Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRamones › Rocket to Russia

Ramones › Rocket to Russia

cd • 19 titres

  • 1Cretin hop
  • 2Rockaway beach
  • 3Here today gone tomorrow
  • 4Locket love
  • 5I don't care
  • 6Sheena is a punk rocker
  • 7We're a happy family
  • 8Teenage lobotomy
  • 9Do you wanna dance ?
  • 10I wanna be well
  • 11I can't give you anything
  • 12Ramona
  • 13Surfin' bird
  • 14Why is it always this way ?
  • 15Needles and pins
  • 16Slug
  • 17It's a long way back to Germany
  • 18I don't care
  • 19Sheena is a punk rocker

enregistrement

New-York, USA, 1977

line up

Joey Ramone (chant), Dee Dee Ramone (basse), Johnny Ramone (guitare), Tommy Ramone (batterie)

remarques

Les titres 15 à 19 sont des bonus
Fait partie de l'édition '2 in 1'

chronique

Styles
punk
rock

Fin 1977, 'Rocket to Russia' achève la boucle la plus punk rock des Ramones ; ce troisième album est également le dernier enregistrés avec Tommy Ramone qui filera ses baguettes à un certain Marc Bell alias Marky Ramone. Musicalement, il n'y a vraiment pas grand chose à ajouter car ce disque est très semblable aux deux autres. On y décèle pourtant quelques influences surf (les bons 'Sheena is a punk rocker', 'Surfin' bird') qui apportent du souffle au style du groupe. Il me semble renouer avec l'aspect plus brute du premier disque, avec également une efficacité mélodique retrouvée ; j'en veux pour témoins les excellents 'We're a happy family', 'Teenage lobotomy', 'Sheena is a punk rocker' ou 'I don't care'. Je ne puis omettre cependant de mentionner quelques faiblesses telles que 'Here today gone tomorrow' ou 'I wanna be well' un peu mièvres à mon goût. Si ce disque achève un cycle, c'est aussi que le jeu ultra limité des Ramones les conduit à se répéter de manière de plus en plus flagrante, 'I wanna be well' ressemble furieusement à 'I wanna be your boyfriend', le début de 'Ramona' évoque celui de 'Blitzkrieg pop' en plus lent... Qu'importe, ces trois premiers disques, avec leurs faiblesses', constituent le fer de lance de la carrière du groupe qui se révélera plus inégale, malgré quelques fulgurantes réussites souvent mal reconnues.

note       Publiée le mercredi 5 août 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Rocket to Russia".

notes

Note moyenne        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rocket to Russia".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rocket to Russia".

innersilence › vendredi 20 juillet 2012 - 18:36  message privé !

Un seul commentaire sur ce classique, étonnant. Enfin c'est sûrement pas assez sombre et expérimental pour attirer les foules ici^^. Ça demeure mon Ramones préféré, avec une avalanche de tubes rarement égalée dans le genre.

Note donnée au disque :       
Horn Abboth › mercredi 5 août 2009 - 22:43  message privé !

AAaarrgh, le riff de "Cretin Hope" m'a tué.

Note donnée au disque :