Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLamp Of Thoth › Cauldron of witchery

Lamp Of Thoth › Cauldron of witchery

cd • 5 titres • 24:19 min

  • 1The Lamp of Thoth4:42
  • 2Sunshine4:11
  • 3Frost & Fire (Cirith Ungol)6:24
  • 4Blood on Satan's Claw (live)3:33
  • 5Into the Lair of the Gorgon (live)5:49

enregistrement

Rosenquarz Studios, Allemagne

line up

The Overtly Melancholic Lord Strange (Chant, Basse), Lady Pentagram (Batterie), Andy Whittaker (Guitares)

remarques

L'édition vinyl ne comprend que les 3 premiers titres. Il existe des versions "die-hard" pour les 2 éditions.

chronique

Styles
metal
metal extrême
doom metal
Styles personnels
doom trad / nwobhm

Alors là… j’aurais clairement pu passer à coté de ce truc, sorti à l’origine uniquement en vinyl sur le très élitiste label anglais Miskatonic foundation, et fort heureusement réédité via Eyes like snow, ce qui lui a permis de bénéficier d’une diffusion beaucoup plus étendue… et je ne peux que saluer l’initiative, tant les 3 titres qui composent l’EP d’origine se révèlent être de véritables perles. C’est que, voyez-vous, les gens de chez Lamp of Thoth sont un peu des croisés de ce genre éminemment casse-gueule qu’est le Doom trad à forte tendance Heeeaaaavy-Metôôôôl 80s, et là où beaucoup d’autres se seraient allégrement vautrés, eux ont le surcroit de ferveur qui les rend à la fois largement plus intéressants que la moyenne, mais aussi parfois un tantinet… excessifs. Alors oui, on prend sa ration de chant de prédicateur enfiévré (ou de Mr. Loyal en pleine crise ésotérique, c’est selon l’humeur) enchainant les refrains solennellement prophétiques ("We brrrring them Doom…. Today !») mais clairement, ça ne passera pas chez tout le monde, malgré la dose de riffs old-school-worship-Black-sabbo-NWOBHM-esque qui titillent forcement un peu le fan de Pentagram qui sommeille en chacun de nous. Arrivé là, j'en reprendrais quand même bien une double dose de compos originales, mais évidemment (et vous ne pensiez quand même pas y réchapper), le trio s’est fendu d’une reprise bien plombée d’un ancêtre obscur exhumé pour l’occasion, le "Frost & fire" des américains de Cirith ungol (qui, pour les 2 pèlerins illuminés qui s’en souviennent, est certainement un des groupes majeurs de son époque… mais… ça a vieilli). Ici s’achève l’EP d’origine et, réédition oblige, la version CD bénéficie en bonus de 2 titres lives beaucoup plus dispensables dans le genre 1 refrain / 2 riffs par morceau entrecoupés de "ohh yeeaaaahhh", ça fait juste. Comme d’hab’, l’acquisition reste malgré tout surtout recommandée aux mordus du genre, pour les autres, il y a déjà l’intégrale des groupes cités au-dessus à se faire…

note       Publiée le mardi 18 août 2009

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Cauldron of witchery" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Cauldron of witchery".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Cauldron of witchery".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Cauldron of witchery".

Shelleyan › mardi 18 août 2009 - 23:59 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

aaah oui, ça c'est du bon doom old school à vocaux clairs comme j'aime...belle découverte, merci.