Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCCCP › Socialismo e barbarie

CCCP › Socialismo e barbarie

  • 1987 • Virgin 0777 7 86622 2 8 • 1 CD

cd • 13 titres

  • 1A ja Ljublju SSSR
  • 2Per me lo so
  • 3Tu menti
  • 4Rozzemilia
  • 5Stati di agitatzione
  • 6Libera me Domine
  • 7Manifesto
  • 8Hong Kong
  • 9Sura
  • 10Radio Kabul
  • 11Inch'Allah - ça va
  • 12Oh ! Battagliero
  • 13Guerra e pace

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

line up

Giovanni Ferretti (chant), M.Zamboni (guitare), C.Chiapparini (guitare), I.Orlando (basse, clavier, batterie)

remarques

chronique

'Socialismo e barbarie' est le second album de CCCP et le premier sorti chez Virgin. Je pense qu'il s'agit de mon favori car on y trouve tout ce que le groupe est capable de faire, du punk au cabaret en passant par la pop, le goth et la chanson. Contrairement à ce qu'affirmaient leurs détracteurs, le passage chez une major n'a pas dilué le message puisque l'on trouve en ouverture le fameux 'A ja ljublju SSSR', ainsi que des morceaux inspirés par la situation en Afghanistan. Nos Italiens osent même une attaque frontale contre une certaine vision du punk diffusée par les Sex Pistols ('Tu menti'). Plus militant que jamais donc, 'Socialismo e barabrie' démarre fort par un mélange de punk et de post punk sombre culminant sur 'Stati di agitazione' mené par un rythme à deux cent à l'heure et des textes récités de manière quasi épileptique sur fond de guitares crissantes et torturées. Alors que meurent les derniers grincements s'élève un orgue d'église pour 'Libera me Domine', mise en musique d'une partie de la lithurgie de 'Requiem' assez typique de l'humour noir de CCCP. L'album s'oriente alors vers une musique moins punk mais plus riches en influences, comme pour montrer que le militantisme a plusieurs visages. Chants soviétiques pour 'Manifesto', clochettes asiatiques sur 'Hong Kong', orchestrations arabisantes dans 'Sura'...Mais c'est surtout le superbe 'Radio Kabul' qui se détache. Sa rythmique hypnotique, ses claviers envoûtants et la récitation de Giovanni Ferreti lui confèrent un charme poignant. Mais la mélancolie, la vraie c'est
sur 'Inch'Allah-ça va' qu'on la trouve avec ses atmosphères cabaret (encore que je préfère la version sur la compilation 'Ecco i miei gioielli'). L'édition cd propose en plus 'Oh battagliero', le single sorti avant l'album, avec sa face B, 'Guerra e pace'. La première chanson dégageant un parfum de chanson populaire italienne tandis que la seconde fait cohabiter petite valse cheap et accordéons soviétiques, comme une version synthétique du Docteur Jivago, le tout interrompu soudain de guitares et de textes criés avant que les choses ne reprennent leur cours tranquille; du CCCP tout craché. Un groupe vraiment à part qui atteint ici son zénith même si les disques suivants se révéleront très réussis

note       Publiée le mercredi 12 août 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Socialismo e barbarie".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Socialismo e barbarie".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Socialismo e barbarie".

Alliage › jeudi 25 février 2010 - 14:16 Envoyez un message privé àAlliage

Pas un mot sur les duos avec Amanda Lear ?

Solvant › jeudi 10 décembre 2009 - 23:08 Envoyez un message privé àSolvant

Ain Soph n'est pas loin, Paraf, O Paradis & Novy Svet non plus parfois. (edit) Novy Svet + Foresta Di Ferro notamment et Lucienne Delyle (!).

Note donnée au disque :       
Shelleyan › jeudi 13 août 2009 - 13:28 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Ooops...merci Cyprine, c'est corrigé. ^^

cyprine › jeudi 13 août 2009 - 09:33 Envoyez un message privé àcyprine

Heu... c'est "Socialismo e BARBARIE"