Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesQQ4U › 1980-1983

Q4U › 1980-1983

cd • 34 titres

  • 1Sigurinn
  • 2Draugasaga
  • 3Barbie
  • 4Miracle man
  • 5Böring
  • 6PLO
  • 7Breiðabolsstaðür
  • 8AMDP
  • 9Tiskufrik
  • 10Why
  • 11Skemmtistaður
  • 12Plastic vision
  • 13Family
  • 14Turnnin
  • 15Pjó­ðlagð
  • 16Ekkert
  • 17Don't
  • 18Creeps
  • 19Onward
  • 20Zoo
  • 21Walker
  • 22Pelagus FFH
  • 23Romance La Paranoia
  • 24Ðeir (hverjir ?)
  • 25Hoppland
  • 26Caligula
  • 27Get you
  • 28Toys
  • 29Nacht und Nebel
  • 30I hate you
  • 31Má eg hjé Þér borða
  • 32Judith the savage amazon
  • 33Jack the skipper
  • 34Snjóhvit

line up

Ellý (chant), SteinÞór Stefánsson (basse), GunnÞór Sigurðsson (guitare), Kommi (batterie), Már (clavier), Arni Daniel (basse), Oðinn Guðbrandsson (guitare), Danny Pollock (guitare), Elizabeth II (boîte à rythmes)

remarques

chronique

On a souvent dit de Q4U qu'ils étaient les Siouxsie and the Banshees islandais, ce qui n'est pas faux si l'on considère les débuts des Anglais mais comme le groupe a par la suite usé également d'une boîte à rythmes et incorporé un synthé, on pourrait mentionner aussi Malaria !. Une chose est certaine, le combo avait un potentiel énorme. Formé en 1981 par le bassiste Steinþór Stefánsson (du groupe punk Fræbbblarnir) et la chanteuse Elly, Q4U démarre sa carrière dans la plus pure tradition punk: inutile de répéter ! Du coup, les musiciens s'offriront le luxe d'une bonne dizaine de concerts avant leur première répétition. Le fait de jouer souvent avec les pionniers Fræbbblarnir ainsi que leur image forte leur permettront de figurer dans le film culte 'Rokk í Reykjavik' (le meilleur documentaire existant sur la scène post-punk islandaise du début des 80's). Un premier split suivi d'une reformation en comité restreint, avec boîte à rythmes en place d'un batteur et Q4U retourne en studio. Je ne
vais pas m'attarder sur la suite de l'histoire du groupe qui disparaîtra quand Elly se retirera du milieu de la musique, pour expliquer la raison d'être du cd ici chroniqué. En 1996, la reformation passagère des Sex Pistols et l'intérêt qu'elle suscitera conduiront Fræbbblarnir et Q4U a redonner quelques concerts et vu le succès rencontré à sortir des cds rétrospective qui se vendront très bien (trop, puisque celui de Q4U est désormais sold out). Ce sont ainsi trente-quatre chansons qui nous sont ici présentées, certaines d'entre elles étant de véritables tubes en puissance ('Sigurinn', l'excellent 'Miracle man' presque XMal Deutschland avec son jeu de clavier, 'Böring', ou pour prendre des morceaux plus typiques des débuts punk, 'Ekkert', 'Creep' et sa ligne de synthé évoquant 'Das Model' de Kraftwerk...). Les compositions excèdent rarement les trois minutes et travaillent une approche directe de l'émotion et de la mélodie, quant aux textes ils alternent entre anglais et islandais. Je ne puis que déplorer qu'une compilation de cette trempe soit devenue si difficile à trouver car en matière de post punk, Q4U compte parmi les meilleures formations islandaise du genre. Si vous la trouvez, n'hésitez surtout pas !

note       Publiée le lundi 10 août 2009

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "1980-1983".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "1980-1983".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "1980-1983".