Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNirvana (g-b) › Dedicated to Markos III

Nirvana (g-b) › Dedicated to Markos III

  • 1970 • Pye Records NSPL 28132 • 1 LP 33 tours
  • 1993 • Edsel EDCD 378 • 1 CD

cd • 10 titres • 37:56 min

  • 1The world is cold without you 3:48
  • 2Excerpt from "The Blind & The Beautiful" 2:40
  • 3I talk to my room 3:41
  • 4Christopher Lucifer 4:09
  • 5Aline Cherie 3:08
  • 6Très, très bien 2:58
  • 7It happened two sundays ago 3:12
  • 8Black flower 4:35
  • 9Love suite 6:08
  • 10Illinois 3:37

enregistrement

Angleterre, 1969

line up

Patrick Campbell-Lyons (guitares, chant), Alex Spyropoulos (claviers)

remarques

http://www.nirvana-uk.com/

chronique

Cet album fût ma première rencontre avec l'univers sophistiqué de Patrick Campbell-Lyons et Alex Spyropoulos. À l'époque, je ne fus guère emballé. Mes priorités étaient ailleurs. Bien loin en tout cas des mélodies désuettes qu'on pouvait entendre sur les premiers Bee Gees. D'ailleurs, maintenant que je réécoute "The World is Cold Without You", je trouve le parallèle encore plus saisissant si je le juxtapose aux côtés du tout premier Genesis, "From Genesis to Revelation". Cette indication sera, je l'espère, révélatrice pour bon nombre d'entre vous. Avec le recul des années et une culture musicale plus étendue, je peux enfin apprécier l'album à sa juste valeur ... qui, en dépit de mes efforts, reste hélas en dessous de mes attentes. Du moins pendant sa première partie. C'est l'évidence même : "Dedicated to Markos III" semble avoir fait le choix de ne rien conserver de l'insidieuse écriture qui donnait à "All of Us", son prédécesseur, cette saveur inégalable qui permet des écoutes répétées sans que ne s'installe la moindre forme de lassitude. Les mélodies qui agrémentent notre parcours tout au long de ce troisième album ne sont pas mauvaises en soi. Parce qu'elles ne possèdent pas de double grille de lecture, parce qu'elles s'attardent moins dans le raffinement, le plaisir à l'écoute s'en ressent. Il y a bien sûr des exceptions, et la majorité d'entre elles se trouvent concentrées sur la seconde face : l'excellent "Black Flower" qui sonne comme un condensé de tout leur savoir-faire, la douce ballade "Aline Cherie", dans un autre genre mais franchement touchante et puis, comment ne pas citer l'ambitieux "Love Suite", son intro fantastique à la harpe et son swing d'un autre âge, progressif à sa manière, notamment dans sa façon d'agencer les harmonies. Objet de houleuses disputes avec la maison de disque qui finira par libérer nos deux acolytes du contrat qui les liait à Island, l'album fût alors publié sur Pye en catastrophe, rendant encore plus confidentielle une oeuvre musicale qui n'en demandait pas tant.

note       Publiée le vendredi 14 août 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dedicated to Markos III".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dedicated to Markos III".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dedicated to Markos III".