titre 9 est un bonus par rapport à l'édition vinyl originale. 'Magic carpet ride' est une reprise de Steppenwolf, 'Heartbreaker' de Led Zeppelin et 'Harley David' de Serge Gainsbourg.

chronique

Styles
rock
Styles personnels
new wave rock

Marrant ça, un disque intitulé 'Prophecies of Nostradamus' et qui se révèle truffé d'allusions à la période de fin des années 60 et début des seventies, tant au niveau des reprises (Steppenwolf, Led Zeppelin, Serge Gainsbourg) que des thèmes ('Brigitte Bardot', 'Dieu créa la femme', Les Harleys)...Mais bon, avec des allumés comme les Bollock Brothers, rien de si surprenant, d'autant que la touche mystique réglementaire est bien présente ('Calender of visions', 'Prophecies of Nostradamus', 'The beast is calling'). J'aime ce disque car il me paraît un bon complément à 'The four horsemen of the Apocalypse'. Plus rock et moins new wave, même si les claviers 80's sont toujours présents, il développe cette atmosphère si particulière au groupe. Les vocaux monocordes de Jock McDonald (sorte de version paresseuse de Johnny Rotten) y jouent un rôle, de même que les harmonies de guitare et l'usage des synthé, à tel point d'ailleurs que l'on tourne vite en rond dans sa discographie. Ce disque a pour lui de belles mélodies, pour peu que l'on goûte aux sonorités tout de même un brin kitsch (la reprise de 'Heartbreaker' m'évoque des échos de l'époque 'Crowleymass' pour Current 93); après avoir 'new wavisé' le punk', voilà les musiciens qui font de même avec le rock 70's. Curieusement, certains fans y déplorent la perte de l'humour si particulier du groupe, avis que je ne partage pas; l'agencement des morceaux et le mélange des thèmes en est la meilleure preuve. Si vous avez apprécié 'The four horsemen of the Apocalypse', risquez-vous à découvrir celui-ci.

note       Publiée le jeudi 20 août 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Prophecies of Nostradamus".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Prophecies of Nostradamus".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Prophecies of Nostradamus".

dariev stands › jeudi 20 août 2009 - 16:01  message privé !
avatar

un de ces "groupes" totalement ovniesque des années 80, comme Yello, Pop will eat itself ou encore The The... rien à voir entre eux sauf le côté inclassable et tout plastoc/daté mais excellent.